L’ère du renoncement

Éditos Publié le 19 mai 2007

Dans la vie, ya des cactus

Christian Philip n’aura donc pas pu résister à la pression de l’UMP, visiblement devenue toute puissante dans cette République « irréprochable » de Nicolas Sarkozy.

Il a plié, il a renoncé à défendre sa candidature, ses idées, ses valeurs et sa conception de la démocratie. Et pourquoi ? On ne le sait pas encore : les habitants de la 4e circonscription de Lyon n’auront le droit de le savoir qu’après le vote des 10 et 17 juin prochains…

A lire le communiqué publié hier pour annoncer son retrait, on comprend pourtant que le député sortant a été contraint de renoncer dans le seul et unique but de sauver ce qu’il reste de crédibilité à la candidature de Dominique Perben aux prochaines municipales. C’est donc le fruit de l’odieux calcul politique que Christian Philip lui-même dénonçait il y a quelques jours encore avec tant de vigueur et de lucidité :

« Comme les Lyonnais, j’ai toujours rejeté les parachutages, le nomadisme électoral, le nombre de mandats successifs illimités… C’est pourquoi, je sais que vous me ferez confiance et que vous refuserez le coup de force de Monsieur PERBEN qui a quitté CHALON-SUR-SAONE pour venir ici tout cumuler et briguer un 6ème mandat consécutif de Député. Je sais que vous n’aimez pas ces méthodes du passé. »

Oui, le pire des méthodes du passé est de retour, et la vieille technique de l’intimidation et du coup de force fonctionne à plein régime.

Que dire de tout cela, sinon avouer un certain écoeurement de voir ce qui est infligé aux électeurs de cette circonscription, mais aussi à Christian Philip lui même en qui j’ai toujours vu un adversaire loyal. Un certain malaise aussi de devoir faire campagne dans un tel contexte de déliquescence morale.

Je ne suis sûre que d’une chose, c’est qu’il n’y a de motif à se réjouir pour personne dans cette ère du renoncement que nous vivons car c’est sur l’ensemble de la classe politique que le discrédit est une nouvelle fois jeté.

Pour les électeurs, en tout cas, le choix est maintenant clair : ils auront d’abord à se prononcer entre deux façons bien différentes de faire de la politique et d’envisager le mandat de député.

Pour ma part, face à cette candidature anachronique, je continuerai à faire campagne à partir de mes seules convictions, auprès de vous et avec vous, plus que jamais convaincue qu’il est urgent de faire de la politique autrement.

Tags : ,

78 commentaires sur L’ère du renoncement

  1. Henri

    Comment se fait-il que le ministre de l’intérieur ai nommé il y a près de 2 ans un sous préfet chargé de faire inviter Perben aux inaugurations pour lui permettre de préparer sa campagne ?

  2. Michel

    Rappelez-vous : les lois Perben 1 et Perben 2. Peut être ne les avez-vous pas lues !
    Les magistrats n’osent même pas les appliquer et les procureurs ne le réclame pas.
    Pas un français, de droite comme de gauche ne peut admettre humainement un certain nombre d’articles.
    La DELATION est devenue en France une obligation républicaine.
    Avec Perben 2, tous les préfets devraient être en prison

  3. ex de gauche

    A militant UMP, merci de m’indiquer les grandes surfaces dans la circonscription car çà manque !

  4. militant UMP dégouté

    Bon courage Najat dans ce combat difficile . Soyez présente sur les marchés , devant les grandes surfaces , que tous puissent apprécier votre jeunesse et votre détermination face à celui qui ne cherche ici qu’une retraite encore plus confortable après 5 mandats de député à Chalon et déjà une retraite de député !!! on vous soutient

  5. ex de gauche

    A jbdivry, a priori le président de la république a décidé de ne pas user du pouvoir monarchique de décréter une amnistie.

  6. Hichem

    Chère Najat,

    J’éspère que vous ferez partie des hommes et femmes qui sauront relever le parti socialiste qui ne cesse de s’enliser dans des conflits internes.
    Nous en avons assez d’être déçus par la gauche.

    Plein de courage pour votre campagne

  7. Cambadelis

    Que va faire Royal dans les prochains Jours? comment va t’elle s’organiser? quels seront les experts autour d’elle pikety? meda? va t elle enfin professionaliser son action politique et laisser chantepy le techno et bianco le politique organiser tout cela? va t’elle fin ecouter et intégrer les analyses politique d’un peillon ou montebourg voir Taubira ou Chevenement aulieu des carabistouilles de Sophie Bouchet-Petersen? Saura t’elle créé de réelles fidélités autour d’elle en ayant moins d’égo, en ecoutant les gens et les critiques qu’ils peuvent lui addresser? Saura t’elle faire emerger des Otokoré, des Belkacem et autres derriere les Peillon, Montebourg?

    Bref Ségo va t’elle enfin se comporter en chef politique responsable de haut niveau?

  8. Cambadelis

    Que va faire Royal dans les prochains Jours? comment va t’elle s’organiser? quels seront les experts autour d’elle pikety? meda? va t elle enfin professionaliser son action politique et laisser chantepy le techno et bianco le politique organiser tout cela? va t’elle fin ecouter et intégrer les analyses politique d’un peillon ou montebourg voir Taubira ou Chevenement aulieu des carabistouilles de Sophie Bouchet-Petersen? Saura t’elle créé de réelles fidélités autour d’elle en ayant moins d’égo, en ecoutant les gens et les critiques qu’ils peuvent lui addresser? Saura t’elle faire emerger des Otokoré, des Belkacem et autres derriere les Peillon, Montebourg?

    Bref Ségo va t’elle enfin se comporter en chef politique responsable de haut niveau?

  9. TSP

    ATTENTION AUCUN VOTE BLANC
    Cela ne sert à rien un vote massif contre PERBEN dès le premier tour, est le seul bon bulletin si l’on veut une NEP (NOUVELLE ÉTHIQUE POLITIQUE).

    À DIFFUSER LARGEMENT

  10. jbdivry

    @ex de gauche
    "Aujourd’hui, l’activisme de Sarkozy peut éviter cette dérive."
    monarchisme était à comprendre dans son sens constitutionnel !
    Il est évident que Nicolas ne se comporte pas comme un roi fainéant !

    Il y a des pouvoirs en France :
    – le président élu au suffrage universel direct
    – le parlement élu au suffrage universel direct
    – le sénat
    – le conseil constitutionnel
    – l’opinion (presse, TV, sondages et blogs)
    – la rue

    le 18 juin, combien en restera-t-il effectivement ?
    et institutionnellement ?

    Non NS n’est pas sectaire puisqu’il recrute à gauche et au centre !
    Non NS n’est pas solitaire puisqu’il est en permanence au contact !
    Il est autocratique parce que la constitution l’y invite
    Il sera egocentrique puisque la situation politique le lui permet

  11. ex de gauche

    La monarchie républicaine ne vient pas de naître même si elle est encore plus forte avec le quinquennat et les législatives qui suivent immédiatement les présidentielles. Auparavant, c’étaient la personnalité des présidents qui donnaient ou pas une inclinaison monarchique. Aujourd’hui, l’activisme de Sarkozy peut éviter cette dérive.

  12. Cdt_Couchetot

    Bonjour
    Comme d’autres, je vous découverte chez FOG, et vous ai trouvé (quasi) parfaite : fine, vive, habile, jolie et souriante, sachant parler mais aussi écouter, semblant très mûre malgré votre jeune âge…
    Face à vous, le grizzly Pasqua s’est fait nounours.
    Je vous prédis donc un bel avenir si les petits cochons ne vous mangent pas.
    Dans le genre "issue de", je vous vois même 2 atouts de plus que Mme Dati : des années d’avance, et surtout une émotivité parfaitement maîtrisée.
    Cela dit, ne nous cachons pas votre handicap majeur : chacun aura en effet remarqué que vous êtes…
    de gauche :-(((
    Mais je ne suis pas inquiet :
    D’abord vous êtes très raisonnable, et je vous sens – quoique vous en disiez – plus Déessekienne que Ségolaine.
    Et puis ce ne sont que lubies de jeunesse : intelligente et pragmatique comme vous l’êtes, vous évoluerez immanquablement ;-)
    C’est tout le mal que je vous souhaite.
    Cordialement

  13. jbdivry

    @jeune UMP

    Ai rencontré hier Najat à l’Assemblée Générale des militants socialistes de Lyon. Ni Gérard Collomb, ni elle n’ont été "vraiment" socialistes … comme 85% de la salle, le changement gronde et plutôt vers un réalisme qui vous étonnera … après les Législatives !

    Officiellement, et Hollande l’a confirmé à lyon lundi, le Parti socialiste aborde ces élections pour empêcher que tous les pouvoirs nationaux ne soient détenus par un seul Parti. Ce n’est ni très dynamique, ni très original (Najat l’a redit hier). Or je pense me battre pour qu’il n’y ait pas plus qu’un seul pouvoir.
    je m’explique :
    Convaincus que la cohabitation n’était pas une bonne chose, nous(y c Jospin) avons fait une énorme "boulette" constitutionnelle en réformant l’ordre des élection après l’adoption du quinquennat.
    Nous n’avons pas vu cette boulette à cause du 21 avril, et vous, l’UMP non plus car Chirac était plutôt mou et les dérives monarchiques de fin de mandat étaient masquées par la montée du Challenger.

    Nous sommes aujourd’hui, UMP comme PS, confrontés à une future assemblée qui sera vraisemblablement plutôt UMP, et dont les députés seront élus grâce à Nicolas Sarkozy et termineront leur mandat en même temps que lui.
    Qu’à fait le Président depuis sa nomination ?
    Premièrement il s’est plutôt assis sur l’UMP pour constituer son cabinet et son gouvernement, opposant fidélité à compétence, recrutant même certains de nos amis.
    Les français applaudissent et moi, en tant qu’homme de gauche je me réjouis d’apprendre que lorsqu’on cherche la compétence, on la trouve souvent à gauche.
    Deuxièmement il refuse que l’UMP ait une direction unique et que sa nomination soit le fait des militant. L’UMP doit rester "en marge" jusqu’à fin 2011, prête pour sa réelection.
    Mais cela m’inquiète sur l’équilibre des pouvoirs pour les 5 prochaines années. Si j’étais comme vous, militante UMP je serai partagé entre élire un Député UMP, pour voter les lois et les réformes promises par mon président tout en sachant qu’il ne saurait rien lui refuser.
    Je ne vois pas Havard, ni Hamelin, ni Perben refuser de voter des lois ou un budget à NS !! Dubernard peut-être pourra présenter un amendement mais le retirera.
    Demain, si Nicolas Sarkozy abandonne quelques réformes, recentre voire gauchise encore plus son gouvernement en vue de sa campagne de réelection ou à la suite d’une victoire de l’opposition à une élection locale, s’il se comporte publiquement d’une façon trop "décomplexée" dans sa vie mondaine, que pourront faire les députés UMP ?
    Si Nicolas 1er persiste à nommer ses "sujets" à tous les postes refusant les candidats proposés par votre camp. S’il sort de sa réserve, s’il décide de placer des "amis proches" à la tête de certaines grandes entreprises.
    Je noircis le tableau, il y a des aspects positifs à cette nouvelle liberté d’action, mais quels contre-pouvoir reste-t-il ? Que vaudra une assemblée élue par et pour lui et dont la réelection dépend de lui ?

    Nous somme entré dans une monarchie constitutionnelle pour 5 voire dix ans et il faudra une opposition "intelligente" et plutôt "autonome" pour sauver notre système parlementaire.
    Je pense que cette "autonomie" des élus PS ne peut exister qu’en élisant des députés neufs qui s’appuient sur une action et une compétence locale et avérée loin des stratégies de courants, des figures et des statues d’un Parti tenu à bout de bras par des militants de plus en plus volages.
    Je pense que pour la gauche, ces législatives sont moins un combat politique droite-gauche qu’un combat institutionnel république contre monarchie. Que nous allons le perdre et que le combat à venir sera peut-être un combat pour une nouvelle démocratie du type fédéralisme régional contre Etat jacobin et que nicolas Sarkozy sera certainement le dernier Président de la Ve République.
    Maintenant, il reste que le Parti Socialiste parait plutôt conservateur sur le débat national et que l’UMP reste "ringard" au niveau lyonnais. Sarkozy est élu, dont acte, il doit remplir ses promesses, ce n’est pas un fasciste et je n’ai pas peur de lui.
    Mais j’ai peur de l’ivresse du pouvoir sur des hommes sains, je suis démocrate et ai vécu les dernières années du mitterrandisme, il faut des garde-fous et Dominique Perben n’en est pas un.
    Bon courage Najat !

  14. Libre

    Tu n’es pas une parachuté peut etre, ca a commencé au régionale puis au législative. Pire tu as attéri ici par copinage alors ne va pas reproché ce qui t’as amené la aux autres

  15. jeune UMP

    Bonjour Mme Vallaud Belkacem,

    Je suis militante à l’UMP, membre de l’UNI, je suis donc une étudiante très engagée à droite. Ce qui ne m’a pas empechée de vous "suivre" depuis un bon moment déjà, et j’ai des choses à vous dire.

    Permettez moi de vous exprimer mon admiration. Je sais que vous êtes le fruit de votre détermination. Quel courage et quelle intelligence!
    Permettez moi alors de vous dire ma déception, depuis le départ, quant au fait que vous vous êtes engagée au Parti Socialiste! Comment ne vous retrouvez pas plus dans un Nicolas Sarkozy self-made-man plutôt que dans une Marie-Ségolène Royal tout à fait bourgeoise (je ne conteste pas sa qualité mais son mérite)? Comment, vous qui avez su recevoir efficacement ce que la République vous offrait, pouvez appartenir à un parti défendant le statu quo à tout prix, un parti qui ne sait pas s’adapter au contexte mondial actuel? un parti d’idéologie sans action, un parti contre l’idée d’un ministère de l’immigration qui proposerait des cours de langue aux nouveaux arrivants, contre l’idée du soutien scolaire gratuit, vous qui savez qu’on peut s’en sortir par l’éducation? un parti de passéiste enfin, vous qui plaidez pour l’avenir? Comment est-ce possible? Vous n’êtes pas une jeune bobo, vous n’êtes pas bête, très loin de là.
    Alors j’aimerais une explication s’il vous plaît.

    Je vous le demande sincèrement, car je suis dans une situation difficile actuellement, comme vous pouvez le comprendre : Si je suis à l’UMP, c’est parce que je pense qu’ils ont une bonne intelligence de la France et des Français. Etant une électrice de la 4ème circonscription de droite, je n’ai pas envie de voter pour M. Perben, qui justement, représente les derniers vestiges de la politique à l’ancienne qui n’ont pas encore été gommés à l’UMP (car la rénovation, hormis ce genre d’exception, a bien été faite).

    Aussi je me dis que peut être, si je comprend ce qui vous fait adhérer au PS, j’aurais une alternative pour mon bulletin de vote. Car vous ne me semblez pas hypocrite, à la différence de la majeure partie de la gauche. Or mon vote est dicté par le besoin de renouveau et de compréhension de la part de la classe dirigeante. Je vote pour des personnes et pas seulement pour des idées. En tant que personne, je pourrais voter pour vous, mais pourquoi êtes vous au parti socialiste?!

    Merci, et je ne peux pas vous souhaiter bonne chance en politique pour le moment, car si des personnes aussi brillantes que vous défendent des idées aussi néfastes (à mon sens et à l’heure actuelle) que celles du PS, on est mal!

  16. Jean

    Demandez donc aux Chalonnais de droite de qu’elle manière Monsieur PERBEN les a lâché pour venir à Lyon. Ils sont furieux car en plus la mairie pourrait repasser à gauche. Carrière, pouvoir, argent, quand vous nous tenez !
    Bonne chance à Najat et courage à toute son équipe et aux militants.

  17. Fred

    Juste un petit mot d’encouragement d’un militant habitant le Pas-du-Calais qui ne connait pas précisément contexte lyonnais ; pour autant, pris par la campagne (comme vous tous), je n’ai pas eu l’occasion de vous dire combien j’ai apprécié votre intervention au meeting de la Porte de Paris et je le fais donc aujourd’hui. Vos propos sur l’éducation et votre envie étaient parfaits. Sans nul doute le moment du meeting avec l’intervention de DSK et la clarification de Ségolène sur le rôle des collectivités territoriales et notamment des Conseils Généraux. Mais tout cela est déjà le passé ; pour l’heure c’est le temps des combats d’aujourd’hui et de demain, un demain qui se fera je pense avec vous.
    Je vous souhaite donc la victoire face aux méthodes et aux hommes hier.
    Bon courage à vous
    Fred

  18. Math

    pas mal du tout la section vidéo !

    bonne chance Najat pour les législatives

  19. Gérard ELOI

    Pour éviter cette "monarchie quinquennale" (qu’ on pourrait aussi qualifier de dictature), il reste une parade : voter massivement à gauche aux législatives !

    Depuis le temps que je l’écris, mon epicondylte se réveille !

  20. jbdivry

    WARNING ! WARNING ! WARNING !

    Les Législatives sont la deuxième manche mais les municipales ne seront pas la "belle".

    Selon Jacques Attali, nous allons entrer dans un nouveau régime :
    LA MONARCHIE QUINQUENNALE (DECENNALE?)
    à lire absolument
    blogs.lexpress.fr/cgi-bin…

  21. Dali

    @olkainfri: DSK est né le 25 avril 1949, il a donc exactement 58 ans et non 55ans.(légère faute de frappe de ma par, un écart d’une touche vaut 10 années de vie!!)
    Ca tourne au débat Ségo-Sarko ;)
    Plaisanterie mise à part, quand on perd des élections et on se fait humilier(le score) par les militants de son parti, il vaut mieux partir faire autre chose. DSK ne semble pas vouloir le faire. Il a suffisamment roulé sa bosse en politique, il a eu des responsablités, il mérite le respect mais BASTA!! Il faut laisser la place à d’autres. C’est si simple que cela.Ce n’est pas l’âge biologique qui compte, c’est plutôt l’âge politique. Au bout de qqs années, si on sert honnêtement le public, on est usé. C’est le cas de la plupart du pesronnel politique français, voila pourquoi on n’arrive pas à moderniser la vie politique en France.

  22. video meliora

    @olkainfri
    encourager le vote Bayrou, c’était pas contre Ségolène, c’était pour constituer des réserves. Je suis militant socialiste et j’ai sciemment encouragé tous mes amis de droite et les anti Ségo de voter Bayrou au premier tour.
    Il l’ont presque tous rejoint au second tour … mais cela n’a pas suffi !
    Sarkozy aura convaincu trop de Bayrouistes du 1er tour, ou Ségolène n’a pas assez convaincu entre les deux tours.

  23. video meliora

    @Jean Loup
    La chasse aux sorcières permet de rassembler la troupe et de resserer les rangs. C’est injuste mais c’est un risque qu’on prend consciemment lorsqu’on trahit les siens. C’est du gagnant, gagnant !
    En ce qui concerne Fabius, j’étais plutôt d’accord avec vous en 2004 mais la question qu’il faut se poser à Najat aujourd’hui c’est la suivante :
    lorsqu’elle sera à l’assemblée, un projet de Loi – sans doute rédigé par JP Jouyet – proposant un mini traîté pour la réforme de l’Europe lui sera soumis. Je sais que nous lui aurions préféré un référendum … mais bon, Nicolas Sarkozy a gagné en toute transparence sur ses intentions concernant l’Europe.
    Votera-t-elle ce texte qui pourrait permettre – la fenêtre de tir est mince – de relancer l’Europe ?
    D’autre part, le Parti socialiste donnera-t-il des instructions fermes dans ce sens à tout son groupe parlementaire ou bien laissera-t-il à chaque député le choix de le voter selon sa conscience, maintenant alors la fracture des nonistes ?

Commentaires fermés.