Lutter contre les discriminations

Éditos Publié le 20 janvier 2008

Bonsoir à tous,

NVBRude semaine entre Lyon et Paris, entre les campagnes municipale et cantonale à Montchat qui battent leur plein et la finalisation avec Mireille Le Corre du rapport du 3ème forum du changement consacré aux socialistes et à l'individu que nous avons présenté cet après-midi au Palais de la mutualité à Paris. Je crois qu’il a été plutôt bien accueilli par les militants comme par la presse. Je dois en tous les cas dire le plaisir que j’ai eu à travailler avec tous les membres de la commission et en particulier avec Mireille. Je reviendrai en détail dans un prochain billet sur ce forum. Et puis il y a aussi la Région et notre politique culturelle à faire vivre dans ce contexte de désengagement de l’Etat, je n’y reviens pas. J’ai fait un petit compte rendu de la conférence de presse que j’ai faite à la veille du MIDEM et qui a été l’occasion de dresser un petit bilan de notre politique en faveur des musiques actuelles.

Mais cette semaine a également été marquée par la remise d’un autre rapport, celui du Groupe d’initiative pour l’intégration dans la ville sur l’éducation. C’est le troisième depuis 2003 et l’occasion pour moi de vous parler un peu de notre politique en faveur de l’égalité et contre les discriminations.

Bonsoir à tous,

NVBRude semaine entre Lyon et Paris, entre les campagnes municipale et cantonale à Montchat qui battent leur plein et la finalisation avec Mireille Le Corre du rapport du 3ème forum du changement consacré aux socialistes et à l’individu que nous avons présenté cet après-midi au Palais de la mutualité à Paris. Je crois qu’il a été plutôt bien accueilli par les militants comme par la presse. Je dois en tous les cas dire le plaisir que j’ai eu à travailler avec tous les membres de la commission et en particulier avec Mireille. Je reviendrai en détail dans un prochain billet sur ce forum. Et puis il y a aussi la Région et notre politique culturelle à faire vivre dans ce contexte de désengagement de l’Etat, je n’y reviens pas. J’ai fait un petit compte rendu de la conférence de presse que j’ai faite à la veille du MIDEM et qui a été l’occasion de dresser un petit bilan de notre politique en faveur des musiques actuelles.

Mais cette semaine a également été marquée par la remise d’un autre rapport, celui du Groupe d’initiative pour l’intégration dans la ville sur l’éducation. C’est le troisième depuis 2003 et l’occasion pour moi de vous parler un peu de notre politique en faveur de l’égalité et contre les discriminations.

Hotel de villeGérard Collomb a souhaité créer à ses côtés un Groupe de travail dénommé « Groupe d’initiative pour l’intégration dans la ville  » (GIPIV), instance consultative qui se réunit à l’initiative de l’adjoint en charge de la politique de la ville. Le GIPIV est chargé de travailler sur les causes des dysfonctionnements ou insuffisances actuelles en matière d’intégration, d’inventorier les besoins en recueillant l’avis des différents acteurs concernés notamment par le biais d’auditions, de valoriser et soutenir les pratiques sociales innovantes et de formuler des recommandations concrètes visant à améliorer l’intégration dans la ville des publics concernés.

Dans mes fonctions au cabinet du maire de Lyon, j’ai eu la charge d’animer ce groupe de travail qui a rendu jeudi son troisième rapport formulant des propositions concrètes en matière de lutte contre la discrimination dans l’accès à l’éducation. Pour rédiger ce rapport, le GIPIV a en particulier auditionné l’excellent Philippe MEIRIEU ou Fabrice DHUME qui a d’ailleurs largement contribué à ce rapport en livrant une analyse de la situation tout à fait éclairante et que je ne peux que vous inviter à lire.

Entre autres propositions, le GIPIV propose de créer un observatoire des discriminations qui, en matière éducative, permettra par exemple d’avoir un œil sur les conséquences malheureusement prévisibles en terme de ségrégation sociale de la suppression de la carte scolaire. Il propose aussi de mettre en place des modules de sensibilisation et de formation aux discrimination des acteurs de l’éducation. Je retiens aussi la proposition de mettre en place un réseau local pour favoriser l’accès aux stages dont on sait qu’ils peuvent être une occasion de discrimination comme dans l’accès à l’emploi. Enfin, il propose de fournir aux enfants un accompagnement à la scolarité de qualité dès le début de leur scolarité pour prévenir toute forme de discrimination.

Dating emploi zéro discriminationUn rapport de plus diront les mauvaises langues, non au contraire, les propositions sont toujours très opérationnelles et conduise à des mises en œuvre concrètes. Le premier rapport du GIPIV par exemple était consacré à la lutte contre les discriminations dans l’accès à l’emploi et à conduit Gérard Collomb à prendre des initiatives fortes :

– Lyon a ainsi été la première collectivité territoriale de France à signer la charte de la diversité et a été à l’origine de sa signature par de grandes entreprises lyonnaises ;
– La ville de Lyon et le Grand Lyon ont créé une mission égalité chargée d’animer un plan d’action interne en faveur de la non-discrimination.
– La ville a mis en place des opérations « Dating Emploi-Zéro Discrimination », en lien avec l’ALLIES, afin de favoriser le lien direct entre les entreprises et les demandeurs d’emploi et de lever les barrières des préjugés.
– La ville a mis en place une préparation aux concours de la fonction publique territoriale afin de favoriser l’égalité d’accès aux emplois publics, qui ont déjà bénéficié à 52 personnes majoritairement issues des quartiers dits prioritaires.
– La ville de Lyon a mis en place des modules de formation/sensibilisation à la lutte contre les discriminations suivi notamment par les élus de la ville. Plus de 1300 autres personnes ont été sensibilisées lors d’interventions réalisées dans divers événements ou manifestations.
– Enfin, nous venons de former un club «jeunes diplômés », financé par l’ANPE pour accompagner des jeunes ayant des diplômes vers un emploi professionnel.

http://www.aimerlyon.com

Cette action va naturellement se prolonger dans le prochain mandat si les Lyonnais nous renouvellent leur confiance. Nous conforterons les actions déjà engagées par plusieurs projets nouveaux :

– la création, en coopération avec les ANPE « d’agences 3D » (Diversité-Dynamisme-Diplôme),
– la décentralisation de la plate forme emploi dans les quartiers prioritaires du 7ème, 8ème et 9ème pour favoriser le recrutement local,
– nous mobiliserons les 25 entreprises signataires de la Charte de la Diversité de manière à ce qu’elles puissent s’adresser plus directement aux personnes venant des quartiers prioritaires,
– nous offrirons chaque année 500 stages Diversité et Qualité à la Ville et au Grand Lyon,
– nous créerons les « Trophées de la Diversité – Talents de la Cité » pour mettre en valeur les réussites les plus représentatives,
– nous compléterons le plan de sensibilisation et de formation à la nécessaire prise en compte de la diversité de tous les cadres et salariés de la Ville de Lyon et du Grand Lyon.
– Pour assurer la bonne réalisation de ces actions et la coordination de ces dispositifs souvent partenariaux, Gérard Collomb a annoncé qu’un poste d’adjoint chargé de l’emploi et de l’égalité des chances serait créé.

Fidèle à sa tradition humaniste, Lyon se doit de demeurer à l’avant-garde de la lutte contre les discriminations, dont la persistance dans nos sociétés constitue un frein majeur à l’exercice d’une citoyenneté active. Chacun doit pouvoir s’exprimer en citoyen à part entière au sein de la ville. Toutes nos politiques éducatives, d’emploi (cf. Bataille pour l’emploi) et d’action sociale seront sous-tendues par le souci de promouvoir la non-discrimination.

Tags : , ,

36 commentaires sur Lutter contre les discriminations

  1. fcancalon

    Bonjour,
    Oui, il est essentiel de lutter contre les discriminations, mais toutes.
    Il n’est ainsi pas normal qu’il ait été impossible de trouver une place en crèche, près de notre domicile, au nom de la "mixité sociale" (in extenso, il y avait trop d’enfants européens…).
    Cela dit… s’agissant de la politique municipale en général, celle de Gérard Collomb, même si elle n’est pas parfaite, parait nettement plus moderne que celle de Mr Perben, qui semble n’avoir des transports publics qu’une vision très négative…

  2. Guillaume

    @hafrit

    La liberté, comme l’égalité et la fraternité, n’ont jamais été des réalités. Ce ne sont que des objectifs pour certains, des utopies pour d’autres.

  3. hafrit

    Delanoë a reçu des menaces sérieuses dernièrement,mdrrrrrrrrrrr bientot le jdd va dire qu y a une fatwa sur delanoe , je pense que peu de monde connait delanoe , mais bon si ca peut vour faire de la pub allez y vous etes plus credible sinon , elle a recut une cle usb segolene la meme que celle de sarkozy faite par attali , fallait etre la a veaux ont a bien rigoler , mais c’est images nvous ne les avez pas vu .une banlieue reste une banlieue , il ne viends pas das les banlieue islamobamboula , mdrrrrrr cinema , comedie del arte.

    http://www.dailymotion.com/inet/...

  4. adonis

    Madame Belkacem, la visite de Bling Bling, hier, à Sartrouville,….m’as bien fait rire ^^…..il est allé dans le centre-ville de Sartrouville, ce n’est pas vraiment la banlieue! ^^…… la VRAIE banlieue, c’était un peu plus loin, mais apparement c’était trop chaud pour Bling Bling ^^

  5. Corinne Arquillière

    petit compte rendu de la journée du 20 : 13e rassemblement national des secrétaires de sections et des candidats PS

    Lundi 21 Janvier 2008 : Aujourd’hui que je suis rentrée de Paris, ce qui me frappe le plus, ce sont les divers articles que je lis dans la presse, aussi bien Le Monde que Libération, Le Figaro, le JDD, L’Express, tous ces journaux nous parlent du 3e Forum de Rénovation du Parti Socialiste, mais d’un forum qui me semble étranger. A se demander si la contagion s’est répandue jusqu’aux articles sur la Gauche, car si les journaux traitent de plus en plus l’actualité gouvernementale sous forme de brèves de comptoir, je m’attendais à une fidèle retranscription de cette journée à la Mutualité, il n’en a rien été, tout ce qui semble obnubiler les journalistes ce sont les pseudo-batailles de chefs.

    Dimanche 20 Janvier 2008 9H00 : Je descends du RER et me dirige à pieds vers la Mutualité, sans plan, je demande mon chemin aux quelques promeneurs du dimanche matin qui me l’indiquent avec le sourire, la journée commence bien. En approchant, ce qui me frappe, ce sont toutes les forces de l’ordre déployées, mais n’oublions pas que Bertrand Delanoë a reçu des menaces sérieuses dernièrement. Déjà une foule compacte et nombreuse se presse devant les portes. Les gens se saluent, se retrouvent, se parlent avec enthousiasme, et puis le temps est doux, tous les ingrédients d’une bonne journée sont réunis. Je rentre enfin dans le Hall où, suivie de près par des journalistes de Canal+, Najat (Vallaud-Belkacem) se concentre sur son discours à venir. Elle est tendue mais souriante, avec toujours ce petit mot gentil pour toutes les personnes, et elles sont nombreuses, qui viennent la saluer. Après avoir déposé nos affaires dans les vestiaires et pris les documents distribués (les 3 comptes-rendus des Forums de la Rénovation, un cd-rom et des badges), nous entrons dans la grande salle à étage. Les organisateurs me disent qu’ils attendent plus de 3000 personnes, et en effet, cela se presse dans tous les coins. Je reconnais quelques lyonnais ou grand-lyonnais, l’ambiance est festive, l’atmosphère est à la bonne humeur. Les journalistes s’activent aussi ça et là, chacun recherche le scoop, le bon mot ou la photo choc. Arrivent les intervenants et puis Ceux du premier rang : François Hollande, Bertrand Delanoë, Jean-Marc Ayrault, Henri Emmanuelli (j’en oublie quarante douze, ils me le pardonneront, j’ai toujours eu du mal à retenir les noms et les visages). Mais je reconnais malgré tout Elizabeth Guigou tout de rouge vêtue sur l’estrade.

    La restitution commence enfin, André Vallini, Mireille Le Corre, puis Najat se succèdent à la tribune pour exposer le résultat de plusieurs mois de réflexion. Les différents membres de la Commission nous font partager chacun sur leur sujet un petit laïus : intervention remarquée de Benoît Hamon sur la laïcité et les déclarations ubuesques du Chanoine de Latran. On prend du retard apparemment mais qu’importe, tout ceci est si intéressant qu’on ne voit pas le temps passer. Les applaudissements ponctuent les interventions, les rires ou huées aussi. Soudain, brouhaha journalistique venant du fond de la salle, voici Dominique Strauss-Kahn qui vient nous faire un petit coucou entre 2 réunions du FMI. Bronzé et détendu, il a l’air en pleine forme et sa présence fait plaisir. Les socialistes unis (enfin), ça fait chaud au cœur. De ce 3e Forum sur les socialistes et l’individu, je retiendrai 2 choses : la première, c’est que chaque personne a le droit de se réaliser et d’avoir son parcours dans la vie, ceci dans une société qui se veut généreuse, humaniste et garante de l’intérêt général. La deuxième, c’est que cette société n’a pas vocation à s’imposer aux personnes, à contrario elle les aide à atteindre un niveau de réflexion qui leur permette d’y adhérer librement.

    Coupure repas, je rejoins quelques membres de HES (Homosexualité et Socialisme), dont le président Gilles Bon-Maury a fait une intervention de qualité auparavant. Petit sandwich aux pieds de la statue de Ronsart dans un mini-coin de verdure du 5e arrondissement. Nous parlons des Municipales mais aussi du café politique de Lyon sur le thème de l’homosexualité qui aura lieu en février et que nous préparons activement. Retour à la Mutualité, avalanche de photographes et caméras !!! Misère, Bling Bling serait-il de passage ? Non, c’est Ségolène Royal, la seule Socialiste qui ait droit régulièrement à un espace d’expression dans les médias qui nous en laissent peu, il faut bien le reconnaître. Elle est tout sourire, avec à ses côtés Jean-Louis Bianco, Delphine Batho, François Rebsamen. Ça fleure l’ambiance de Melle lors de la Fête de la Rose. Tiens, voici l’ami d’Anna, Laurent Fabius, tout en simplicité et très accessible. Cette fois-ci, je n’en doute plus, l’après-midi va être fantastique. Je sens monter en moi une certaine forme d’excitation, comme lorsqu’un grand évènement approche.

    La suite des évènements me donnera raison. Bertrand Delanoë monte à la tribune, il nous parle de Paris et des Municipales dans chaque ville, mettant en exergue les valeurs de la Gauche, toutes ces valeurs qui transparaissent dans nos projets municipaux. Car nul n’est besoin d’exposer ces valeurs, c’est au travers de nos choix politiques qu’elles s’expriment pleinement : le logement pour tous, le développement des transports collectifs, le soutien à l’enseignement supérieur, à la recherche, l’innovation. Le travail collectif, en équipe, voilà ce qui fait notre force, avec des listes de rassemblement, des listes ouvertes, des listes renouvelées, des listes engagées ! Même enthousiasme chez Ségolène Royal qui nous rappelle qu’il est important d’être unis, rassemblés, fraternels. Certes, il y a l’enjeu des municipales, mais c’est aussi un test national, bling bling l’a appelé de ses vœux au grand désarroi des candidats UMP, le nom du président disparaîtrait même mystérieusement de leurs tracts de campagne… Tiens, cela me fait penser à la réponse de Dominique Perben sur Europe 1 le 18 Janvier dernier : la venue du président à Lyon, avantage ou inconvénient ? Les deux… Sans commentaire… Même question à Najat : la venue de Ségolène Royal, avantage ou inconvénient ? « Mais je crois que Gérard Collomb s’en sort très bien tout seul », c’est sûr qu’avec 87% de lyonnais satisfaits du bilan de notre Maire, la réponse est assez évidente. Revenons à Ségolène Royal, elle aborde le pouvoir d’achat, les difficultés quotidiennes de nos concitoyens mais aussi le cynisme de la réponse présidentielle : les caisses sont vides… Elle enfonce le clou en prêtant à bling bling un tonitruant « et allez vous faire voir ! », lui qui est plus rapide pour se marier que pour relancer la croissance… Elle termine en réaffirmant qu’il va falloir se battre pour reconduire nos maires socialistes et conquérir d’autres communes. Dans la continuité, Laurent Fabius monte à la tribune pour nous parler de la fin de la durée légale du travail, de l’instauration de la TVA sociale, des retombées néfastes sur les travailleurs, des franchises médicales. Il réaffirme que nous sommes désormais dans une quasi monarchie élective qui s’accapare les médias. Il nous parle du risque de crise internationale, des menaces de terrorisme, de la dissémination du nucléaire, du Moyen-Orient. Il déplore le manque d’efficacité et de sobriété, plutôt que l’étalage agité et parfois même immature. Lui aussi termine son discours sur le rassemblement nécessaire. Plusieurs autres intervenants se succèdent au pupitre, dont Hélène Geoffroy, notre camarade Vaudaise qui ne veut pas que Vaulx en Velin ne soit qu’un terrain d’expériences des politiques gouvernementales, faisant allusion à la venue de Fadela Amara prochainement. Elle termine en citant Aimé Césaire : « La vie n’est pas un spectacle et un homme qui crie n’est pas un ours qui danse ».

    François Hollande prend la parole pour clôturer cette journée, il remercie les 3 ténors de leurs interventions, l’une sur le local, la deuxième sur le national, la troisième sur l’international, la complémentarité est parfaite. Il nous redit qu’il faut plus que jamais s’engager à gauche, pour être utile à nos concitoyens, changer leur vie quotidienne au niveau des municipalités et des cantons, mais aussi ne pas oublier la reconquête du pouvoir central. Il nous martèle nos 5 engagements : une politique de réussite scolaire pour tous avec l’aide des associations et des enseignants, la construction de logements, et pas seulement sociaux, le développement du transport public, la politique de solidarité, solidarité avec les personnes âgées, handicapées, la petite enfance, mais aussi l’aide aux jeunes qui se désespèrent, la prévention pour régler les problèmes de sécurité. Oui, il nous faut changer la vie de nos concitoyens puisque le pouvoir en place est en échec, il faut inventer des politiques nouvelles, être crédibles et exemplaires, protéger les français face à ces inégalités de plus en plus profondes, insolentes et insupportables. Tous unis, nous devons avancer, d’ailleurs la devise d’Heidi Giovacchini, notre tête de liste dans le 6e arrondissement de Lyon n’est-elle pas « l’impossible recule devant celui qui avance » ? Standing ovation pour François Hollande mais aussi tous les intervenants de cette journée mémorable, cette fois les campagnes municipales et cantonales sont bel et bien lancées, et le mot d’ordre est le rassemblement ! Je reprends le train, émue, la tête remplie d’images, le cœur rempli de courage pour ces campagnes et le Parti Socialiste, Mon Parti, je peux l’affirmer enfin car c’est la première fois que je me sens pleinement en phase avec lui.

  6. Gérard ELOI

    @ Guillaume

    Ce ne serait pas étonnant que les RG fassent encore de la politique, et manipulent encore ce qui peut se manipuler…

    Tu trouvais un peu " Nostradamus" (en rigolant, je suppose) les commentaires de Chris.

    En étant "puriste en ésotérisme" (faut oser l’écrire !), je me permets de te dire que " Nostradamus" est mal choisi…Car, bien qu’ imaginant un pays de l’envers du décor (comme Nerval, puis Chattam,…et tant d’autres), je refuse d’admettre une possible prédiction de l’avenir : ce serait admettre une prédestination, et donc un fatalisme pouvant conduire au morbide. Pourtant, il existe des "visionnaires" : Nerval, Chattam,…, ce dernier nous décrivant les actes accomplis par les "Maîtres du Monde" dans son livre " Les arcanes du chaos".

    Voir sur Google : Chattam, Arcanes du chaos, Illuminati, Skull and bones,…(En résumé, mais très résumé : pour "prédire" l’avenir…suffit de le "fabriquer" !)

    Et tu comprendras que les thèses présentées par Chris méritent d’être prises en considération. Et aussi pourquoi les RG (filiale de la CIA quand on est en ère sarkozyste) font encore de la politique…

    Dors bien quand même !

    Amicalement

    GE

  7. Guillaume

    "Aujourd’hui, sans doute simplement parce qu’il chute dans les sondages, il fait marche arrière !"

    A propos de sondages: France Inter propose chaque matin dans la tranche 7h – 9h animée par l’excellent Nicolas Demorand une chronique sur les élections municipales. Lundi, si je me souviens bien, le cas de Montauban était abordé. Commentant le relatif optimisme de son adversaire de gauche, la maire UMP – Brigitte Bareges – a tout bonnement lâché que si celui-ci se prévalait de sondages qui le donnent gagnant, elle, par contre, je cite de tête, "a eu des sondages des Renseignements Généraux qui disent exactement le contraire".

    Les R.G. feraient donc encore dans le politique ?

  8. Gérard ELOI

    La dernière de Sarkozy :

    VOLTE FACE !

    Petit rappel, encore une fois : Sarkozy fut le premier à vouloir « politiser » les municipales, en affirmant :
    -« J’irai sur le terrain dire que voter UMP, c’est voter Sarkozy »,
    Puis :
    -« Les municipales seront un premier enjeu national ».

    Aujourd’hui, sans doute simplement parce qu’il chute dans les sondages, il fait marche arrière !

    Voir « Le Monde « du 23 janvier (Article de Thomas Ferenczi et PhilippeRicard), version disponible sur le net.

    « En visite à Pau, le chef de l’Etat, qui voulait jusqu’ici faire de ces élections un test national, a changé de stratégie.
    «Je n’ai pas à me mêler de la campagne municipale». Dans la bouche de Nicolas Sarkozy, la phrase peut étonner. Surtout lorsque voici quelques jours, le 8 janvier exactement, lors de ses vœux à la presse, le même Nicolas Sarkozy affirmait l’inverse : «je m’engagerai parce que le concept même d’élections dépolitisées est absurde», expliquait alors le chef de l’Etat… »

    A tel point que, sans doute pour sauver les meubles, Alain Juppé n’utilisera pas le logo UMP pour sa liste !
    Si çà ne s’appelle pas « fissure à droite » et opportunisme, c’est bien imité…

    J’espère que Sarkozy ne s’imagine pas que parce qu’il a décidé ( c’est vrai qu’il se croit tout puissant !) de « dépolitiser les prochaines élections » Ségolène va annuler ses déplacements à Tours et Chartres cette semaine ?

    Il se sent couler ? Sa galère n’est pas notre problème.

    Amicalement

    GE

  9. Guillaume

    "Tout est en place. Voyons la suite…"

    Si vous voulez un bon aperçu de ce que la suite nous réserve, vous pouvez relire, non pas les Centuries de Nostradamus, mais le prophétique ouvrage collectif "L’inquiétante rupture tranquille de monsieur Sarkozy" édité par le P.S. durant la campagne 2007 et dont un certain Eric Besson (quelqu’un connait ?) signa l’introduction.

  10. Gérard ELOI

    @ Najat, @ toutes et tous :

    Telle que mise en oeuvre par la Gauche, avec Najat et son équipe à Lyon et Rhône-Alpes à la pointe du progrès, la lutte contre les discriminations est un grand pas vers le monde humaniste auquel nous aspirons.

    Mais la droite a préparé un fameux "reour de manivelle".

    Si vous n’avez pas lu l’article de Caroline Fourest dans le Monde du 18 janvier dernier, je vous invite à découvrir la manipulation que la journaliste dénonce, avec le billet intitulé "La diversité contre l’égalité" (lire aussi les commentaires qui résument la théorie de l’auteur et apportent un nouvel exemple des dérapages maintenant coutumiers) sur mon blog :

    centpenseespourvous.blogs…

    Amicalement, peut-être à bientôt

    GE

  11. asse42

    En tout cas tout cela nous montre qu’il faut rester les yeux ouverts sur le monde et sur le danger de la manipulation médiatique.
    Bien sûr on n’a pas de preuves concrétes que les attentats ont été commis avec l’assentiment des autorités… Ce que je veux dire c’est que l’on a des preuves sur les conséquences visibles puisque les USA sont en Irak, en Afghanistan et que Bush a fait voter le patriot act.
    Il reste le dernier étage de la fusée: La déclaration de guerre à l’Iran pour annuler toute opposition et prendre le pouvoir de façon autocratique. Ce serait hallucinant à constater mais tout est possible avec eux.
    Car pendant ce temps notre président centralise la force nucléaire, va construire une base en face de l’Iran, fait des déclarations provocantes et fait allégeance à l’Arabie Saoudite, allié objectif des maéricains, qui y trouvent leur compte puisqu’elle va rester la seule grande puissance arabe du continent.

    Tout est en place. Voyons la suite…

  12. Guillaume

    @Chris(ancien chris ..)

    J’oubliais un peu vite que les premières Centuries furent imprimées à Lyon. :-)

  13. Chris(ancien chris ..)

    Aaron est décédé le 24 Août 2007, 6 mois après cette Interview, officiellement des suites de son cancer…

  14. Chris(ancien chris ..)

    A propos des mesures évoquées par Nick Rockefeller, lire ceci :
    George Bush a mis en place la "Directive 51" en mai 2007

    Les termes exacts sont "NSPD 51 / HSPD 20". Les initiales sont pour "National Security, Homeland Security Presidential Directive". C’est un texte légiférant… un coup d’Etat, carrément, avec mise en place de la loi martiale, etc en cas de "crise grave" type "second 11 septembre".

    Nous sommes tombés sur ce texte en effectuant quelques recherches complémentaires suite à l’escarmouche qui se serait produite ce week-end entre la Ve flotte US et les Iraniens dans le détroit d’Ormuz.

    La NSPD 51 accorde des pouvoirs sans précédent au président et au ministère de la Sécurité Intérieure, annulant le gouvernement constitutionnel. Elle autorise le président en exercice à déclarer une "urgence nationale" sans l’approbation du Congrès. L’application de la NSPD 51 conduirait à la fermeture de facto de la législature (Congrès et Sénat) et à la militarisation de la justice et de l’application de la loi. Une fois appliquée, le président pourrait annuler les élections ce qui lui permettrait de conserver son pouvoir au delà de son mandat.

    Intervention de l’armée en cas d’état d’urgence aux Etats-Unis
    Transmission d’un pouvoir illimité et arbitraire au président et au vice-président
    par Michel Chossudovsky, Canada

    En octobre 2006 Bush a signé le «John Warner National Defense Authorization Act» (NDAA) pour l’année fiscale 2007 (également connu sous le nom de «Defense Authorization Act pour l’année fiscale 2007»). Le «NDAA 07» est entré en vigueur le 17 octobre 2006.
    Le «NDAA 07» contient des directives spécifiques qui autorisent l’armée à prendre en charge le contrôle des fonctions normales de la police et des poursuites judiciaires au niveau fédéral et au niveau des états.
    Le paragraphe 1076 du «NDAA 07» abroge le «Posse Comitatus Act» de 1878, qui interdit à l’armée de s’immiscer dans le travail du gouvernement civil ainsi que dans celui de la Justice et des poursuites judiciaires. Le «Posse Comitatus Act» était un élément central pour le fonctionnement d’un gouvernement constitutionnel. (Il est à noter que d’autres mesures législatives précédentes ont déjà entravé la substance du «Posse Comitatus Act».)
    L’essentiel de ces directives spécifiques du «NDAA 07» (paragraphe 1076) est qu’elles s’harmonisent exactement avec les prescriptions du «National Security Presidential and Homeland Directive» (NSPD 51, HSPD 20) de Bush qui sont entrées en vigueur le 9 mai.
    Selon la NSPD 51 le gouvernement constitutionnel est littéralement jeté par-dessus bord dans le cas d’un prétendu état d’urgence à la suite d’une catastrophe.
    Si le président proclame l’état d’urgence, la NSPD 51 introduit la loi martiale sous le commandement de la Maison blanche et du département de la Sécurité intérieure des Etats-Unis. Elle suspend le gouvernement constitutionnel selon les directives du «Continuity in Government» (COG). Elle transmet au président et au vice-président des pouvoirs exceptionnels.
    Les directives NSPD 51 sont en accord avec des lois et des règlements déjà existants, qui se rapportent à de prétendues attaques terroristes sur le territoire national et sur la proclamation de la loi martiale. Mais le paragraphe 1076 du «NDAA 07» va beaucoup plus loin dans la définition du rôle de l’armée en cas d’état d’urgence suite à une catastrophe.
    Le paragraphe 1076 définit pour l’essentiel les pouvoirs illimités délivrés au président et au vice-président en cas de mise en œuvre de la NSPD 51.
    Le paragraphe 1076 du «NDAA 07» qui a apparemment été introduit subrepticement au dernier moment – à la demande de la Maison blanche – comme annexe au paragraphe 333 dans le projet de loi, contient les règlements pour «l’intervention des forces armées lors d’importants cas d’urgences publics».
    Ce paragraphe est extrêmement clair. Il établit littéralement une situation à la Pinochet pour ce qui concerne les arrestations massives d’opposants politiques sans procédures judiciaires, la répression de manifestations publiques etc.
    En ce qui concerne les pleins pouvoirs pour le président et le vice-président dans le cas «d’un état d’urgence suite à une catastrophe» il prévoit tous les détails:

    Le président «peut faire intervenir l’armée […] pour rétablir l’ordre public et faire appliquer les lois des Etats-Unis».

    Un pouvoir illimité est transmis à la Maison blanche. Le président a le pouvoir de suspendre les administrations judiciaires civiles au niveau fédéral et de chaque état et d’instaurer à leur place des tribunaux militaires, qui seraient alors chargés de tout réprimer: la «violence à l’intérieur du pays», les «émeutes» (par exemple des manifestations publiques) ou les «conspirations», c’est-à-dire toute personne qui exprime une opinion différente, son mécontentement avec ou son opposition à l’administration Bush, parce que la constitution est abrogée.
    Dans le paragraphe 1076, le point essentiel sont les actions contre les «ennemis nationaux» en opposition à une «défense» bona fide contre des attaques d’armées étrangères, qui relèvent du devoir de l’armée.
    Pris ensemble le NSPD 51 et le paragraphe 1076 définissent les contours d’une «dictature démocratique» aux Etats-Unis sous le commandement de la Maison blanche.
    Mais nous n’avons pas affaire ici à un «régime militaire» ou à un «gouvernement militaire» dans le sens usuel du terme, où le pouvoir gouvernemental aurait été transféré au président et vice-président selon les directives du NSPD 51. Ce qui est en jeu, c’est plutôt l’engagement illimité et arbitraire de l’armée par le président et le vice-président pour exercer les fonctions de la police et des poursuites judiciaires en contournant le Congrès et la Justice.

    Sources

    :http://www.horizons-et-debats.ch...
    http://www.globalresearch.ca du 27/6/07

  15. Chris(ancien chris ..)

    Traduction:
    – Il m’a fait ces confidences 11 mois avant les attentats du 11 septembre 2001. Il m’a dit alors qu’un évènement allait se produire. Il ne m’a pas dit de quoi il s’agisssait. Mais il m’a dit qu’à partir de cet évènement nous allions envahir l’Afghanistan, construire des pipelines pour amener le pétrole de la Caspienne, que nous allions envahir l’Irak pour prendre le contrôle du pétrole au Moyen-Orient et pouvoir nous implanter là-bas et intégrer cette région dans un nouvel ordre mondial et qu’ensuite nous irions nous occuper de Chavez, au Vénézuela. Je me rappelle qu’il me disait qu’on verrait des soldats fouiller des grottes, à la recherche des responsables, en Afghanistan, au Pakistan et dans toutes ces régions-là. Il y aurait alors une guerre contre le terrorisme où il n’y aurait pas de véritable ennemi. Tout cela ne serait qu’un mystification. Ce serait une façon pour le gouvernement de contrôler les Américains

    – Il vous a bien dit que cela serait un mensonge ?

    – Oh, oui. Ce fut tout à fait clair. C’est ça la guerre contre le terrorisme. Pourquoi pensez-vous que rien n’est arrivé depuis les attentats du 11 septembre ? Vous croyez que la sécurité ici est si grande que ceux qui ont détourné des avions ne peuvent plus tenter la moindre chose, qu’ils ne peuvent plus détourner le moindre avion ? Allons, c’est ridicule ! Le 11 septembre a été instrumenté par des gens du gouvernement, liés à notre propre système bancaire pour créer au sein de la population américaine un climat de peur et pour que ces gens acceptent tout ce qu’ils sont en train de mettre en place ici et qu’ils acceptent toutes les décisions qui seront prises par notre gouvernement. Voilà de quoi il s’agit : d’une fausse guerre sans fin contre le terrorisme. C’est le premier des mensonges. Le mensonge suivant a été l’invasion de l’Irak et prétendant qu’on allait se rendre là-bas pour faire tomber Saddam et à cause de la présence d’armes de destruction massive.

    – Et tout cela c’était 11 mois mois avant les attentats du 11 septembre ?

    – Oui

    – Vous avez été amis pendant les années qui ont précédé et il vous a dit à cette époque qu’il y aurait ce grand évènement et cette guerre contre le terrorisme, etc.

    – Tout à fait. Et il a ajouté qu’il n’y aurait pas d’ennmi réellement identifié, de sorte qu’il ne pourrait pas y avoir de vainqueur

    – Et il ajouté que ça serait parfait qu’on ne puisse pas trouver de responsable

    – Oui, il a dit qu’ainsi il ne pourrait jamais y avoir de victoire définitive et qu’ainsi le conflit pourrait s’éterniser. Et il a ajouté que pendant ce temps on pourrait faire ce qu’on voudrait, en maintenant le peuple américain dans la peur. Toute cette guerre contre le terrorisme n’est qu’une mystification, une vaste plaisanterie ! C’est quelque chose dont les gens ont beaucoup de mal à parler car ils se sentent menacés ( intimidate ). On les menace pour qu’ils se taisent. Mais la vérité doit être révélée. L’important est que les gens sachent que cette guerre contre le terrorisme n’est qu’une immense mystification Cette guerre contre le terrorisme c’est qu’une vaste blague ! Et cela durera tant qu’on aura pas découvert ce qui s’est passé exactement le 11 septembre et quels sont les véritables responsables de ces évènements. C’est le point de départ de guerre contre le terrorisme. Tant qu’on ne connaîtra pas la vérité sur le 11 septembre et qui a tiré les ficelles dans tout cela nous ne saurons pas la vérité sur cette prétendue guerre contre le terrorisme.

    – Vous avez dit que vous aviez connu Nick Rockfeller quand vous aviez vingt ans et que c’était un expert en jeu de cartes. Il savait par ailleurs que vous étiez depuis engagé dans différentes actions, que vous aviez fait des films Puis vous vous êtes rencontrés dans une soirée. La question de "puces est venue sur le tapis et on vous a dit " Hey, si on vous recrute dans notre groupe, ne vous inquiétez pas. Vous serez équipé d’une puce qui permettra de vous reconnaître et vous deviendrez intouchable.

    – Il est exact que j’ai été l’objet d’une proposition de recrutement. Vous savez, on se voyait, on dînait ensemble, on parlait de choses et d’autres. Il me parlait de ses investissements par-ci, de ses investissements par là. Il m’a demandé si cela pouvait m’intéresser de rejoindre le " Council for Foreign Relations " , le bureau des relations avec l’étranger. Je n’ai pas franchi le pas, parce que je savais d’où je venais. Je lui ai dit " je t’aime bien, Nick, mais ça n’est pas ma façon de concevoir des choses. Je n’ai pas envie d’asservir les gens.

    – Il est revenu à la charge plus tard ?

    – Il m’a dit " pourquoi te soucies-tu des gens ? Pourquoi sont-ils un souci pour ton. Occupe-toi de ta propre vie. Fais de ton mieux pour tois et ta famille. En quoi est-ce que la vie des autres devrait de toucher ? C’est gens sont des serfs, c’est juste le peuple. Chez lui c’était de la simple indifférence et ce n’était pas comme cela que j’étais, moi. Il voyait ces gens comme du simple bétail ( cow ). Je lui ai demandé " quel but poursuis-tu dans tout cela ? Tu as tout l’argent que tu veux. Tu as tout le pouvoir dont tu as besoin. Quel est ton objectif ? Et il m’a répoondu que l’objectif était que tous les gens soient équipés d’une puce, ce que puçage permettrait de contrôler l’ensemble de la société. Ce sont les banquiers qui doivent contrôler le monde. Et je lui ai demandé si tous les gens au CFR pensaient comme lui, et il n’a répondu " oh , non, non ! La plupart d’entre eux sont convaincus qu’ils oeuvrent pour le bien commun ". Il y a une autre chose qu’il m’a dite : " que penses tu de phénomène de l’émancipation des femmes ? ". J’ai répondu que j’étais assez convaincu de ce combat pour cette émancipation, que je pensais que les femmes avaient le droit de travailler et d’être payées comme les hommes, qu’elles avaient le droit de voter. Ila rigolé et m’a alors arrêté en me disant " tu n’es qu’un idiot ! ". Je lui ai dit " pourquoi suis-je un idiot ?" . Il m’a alors dit " je vais te dire ce qu’il en est exactement. C’est nous, les Rockefeller qui avons financé tout cela. Nous sommes à l’origine de ce mouvement de libération des femmes. Nous, qui possédons les journaux, les télévisions et la fondation Rockefeller. Tu veux savoir quelles sont les principales raisons qui nous ont amenés à faire cela ? La première est que tant que les femmes ne travaillaient pas, on ne percevait des impôt que sur la moitié de la population. La seconde raison est que maintenant les gosses sont scolarisés beaucoup plus tôt. On peut donc les endoctriner en brisant le lien familial. Les enfants se mettent alors à considérer que leur véritable famille c’est l’état et que les véritables représentants de l’autorité ne sont pas les membres de leur famille mais leurs enseignants. Et voilà la véritable raison pour laquelle nous avons poussé à l’émancipation des femmes ". Avant je considérais cela comme une tâche noble, mais quand j’ai vu ce qui se cachait derrière j’ai vu tout le mal qui se cachait derrière cette aventure .

    – Saviez-vous que c’était la CIA qui avait créé Miss Magazine ?

    – Non, ça je l’ignorais. La CIA a fondé Miss Magazine ?

    – Oui et le but était de tirer un revenu de toutes celles qui achèteraient de journal

    – Je savais que la CIA était impliquée là-dedans.

    …………………… interruption et raccord……………………………….

    – Mon amitié avec Nick Rockefeller nous permettait d’avoir des échanges de vue, de philosophies de la vie. Il voulait que je fasse partie de son groupe et fasse ce qu’ils étaient en train de faire, que je devienne membre du CFR, que cela m’apportenait beaucoup d’opportunités question travail et que c’était une façon de cesser de me battre contre eux en informant la population ( voir les films produits à cette époque par Aaron Russo, qui n’allaient pas précisément dans le sens souhaité par les Rockefeller ). Je peux dire que j’ai eu beaucoup de succès dans l’industrie du cinéma. J’ai vu ce qui était en train de se passer et j’ai essayé d’informer les gens Mais plutôt que je partage cette vérité avec les gens il voulait que je les rejoigne. C’était aussi simple que ça. Et il a alors essayé de me recruter. Mais j’ai refusé de coopérer. Je me rappelle qu’un jour il m’a dit " si tu nous rejoins, tu auras une carte d’identité avec une puce. Ainsi, si un jour quelqu’un t’arrête, un flic par exemple, tu n’auras qu’à sortir ta carte avec sa puce et on te laissera tranquille parce qu’on saura que tu es l’un des nôtres ". Et il m’a demandé : " mais pourquoi est-ce que tu te bats pour les gens ? Ces gens doivent être conduits, contrôlés. La constitution pour laquelle tu te bats n’est faite que pour une minorité de gens qui peuvent vivre selon le termes de cette constitution. Nous pensons que la société doit être placée sous l’autorité d’une élite qui contrôle toutes choses ". Et moi j’ai répondu " je ne crois pas cela. Je crois que Dieu m’a fait naître pour que devienne la meilleure personne possible et que c’est la même chose pour tout le monde, que tout le monde doit suivre cette voie. Ces gens n’ont pas à devenir vos esclaves. Je ne comprends pas pourquoi tu veux tout contrôler. A quel besoin cela correspond-t-il chez toi ? Je lui ai demandé si tous les gens du CFR voyaient les choses de la même façon que lui. Il m’a dit que beaucoup croyaient qu’ils agissaient pour le bien et que le socialisme était la bonne direction à prendre. Eux, pensent qu’ils font le bien. Seuls les gens qui sont aux sommets connaissent la vérité.

    – Donc il semble qu’il y ait une compartimentation, une hiérarchie au sein même de cette élite.

    – Bien sûr. Au sein du CFR il a, disons, 2000 ou 3000 personnes. Je ne connais pas le chiffre exact. mais il ne savent pas ce qu’il en est exactement. Ils ont seulement rejoint le CFR parce que c’était une organisation de prestige. Il pense que c’est bon pour les affaires, que c’est bon pour ceci, cela, Mais ils ne savent pas quelles sont les mauvaises intentions qui se situent derrière. Pour moi, le pire est ce qui arrive maintenant. Parce que ce qui s’est produit le 11 septembre est un crime ( felony ).

    – Qu’est-ce que vous avez pensé en ce matin du 11 septembre ? Est-ce que vous avez pensé à tout ce que Nick Rockfeller vous avait dit ?

    – A l’époque j’étais à Tahiti et mon fils m’a appelé. Il m’a dit que les tours jumelles avaient été attaquées. Moi j’étais à Tahiti. C’était la nuit et je dormais. Lui me parlait de crashes d’avions et moi j’étais à Tahiti. Là où j’étais il n’y avait pas de télévision et j’ai du sortir et cchercher pour en trouver une et voir ces infos. Mais je n’ai pas immédiatement fait le lien avec ce que Nick m’avait dit. Mais quand par la suite j’ai vu qu’ils envahissaient l’Afghanistan et j’Irak alors j’ai compris. Avec Nick on avait discuté de pas mal de choses. Parmi les sujets de conversation l’un se référait à la réduction de la population mondiale. Il poensait qu’il y avait trop de gens sur Terre. Dans un sens j’étais d’accord avec lui mais je ne me sentais pas autorisé à dire qui devait mourir et qui devait survivre. Il m’a dit qu’ils envisageaient de réduire la population mondiale de moitié (…). Il m’a dit qu’ils envisageainte les façon d’y parvenir. Il a évoqué les problèmes entre les Palestiniens et les Israéliens. Il m’a même dit qu’ils avaient envisagé la possibilité d’installer Israël en Arizona. On aurait pris les gens vivant en Israël et on leur aurait offert des millions de dollars pour qu’ils isntalle Israël en Arizona.

    – Incroyable ! ….

  16. hafrit

    oui verlaine rdv demain a veaux si ta des couilles , y aura ni verlaine ni nietzsche, tu verras ta pompadour fadelalesque ce prendre une tarcha , mdrrrrrrr copier coller de madame ultra bright chez fog le meme discour sur la presentation de sarkozy et tout le reste meme.elle surement decouvert de beauvoir , sur un canard comme libe ou sur une bd .

  17. François-Xavier BOFFY

    @hafrit : "dire que vous avez financer cet objet" -> quoi qu’on pense de Fadela Amara, elle n’est ni pute ni soumise ni objet. Je regrette vraiment que tes arguments soient si souvent couverts d’une couche de goujaterie rédhibitoire.

    Merci Corinne pour ceux qui n’étaient pas à la mutualité ! Et merci bien sûr à Najat pour ces propos lumineux; ne pourrais-tu pas refonder tout l’éventail idéologique du PS, on verrait la vie se teinter de nouveau de roses…

    Amitiés belkacemiennes

  18. hafrit

    http://www.france5.fr/chez-fog/

    cliquer sur voir la video

    20 ans vous avez finance ca , mort de rire , qu’elle retourne a la couture , vouliez vous vraiment aider les jeunes banlieue avec ca , et le terme ca est bien employer , elle se dit musulmane, si une personne l’a deja vu dans une mosquee faire la priere hahahah , aussi faudra lui dire que la viande non halal ou non cachere (foie gras =non cachere) est interdit au musulmans , a moins qu’elle c’est inventes une religion , mort de rire me fait trop rire dire que vous avez financer cet objet

  19. hafrit

    mais comme tjs pendant le vote , ont a encore besoin de nous apres le vote ya plus personne , mort de rire , vous etes plus credible , vive le crack boursier comme ca l’europe va amener des etrangers pour travailler comme disait coluche , du petrole pour quoi faire de toute facon ont a pas de voitures .c’est comme l’emploi , mdrrrrrrrrr

  20. hafrit

    sauvegarder vos videos , sur dailymotion y a des videos qui sautes , sans que les administrateurs puisszent agir ;)

  21. hafrit

    http://www.medef-languedocroussi...

    meme azouz begag , a tres bien compris pour la diversite doit se faire avec les dents pas avec des lois , ou des projets qui eux memes stygmatise , les memes personnes , c’est comme les diplomes de seconde zone de l’ena de science po , diplomer de seconde etage , qui pourrait prendre une personne qui a un niveau inferieur a d’autres , le vrai probleme est un echec national de l’education nationale , lycee et college a niveau variable . ou voir plus loin echec de la liberte egalite , fraternite (pour qui , pourquoi et comment )sic.

    ressemble a bcp d’autres , mais dans une region differente , le probleme je pense est que ceux qui vivent le probleme ne sont que participants de la democratie participative et non democratie active , peut etre qu’on est plus en democratie ?

    je voudrais bien avoir les stats du 114 numero d’appel des discrimines ?

    bon si vous voulez des cours de democratie et si vraiment votre projet est concret , je pense qu’il ne faut demander aux personnes qui ne connaissent le probleme que par des statisques ou des chiffres , mais plutot a des personnes qui ont connus le probleme qui ont travailler dessus par leur experience , ou l’ont vecu ou aider d’autres personnes a s’en sortir ,mais peut etre que nous avons pas le meme reseau ou que les politologue ne comprennent pas le ou les problems.

  22. hafrit

    recommandations concrètes visant à améliorer l’intégration dans la ville des publics concernés.

    Proposition n°1 : Créer un observatoire des discriminations…………………………..p. 37

    Proposition n°2 : Contribuer au développement de l’offre éducative des établissements défavorisés………………………………………………………………………………p. 38

    Proposition n°3 : Aider à la mise en place de modules de sensibilisation et de formation des acteurs…………………………………………………………………………………..p. 39

    Proposition n°4 : Contribuer à l’amélioration du système d’orientation……………….p. 40

    Proposition n°5 : Aider à la mise en place d’un réseau local pour favoriser l’accès aux stages………………………………………………………………………………………p. 41

    Proposition n°6 : Fournir aux enfants un accompagnement scolaire de qualité…….…p. 42

    Proposition n°7 : Sensibiliser les publics à l’égalité de traitement et aux enjeux de la diversité…………………………………………………………………………………p. 43
    La banalisation de la discrimination : des élèves démunis

    On constate également une banalisation des situations de discrimination à l’accès au stage ou de racisme dans l’entreprise, ou encore de pratiques qui peuvent contribuer aux discriminations, par exemple des questionnements systématiques lors des entretiens sur leur origine. Les stagiaires ne les relèvent pas, n’en parlent pas ou peu à leurs professeurs ; et lorsqu’ils le font cela reste sans conséquence ce qui ne fait qu’accentuer la banalisation de ces phénomènes. Les prétendants au stage se révèlent tout à fait démunis face à ce type d’expériences. La banalisation des discriminations les place dans un environnement de démission.

    peut etre fadela mara pourrait changer le probleme celle qui stygmatise ceux qui lui ressemble ,pauvre +stygmatise et stygmatisant , mais j’ai bcp etudier votre projet , il menera a rien surtout au niveau de la discrimination , c’est comme si ont demandais a un vivant de parler de la mort , sujet qu’il ne maitrise pas , si integration passe par la desintagration ca va etre un echec votre projet ont a trop fait d ‘effort a jouer a ce jeu ,mais le plus gros probleme sera integration du cote masculin des discrimines

    Moyens :

    1/ Mutualiser les expériences et les outils de promotion de la citoyenneté. Un accent particulier pourra être mis sur les outils co-produits avec les jeunes dans le cadre de ces sensibilisations.

    2/ Mettre en place des projets inter-quartiers pour que les actions de sensibilisation permettent le brassage social autour de ces questions de vivre ensemble et d’égalité de traitement.

    tout cela est bien beau dans le titre , pourriez develloper les 2 sujets , j’ai des solutions a cette politique juste pour debattre des votres , je suis sur qu’elle ne corresponde pas aux miennes.

  23. Bertrand

    Bravo, remarquable travail, je crois que les choses sont bien résumées lorsque vous parlez de la tradition humaniste de Lyon, c’est pour cela que nous ne pouvons pas nous retrouver dans la candidature de M. Perben qui s’est décrédibilisé totalement en faisant appel à M. Millon. La synthèse présenté hier sur l’individu est vraiment de bonne qualité, dommage que les éléphants aient pris toute la place dans les médias…

  24. Gérard ELOI

    @ Najat,

    Cette action de lutte contre les discriminations, et donc les inégalités, dont tu décris de manière claire et complète l’efficacité dans la capitale des Gaules, nous démontre une fois de plus l’importance du pouvoir des municipalités, départements et régions.

    Bravo pour ton énergie et la valeur de ton travail : un très beau forum de rénovation (national) à Paris, ton activité au Conseil régional, les campagnes cantonales et municipales.

    Tu es présente sur tous les fronts, avec une ligne de conduite limpide :une politique humaniste pour le bien-être de chacun(e).

    Grâce notamment à toi, il fera beau au printemps !

    Merci, Najat

    Amicalement

    GE

  25. said

    il existe une volonté politique contre la discrimination ,c’est positif,mais malheureusement la réalité est tout autre. La précarisation de l’emploi et de la vie en général ne fait pas de discrimination.
    Je vous souhaite bon courage dans ce combat universel et je vous en remercie.

  26. Renovation

    tu es super et tu es plein de ressources!!ton blog et ton site sont très stylisés, bravo.J’ai fait en ton honneur et en celui de Ségolène Royal un blog que j’espère tu auras plaisir à visiter.
    Avec Gérard tu vas faire gagner Lyon.
    La question de la diversité est en effet cruciale.

    Amitiés socialistes et ségolénistes

  27. François-Xavier BOFFY

    Bonsoir Najat,

    Avant qu’intervienne un posteur régulier mais très fielleux, je souhaitais te féliciter pour la tenue remarquable de tous tes engagements, aussi nombreux que complexes. Il n’y a qu’à revoir la partie émergée de ton emploi du temps de la semaine pour être admiratif de la qualité que tu places dans toutes tes tâches, y compris pour ce blog.

    Il y a aussi quelque chose d’exemplaire dans cette situation de rapporteuse sur le thème du socialisme et de l’individu : ta personnalité, ton intelligence, ton énergie, tu peux les mettre au service de la collectivité en ayant un retour sur ton investissement amplifié (je l’espère et je le crois) par l’existence de cette collectivité.

    Avec toujours plus de fierté permets que je signe une fois encore :
    Amitiés belkacemiennes

  28. Pascal

    comme je l’ai écrit hier , ton travail de synthèse a été cité en exemple samedi après-midi à la Maison de la Chimie , et devant segolène Royal , par Vincent Peillon .
    En tant que parisien , j’ai appris seulement aujourd’hui ta presence à la Mutualité et n’ai pas pu y aller , pris par d’autres engagements helas!!
    Ce n’est que partie remise j’espère bien .

    Amitiés ( je vais être un peu provocateur) Besancenesques…

  29. asse42

    Najat

    Un bisou en passant pour ce superbe forum d’aujourd’hui. On a senti une vraie volonté de tous les intervenants de jouer le jeu du rassemblement des socialistes.
    Ta contribution , parce que j’ai quasiment tout regardé, était fine et intelligente comme toi. Bravo aussi à Mireille. Il parait que ce troisiéme forum est une réussite et c’est sûrement grâce à vous deux!:-)))
    Et puis nos ténors ont fait des bons discours et notamment ségolène Royal qui a été très offensive contre sarko et pour le rassemblement socialiste aux prochaines élections. Bref on a senti de l’intelligence collective, de la profondeur dans les réflexions et de la sincérité dans les témoignages du terrain.
    Une vraie réussite. Ca doit t’encourager à continuer à t’investir encore plus dans le parti dans le futur car tu dégages une énergie positive et c’est très important.

    Fais-nous gagner et haut la main gérard Collomb! Et ensuite…

    Amitié socialo-ségolèniste

Commentaires fermés.