Segolène royal aux obsèques de Jacques Bino ce week-end; l’UMP piquée au vif.

Presse Publié le 23 février 2009
« Ségolène Royal assistait ce dimanche aux obséques du syndicaliste Jacques Bino. Qu’une responsable politique de premier plan participe ainsi à l’apaisement de la crise devrait être salué par tous, à commencer par le gouvernement qui n’a, lui, plus les moyens d’adresser un message de solidarité et d’amitié aux populations d’outre mer. Au contraire, l’UMP a préféré jouer la carte politicienne en déniant le droit à la parole et la liberté d’agir à une élue de la république dont chacun reconnait sur ce sujet la grande compétence et la rare legitimité.
La réalité c’est qu’à cet instant de la crise, plus aucun membre de la majorité presidentielle ne pouvait décemment se rendre à ces obséques sans mettre le feu aux poudres. C’est un échec grave pour la république dont les représentants, à force de mepris et de  dilettantisme, ont pris le risque de perdre un nouveau territoire. C’est cela que Ségolene Royal a voulu éviter et c’est cela qu’on ne lui pardonne pas. A moins que ce soit tout simplement d’avoir occupé la place qui aurait du être celle d’un Président de la République.
Que le gouvernement prenne ses responsabilités, la lâcheté ne saurait tenir lieu de programme pour les Antilles. »

Tags : , ,