Message de Jean-Louis Bianco, Gaëtan Gorce, Najat Vallaud-Belkacem

Presse Publié le 11 janvier 2010

Cher(e)s ami(e)s, cher(e)s camarades,

Nous venons de présenter le « contrat socialiste»  et de ratifier les listes pour les élections régionales, enjeu essentiel pour notre pays alors que l’État UMP mène des politiques destructrices de lien social.

Désormais, notre premier et principal combat est de garder nos Régions et d’en gagner davantage pour mener sur le terrains des actions protectrices et offensives en terme d’emplois et de qualité de vie. La campagne des candidats socialistes doit être exemplaire et nous vous invitons à tous vous mobiliser pour que nos concitoyens fassent le choix de l’avenir en mars prochain.

Parmi ces candidats, certains sont issus de notre motion « L’espoir à gauche, fier(e)s d’être socialistes» . Nous savons que beaucoup d’entre-vous s’interrogent sur la suite de ce mouvement.

Nous devons continuer à défendre les idées de « L’espoir à gauche»  et à s’y mobiliser pour porter au sein du PS la rénovation que nous défendions durant le congrès de Reims. Cependant, l’outil du courant est usé jusqu’à la corde et nous savons que de nombreux camarades d’autres sensibilités soutiennent les idées portées par Ségolène Royal. Il y a un an à Reims, ce ne sont pas 29% (score de la motion E) mais 50% des militants socialistes qui lui ont fait confiance.

Entre aujourd’hui et le prochain Congrès socialiste de 2011, aucune élection ne s’appuiera sur la représentativité des courants. Pour cette raison et parce que trop de querelles de personnes ont terni nos idées élaborées dans ce cadre, nous pensons qu’il est utile et vital de dépasser les clivages corporatistes à l’intérieur du PS. Nous devons débattre de l’existence même des motions.

En juin prochain se tiendra la convention nationale sur la rénovation pour la mise en œuvre du questionnaire voté par les militants le 1er octobre dernier. Notre objectif est que cette convention confirme les souhaits des militants et notamment celui de la réforme des statuts de notre Parti. À cette occasion, nous pourrons appeler à transcender les courants et à y mettre un terme, en espérant être entendus par l’ensemble de nos camarades au premier rang desquels notre Première secrétaire, Martine Aubry.

Cette modification statutaire permettrait de mettre un terme aux stériles « guerres de chapelles» . Le vote à chaque congrès devrait se limiter à l’élection du ou de la Premier(e) secrétaire national(e). Par la suite, nous ne voterions plus en interne pour des courants mais en fonction des seuls compétences et arguments de chacun lorsqu’il s’agira de désigner nos candidats, et en fonction de nos seules convictions lorsqu’il s’agira de définir un positionnement politique.

Dès aujourd’hui, au-delà de notre sensibilité dont laquelle nous restons impliqués jusqu’à cette réforme de juin prochain, nous vous appelons à vous mobiliser au sein du PS en dynamisant vos sections par des travaux de fond visibles pour combattre et proposer, que ce soit dans l’opposition ou dans la majorité. À l’extérieur, nous vous appelons aussi à encourager vos comités locaux et les adhésions à Désirs d’Avenir, en faisant toujours le lien entre la société civile et la politique, pour organiser davantage de grands débats et d’UPP décentralisées, en somme, pour faire à nouveau aimer la politique à nos concitoyens.

Amitiés fidèles,

Jean-Louis Bianco, Gaëtan Gorce et Najat Vallaud-Belkacem

Tags : , , , , ,

6 commentaires sur Message de Jean-Louis Bianco, Gaëtan Gorce, Najat Vallaud-Belkacem

  1. Gérard Eloi

    @ Youssef (?)

    En plus, je ne vois pas le rapport entre le lien publicitaire que tu essaies d’importer ici et…ce que tu écris !

    Tu as l’air d’un emmerdeur. Du style gluant.

  2. Gérard Eloi

    @ Youssef,

    Mais ton indignation justifiée n’a rien à voir avec la teneur du billet où tu as posté.
    Evidemment, il y était question des Régions à gagner. Mais surtout d’une « histoire interne » au mouvement EAG…dont G. Frèche ne fait pas partie. Il est question dans le billet de « nos » régions. Le « cas Frèche » a été examiné (?) par la direction nationale.
    Indépendamment de la teneur du message ci-dessus.

    Si ce sont, comme tu l’écris, les dérapages antérieurs de G. Frèche qui te révoltent, c’est au moment de la « démission » d’une autre liste PS possible en LR que tu devais réagir.

    Et pas chez Najat, dont le rôle n’est pas de disqualifier ou non une liste PS ou « apparentée », mais chez Martine Aubry. Ou à le Fédé LR du PS. Ici, tu es en Rhône-Alpes !

  3. belkaiss youcef

    mme VALAUD-BELKACEM.j’espere que vous lirez mon message.mr FRECHES A insulte les harkis ,le PS a ferme les yeux,ensuite il a insulte les joueurs de l’equipe de FRANCE le PS a tourné la tête.Et maintenant il insulte mr FABIUS et alors le PS fait bloc et donne tord a mr FRECHES.J’ai beaucoup de respect pour vous madame BELKACEMet j »admire votre courage dans ce milieu ,mais pour moi a droite comme a gauche je pense que ces partis possedent les même vers a l’interieur .LE FN a au moins un certain .même si je ne l’aime pas. Merci MADAME DE LIRE CE MESSAGE.

  4. BONNICHON Marc

    Suite du précédent article : En ce qui concerne le mouvement « l’espoir à gauche » nous y avons naturellement toute notre place !!!!.

    L’avenir nous appartient construisons le ensemble .
    Meilleurs voeux pour 2010

  5. BONNICHON Marc

    Militant du PS et et de D.A. je suis d’accord avec vous sur l’abandon des courants qui aujourd’hui ne veulent plus rien dire. Dans bien des domaines , lors d’élection locales ou régionales, par exemple, nous ne nous interressons pas à la motion mais à la valeur de la personne qui se présente. Je souhaite de tout coeur que la convention nationale, en juin, vous donne raison. Mais je me méfie des manoeuvres d’appareil et j’espère que notre vote sera respecté !!!!.
    eN CE QUI CONCERNE LE MOUVEMENT L4

  6. Momier Pierre

    Madame Vallaud-Belkacem, je vous envoie ce commentaire pour vous assurez de ma sympathie à l’égard de l’image que vous dégagez, et plus généralement, ma sympathie pour le parti que vous représentez.
    Vous savez,je suis un jeune père de famille, je ne connais pas grand chose à la politique. De loin, il me semble que c’est un ensemble de manoeuvres réservé à une élite dont le but premier est d’en profiter personnellement. Pour nous, ‘le tiers état’, vos manoeuvres orientent nos vie, avec plus ou moins de réussite. Cependant je me prends parfois à rêver que certains parmi votre élite agisse avec bonne foi en pensant avant tout à leur prochain.
    Pour être honnète, j’hésite ainsi à m’engager plus avant à vos côtés. Cependant, je soutiens votre courant d’idée, qui me parait le plus ‘humaniste’. Et, pour cette nouvelle année, puisque nous en sommes encore aux voeux, je souhaiterai que vous, madame Vallaud-Belkacem, soyez réellement telle que l’image que vous renvoyez. Ne le prenez pas mal, mais nous sommes tellement décus par la grande majorité de vos collègues politiciens.

Commentaires fermés.