Polémique autour de Quais du Polar.

Lyon Publié le 20 janvier 2010

Article tiré de Lyonmag

Dans un communiqué, l’élu UMP Patrick Huguet condamne l’organisation d’un jeu invitant des adolescents à simuler des meurtres au pistolet à eau.
Il trouve irresponsable d’organiser ce jeu « au lendemain d’événements dramatiques qui se sont déroulés dans des établissements scolaires ». Ce jeu, intitulé Streetwars, doit être organisé en avril prochain, dans le cadre du Quai du Polar, un festival du livre policier. Najat Vallaud-Belkacem, adjointe au maire de Lyon en charge des grands événements et de la jeunesse, indique mardi soir avoir pris contact avec les organisateurs, qui sont d’accord avec l’idée de garder un jeu de rôle, mais sans les aspects jugés choquants. Quant au maire de la ville, Gérard Collomb, il a « répondu par l’ironie, en disant qu’il allait retirer les Agatha Christie de la bibliothèque et interdire la diffusion de l’inspecteur Barnaby le dimanche ».

Tags : ,

2 commentaires sur Polémique autour de Quais du Polar.

  1. Gérard Eloi

    @ Yann,

    On peut en effet s’inquiéter.
    Mais je doute fort qu’un simple jeu ait un réel rapport avec la circulation des armes dans les cités.
    La TV et les trucs Nitendo ou autres sont peut-être bien plus pervers à cet égard.

    Je rapprocherais ce « jeu policier » d’un sport quelquefois assez décrié aussi : le paintball.
    Dans les années 90, en vacances, avec mes fils (moins de 20 ans à l’époque), nous avons joué au paintball. Et nous en gardons un bon souvenir.

    Sport de plein air. Avec fossés, collines, arbres,…Où il fallait ramper, sprinter,…
    Saine dépense physique. Et un grand fair play : quand on était touché, même si la trace n’était pas visible, on se retirait du jeu. Et sans arbitre !

    Le matériel ressemblait à des armes de guerre. Le décor peut-être aussi. Mais il n’y avait rien de malsain dans nos matches. On essayait de gagner le drapeau de l’adversaire, comme on avait essayé de lui marquer des buts au tournoi de mini-foot.

    Ce qui est important, c’est la manière dont le jeu sera présenté : adresse, stratégie,…Comme à la pétanque, aux échecs ou au stratego.

  2. Yan Guillou

    Je trouve pour le moins scandaleuse la réponse de Monsieur Collomb, trouver inappropriée, voire « irresponsable » la mise en scène de meurtres, fussent-ils dans le cadre d’un festival sur le Polar, ne me semble pas matière à faire de l’ironie. J’estime au contraire, qui plus est de la part d’un élu socialiste(dont je suis fidèle militant),que se questionner sur ce sujet est tout à fait légitime, la mort récente du jeune Amar en plus d’être révoltante, pose le dramatique problème de la circulation des armes à feu dans nos cités, et illustre bien le caractère sensible de la violence urbaine actuelle. J’avoue mon malaise aux déclarations de notre maire.

Commentaires fermés.