Mobilisés pour la Journée Mondiale de lutte contre l’Homophobie et la Transphobie

Presse Publié le 17 mai 2011

Communiqué de presse

Najat Vallaud-Belkacem

Secrétaire nationale aux questions de société (PS)

En cette Journée Mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, le Parti Socialiste prend la mesure, avec gravité, de l’état actuel de l’homophobie en France dont atteste le récent rapport de SOS Homophobie : Forte augmentation des témoignages reçus, hausse sans précédent des agressions physiques, Internet comme dernier bastion d’une homophobie décomplexée où se multiplient des appels au meurtre de personnes LGBT… Le constat est sans appel, la situation alarmante.

Il n’est pas non plus inutile de rappeler que si les accidents de la route représentent la première cause de mortalité chez les 15-25 ans, c’est le suicide qui le devient chez les 15-25 ans victimes d’homophobie. Quant aux tentatives de suicide, souvent l’aboutissement d’une longue série de comportements à risque, elles sont, selon les études, de 7 à 13 fois supérieures chez les jeunes victimes d’homophobie.

Au-delà de l’extrême nécessité d’une politique ambitieuse et courageuse d’éducation à la sexualité et aux sexualités à l’école, qui déconstruise les préjugés, la lutte contre l’homophobie passe également et fondamentalement par deux exigences politiques.

La première consiste à être cohérent dans la volonté politique. Les condamnations de l’homophobie par le gouvernement n’ont aucune cohérence politique si elles ne s’accompagnent pas de l’exclusion, du parti majoritaire, de ses membres coupables de propos homophobes tels que Messieurs Vanneste ou Longuet. A l’heure où Barack Obama abrogeait la loi du Don’t Ask Don’t Tell dans l’armée américaine, Nicolas Sarkozy nommait un homme assimilant homosexualité et pédophilie au Ministère de la Défense. La lutte contre l’homophobie s’en trouve alors brouillée, incompréhensible et pour finir sans effet.

La deuxième exigence porte sur l’indispensable exemplarité de la loi : Comment les personnes homophobes pourraient-elles comprendre qu’elles ne doivent pas stigmatiser et discriminer les personnes LGBT si l’Etat le fait ?  Ouverture du mariage, de l’adoption, de la parentalité, don du sang et d’organes : la liste est longue des droits que l’Etat-UMP n’accorde que sous condition d’orientation sexuelle ou d’identité de genre. Il est là le vrai communautarisme. C’est l’égalité des droits pour tous qui fonde l’universalisme.

Le Parti Socialiste a repris ses engagements de 2007 concernant l’égalité des droits et la lutte contre l’homophobie et la transphobie, en allant plus loin sur la parentalité, dans son projet pour 2012.

Le dernier « ArgusFlash » de l’UMP sur ce sujet, en dit long sur le conservatisme et le communautarisme du parti au pouvoir depuis bientôt 10 ans, complètement à rebours des attentes et des évolutions de la société.

Le Parti Socialiste n’attend pas 2012 pour l’égalité : il sera présent et mobilisé dans toutes les Marches des Fiertés en juin, partout en France, et a déposé une proposition de loi pour l’ouverture du mariage à tous les couples qui sera discutée bientôt à l’Assemblée Nationale.

Espérons que cette Journée Mondiale de Lutte contre l’Homophobie et la Transphobie convaincra la droite de voter pour cette égalité et donc, contre l’homophobie.

Voici ma vidéo sur le 17 mai et mon soutien au Projet Entourage LGBT (voici leur site www.projet-entourage.org)

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

4 commentaires sur Mobilisés pour la Journée Mondiale de lutte contre l’Homophobie et la Transphobie

  1. Pingback: Tout sur la Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie - Têtu, Le site du magazine gay

  2. Pingback: Tout sur la Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie | Têtu

  3. Sura

    Bonjour,
    pourquoi lorsque ont est pas d accord sur tel ou tel sujet ,exemple le mariage des homos ou l adoptions par ces personnes ont est taxé d homophobe?est il normal que deux personnes du même sexe aspirent au mariage?ma culture et mon éducation sur des valeurs tel que:le travail,la solidarité, ,l entraide ,me font penser qu il y a des valeurs plus importantes a défendre.d origine Italienne j ai moi aussi fait face au racisme ,ça m a pas empêché d avancer dans la vie .

Commentaires fermés.