Ségolène Royal répond à vos questions.

J'aime ! Publié le 29 septembre 2011

Après le débat, les primaires continuent: rendez-vous tout à l’heure à 13h15 pour le t’chat vidéo en direct avec Ségolène Royal, en partenariat avec Le Monde et Dailymotion.

Posez-lui toutes vos questions ici.

Tags :

2 commentaires sur Ségolène Royal répond à vos questions.

  1. chevy blazers for sale

    Hello There. I discovered your weblog using msn. That is a really neatly written article. I will make sure to bookmark it and return to read extra of your helpful info. Thanks for the post. I’ll definitely return.

  2. Gérard Eloi

    Salut Najat,

    Pas pu participer au tchat, paske semaine très (trop) chargée. Mais pas grave : je n’ai pas tellement de questions à poser, j’ai bien tout compris de notre programme.

    ———————

    Au sujet du débat d’hier, j’ai vu que tu as écrit sur twitter (je crois que c’est ça, en vert ci-contre ?) :

    « Je crois que Ségolène Royal s’est imposée comme une valeur sûre pour l’avenir de la gauche, et pour la France, non?  »

    -Je le crois aussi. Mais il faut que la majorité des votants aux primaires, puis la majorité de l’électorat du pays, partage notre analyse. Ce qui n’est pas encore gagné à cause du rôle trouble de pas mal de medias.
    Pour mettre en évidence la valeur de nos engagements, ton interview « Ségolène Royal aura sa revanche… », puis le texte envoyé aujourd’hui par Dominique Bertinotti, « Ne lâchons rien… », sont impec. J’espère que nous sommes nombreux à diffuser tous azimuths…

    Tu dis aussi :

    « si tout le monde donne raison à Ségolène Royal sur tout, tout le temps, je sers à quoi, moi ?  »

    -Najat,…à quoi tu sers ? Mais si tout le monde donne raison à Ségolène, c’est sans doute parce que ce « tout le monde » avait lu (entre autres) ton  » Ségolène Royal aura sa revanche… » !
    Tu sers à être essentielle pour nos victoires d’octobre puis de 2012 !
    —————

    Bravo pour ton dynamisme, ton énergie, ta clairvoyance et ta note d’humour, chère Najat. Et vivement 2012…

Commentaires fermés.