Changement, mode d’emploi > Communiqué à la presse.

Lyon Publié le 7 avril 2012

Le changement : mode d’emploi

Nathalie Kosciusko-Morizet a franchi une nouvelle étape de l’agressivité politique en accusantFrançois Hollande de proposer aux Français  « un mode d’emploi de la faillite de la France » et « un aller-simple vers la Grèce. »

François Hollande a présenté depuis longtemps ses propositions ainsi que leur chiffrage. Il s’est engagé à un retour à l’équilibre des comptes publics à l’horizon de 2017, en maintenant les prévisions de croissance du gouvernement dont fait partie Nathalie Kosciusko-Morizet. Ce que François Hollande propose c’est un effort dans la justice, une gestion vertueuse des comptes publics qui reposera sur une réduction des dépenses et une politique de croissance durable sans laquelle aucune perspective de retour à l’équilibre ne sera réaliste.

La porte-parole de Nicolas Sarkozy qui participe depuis cinq au gouvernement le plus dépensier de l’histoire de la cinquième République devrait mesurer ses propos. Jamais un président-sortant n’aura laissé des comptes publics aussi mal gérés avec une dette creuséede 612 milliards d’euros durant le dernier quinquennat. Cette gabegie organisée par l’accumulation de cadeaux fiscaux et autres privilèges aux plus favorisés a été à maintes reprises dénoncée par la Cour des comptes avant d’être sanctionnée par les agences denotation à travers la perte du triple A.

Ce que François Hollande prépare c’est non seulement le redressement du pays, mais aussi une société dans laquelle il n’y aura plus de privilèges fiscaux pour les plus favorisés.

Un commentaire sur Changement, mode d’emploi > Communiqué à la presse.

  1. MARCHAL

    Je suis quasi septuagénaire. Je ne me souviens pas d’avoir entendu un candidat à la présidence de la république française mentir aussi effrontément, aussi cyniquement, aussi systématiquement que Sarkozy. C’est absolument écoeurant. Cet homme a de surcroît une liste de propositions à hue et à dia, venues comme cela, au fur et à mesure de sa recherche tout azimuth d’accroche-voix. Tout – TOUT – est bon pour lui, pourvu qu’il garde le pouvoir. Toute sa soi-disant politique n’a jamais été que cela : faire des coups qui puissent le maintenir au top de l’actualité. Cet homme est drogué de sa propre personne.

Commentaires fermés.