Pourquoi le mariage pour tous ? Par fidélité à la devise républicaine Liberté, Egalité, Fraternité !

Questions de société Publié le 7 janvier 2013

Ce dimanche 6 janvier 2013, Najat Vallaud-Belkacem débattait du mariage pour tous avec l’ancien aumonier du Parlement, l’Abbé de la Morandais sur l’antenne de BFM TV. Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, est aussi chargée par le Premier ministre d’une mission de lutte contre l’homophobie et les discriminations liées au genre.

En conclusion du débat, la ministre, interrogée par Olivier Mazerolle sur le pourquoi du mariage pour tous, a répondu :
« Par fidélité à la devise républicaine Liberté, Égalité, Fraternité ! Liberté de vivre sa vie comme on l’entend, Égalité entre les couples quelle que soit leur orientation sexuelle et Fraternité, dans le sens acceptation des autres et arrêt de cette stigmatisation et de cet opprobre sociale. On n’en peut plus. Il fait trop souffrir. »

Retrouvez l’intégralité du débat d’hier sur BFM TV :


Tags : , , ,

13 commentaires sur Pourquoi le mariage pour tous ? Par fidélité à la devise républicaine Liberté, Egalité, Fraternité !

  1. GRAS

    Bravo ! et merci mille fois d’avoir été extrêmement amusante, brillante, tenace, pertinente lors de « Mots croisés ». Vous n’avez rien lâché, et avez dominé largement le débat face à cette partie de France populiste qui peut faire peur par sa méconnaissance, son incompétence, ses arrières pensées politiques et revanchardes. Vous nous aidez à tenir bon dans ce combat fondamental pour l’égalité et la promotion de la diversité pour une société plus juste. Tenez bon! nous sommes nombreux à vos cotés.

  2. Genevieve Guillaume

    Croyez vous vous meme aux inepties que vous racontez ?? C’est bien la 1 ere fois que le President ne changera pas d’avis car depuis mai ce n’est que cela Alors de grace taisez vous Madame et dites moi pourquoi vous n’avez rien trouvé à repondre à Mme Boutin ??

  3. Laurent P

    Madame la ministe vos collègues socialistes sont bien gentils de vous envoyer sur le front débattre avec un mur. Pour l’Abbé de la Morandais, Dieu n’aime pas les homosexuels. A partir de là, le débat est truqué.

    Comment voulez-vous débattre face à la volonté divine ? Alors bien sûr, monsieur l’abbé ne dira jamais que depuis deux siècles, de nombreux théologiens et chercheurs ont démontré que la Bible était remplie de moeurs d’une autre époque, et pas véritablement de la « Parole de Dieu ».

    Heureusement nous sommes sous le régime de la République, et non dans une théocratie, donc au final l’avis de l’Eglise devrait avoir peu d’importance…

    On peut aussi lire dans la Bible : Deutéronome, 22.22 :

    « Si l’on trouve un homme couché avec une femme mariée, ils mourront tous deux, l’homme qui a couché avec la femme, et la femme aussi. Tu ôteras ainsi le mal du milieu d’Israël. »

    Il faut donc rappeller à monsieur l’abbé, qu’il doit non seulement lutter contre l’homosexualité, mais aussi nous devons exécuter tous les français qui commèttent des adultères !!

  4. ramain charles

    Bonsoir
    je n’ai pas l’habitude de « cirer les pompes »
    mais je dois dire que dans le débat je vous ai trouvé au « top » quand vous avez dit l’église doit rester a sa place mais enfin de quel droit il appartiendrai aux religions dans une société civile de définir ce qui est bien et ce qui est mal ….raz le bol de ces dogmes je n’empêche personne de croire a ce qu’il veux mais dans mon pays c’est la loi
    qui doit dire ce que l’on peu faire ou ce que l’on peu pas faire … point final
    cordialement

  5. Camille L'Océan

    Le mariage est une invention humaine et non une loi naturelle.
    Si le mariage religieux est du domaine de l’éthique partagée par le groupe de croyants concernés; le mariage civil n’est qu’un cadre juridique fixant un certain nombre de droits et de devoirs aux couples concernés (fiscalité, héritage, responsabilités partagées…, et droit au divorce).
    En quelque sorte, le mariage civil ressemble à la création d’une association professionnelle.

    Je ne vois aucune raison pour que les idées développées pour le mariage religieux aient une influence sur la législation du mariage civil.
    Chacun son domaine, et nous sommes d’ailleurs habitués, en France, à ce que les croyants soient mariés civilement et religieusement.

    Je ne pourrai donc jamais m’opposer à ce que deux individus du même sexe aient le droit de se marier civilement; et je ne me mêlerai jamais des choix des religions en matière de mariage religieux.

    Ce qui me choque profondément dans le projet « mariage pour tous » est que ses promoteurs aient mis la question des enfants dans le même paquet.
    La nature n’impose pas d’être mariés pour procréer.
    La question des enfants devrait faire l’objet d’une Loi distincte valable pour tous les enfants, de parents mariés ou non.

    Et la nouvelle Loi sur le mariage civil ne devrait se mêler que des affaires des deux adultes contractants; pas de ce qui concerne les enfants.

    J’ajoute enfin que chaque individu devrait posséder un « livret familial » le plus exhaustif possible sur six générations (de ses arrière-grands parents aux enfants de ses petits enfants).
    En effet, la famille traditionnelle, au sein de laquelle chacun connaissait tout le monde, permettait d’éviter les unions consanguines porteuses de désordres génétiques parfois très graves.
    La famille traditionnelle n’étant plus une généralité (et de toute façon, elle n’excluait pas les mensonges), nous devrions faire des progrès en matière de protection contre la loterie génétique.

  6. Camille L'Océan

    Le droit au mariage civil pour tous, bien sûr que oui !
    Mais tout ce qui concerne les enfants devrait faire l’objet d’une Loi distincte, car nul n’est obligé de se marier pour procréer, et nul n’est obligé de procréer sous prétexte qu’il est marié.
    Au fait, la parité féminin/masculin est une loi naturelle universelle multimillénaire; pas une loi inventée par notre espèce.

  7. Pedro

    Entre nous, Ce qui fait tâche aujourd’hui, ce n’est pas le reportage de BFMTV, mais bel et bien un ministre qui fait de la propagande dans les écoles de France pour vendre un projet de lois… pitoyable

  8. sergebls

    Cette opposition et cette homophobie ambiante à propos du mariage. L’ensemble de la société et les hétéros eux-mêmes ont tout intérêt à expliquer à chacun comment l’homophobie et s’opposer à ce qu’un enfant puisse s’accomplir dans sa sexualité qu’elle qu’est soit est destructeur. J’ai moi-même beaucoup pâti de ne pas avoir reçu d’éducation de choix sexuel sur ce point pendant l’enfance. Les institutions les hétéros aurait eu tout intérêt à ne pas mettre de barrière. Pourquoi un tel manque de pertinence ?

  9. ploubandu75

    pour GEO, j’ai ma soeur qui a une fille lesbienne, elle vient d’avoir un bébé,
    il n’y a pas de honte à cela,
    ma soeur n’est pas enchantée, mais que faire GEO, la mettre dehors ! que feriez vous si cela vous arrive ! vous êtes très méchant,

  10. pernin

    Mme Vallaud Belkacem ne sait pas que les catholiques ne peuvent pas avoir recours à la PMA! c’est une connaissance de base pour un tel débat.

  11. Geo

    « Vous auriez des enfants vous seriez vraiment enchanté qu’un de vos enfants soit lesbienne ou homosexuel ? Entre nous, les yeux dans les yeux. »

    Cette personne est une référence spirituelle ? Est on sérieux ?
    La notion de spirituelle est bien dévoyée !

Commentaires fermés.