Infographies – le projet de loi pour l’Égalité femmes et hommes adopté à l’Assemblée Nationale

AN-hemicycle-deputes-Web
Droits des femmes Infographies Publié le 28 janvier 2014

L’Assemblée nationale a adopté à une large majorité le projet de loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes par 359 voix pour, 24 contre.

Retrouvez les infographies qui résument les principales dispositions du texte :

Le congé parental réformé pour être mieux partagé

Mieux articuler vie professionnelle - vie personnelle

Egalité professionnelle

Infographie - Pensions alimentaires: ce que change le projet de loi pour l'égalité femmes-hommes

Violences faites aux femmes

IVG : un droit protégé et renforcé

Stéréotypes sexistes

La parité dans toutes les sphères de la société

 

Tags : , , , , , ,

8 commentaires sur Infographies – le projet de loi pour l’Égalité femmes et hommes adopté à l’Assemblée Nationale

  1. Al

    Madame,

    La loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes prévoit d’interdire aux entreprises qui ne respectent leurs obligations
    en matière d’égalité professionnelle de soumissionner aux marchés publics.

    Cette interdiction sera-t-elle également appliquée aux grands groupes dont certaines filiales ne respectent pas ces obligations ?

    Et avez-vous prévu également de recenser et sanctionner toutes les entreprises qui n’ont pas encore respecté leurs obligations (et elles sont nombreuses … ) ?

  2. rodriguez

    Bonjour Mme Vallaud Belkacem,

    Je suis un père en congé parental.
    Je comprend parfaitement que vous soyez tentée d’inciter les pères à bénéficier du congé parental autant que les mères. Je vous soutient dans cette perspective et suis prêt à témoigner de tous les bienfaits personnels, familiaux et professionnels que le congé parental paternel engendre.
    Je comprends beaucoup moins votre intrusion dans la vie privée des couples ainsi que votre choix arbitraire du 2.5 ans max pour l’un et 6 mois min pour l’autre.
    Ma femme, professeur des écoles, ne souhaite pas « laisser ses élèves » la moitié de l’année alors que moi, informaticien, ai la possibilité de m’absenter de mon entreprise sans préjudice pour mon activité.

    Si je comprend bien votre réforme, je pourrais bénéficier d’un congé parental jusqu’aux 2 ans et demi de mon enfant, et comme ma femme ne prendra pas les 6 mois de congé que vous lui octroyez généreusement, je serais contraint de trouver une place en crèche pour 6 mois ?
    C’est bien le sens de votre réforme ?

    Merci d’avance pour votre réponse précise

  3. Schulze Lydia

    Bravo, vous allez dans le bon sens. Je vous soutien à 100 % C’est le minimum et pour certain ça parait déjà une révolution… il faut continuer…pour enfin changer notre société patriarcale voir oligarchique… le chemin vers un traitement plus égalitaire parait encore long… courage et merci

  4. Jean Truppi

    Bonsoir Madame la Ministre,
    Lors de l’examen du texte de loi sur l’égalité femmes et hommes, vous aviez refusé de débattre sur l’amendement du Sénat au sujet de la résidence des enfants en cas de séparation.
    Vous aviez indiqué que ce sujet, touchant un nombre important de nos concitoyens, serait débattu très prochainement dans le cadre du projet de loi sur la Famille.
    Après le report du projet de loi sur la famille, comment souhaitez-vous adresser ce sujet de société touchant des milliers d’enfants et de parents chaque année.
    Cordialement,
    Jean Truppi.

  5. lepinay gaelle

    Certes, certains aspects de votre réforme vont dans le bon sens mais sérieusement, pensez-vous que vous ne pénalisez pas les ménages avec votre obligation de partage du congé parental? Comment faire lorsque l’un des deux parents gagne 2 fois 1/2 le salaire de l’autre parent? Ou pour les artisans, doivent-ils fermer leur entreprise?(Pour ne parler que de ces cas là) Personnellement, mon conjoint aurait adoré prendre une partie du congé parental à ma place !! Il voulait prendre les deux dernières années et moi la première mais malheureusement comme je suis à temps partiel et lui à temps plein, la question ne se posait pas…. alors vous me répondrez que justement vous voulez favoriser le temps plein pour tous…. OUI, très bien, dans le contexte économique actuel, on prend le travail que l’on nous propose, surtout en CDI…. et malheureusement je n’ai pas trouvé d’emploi à temps plein!! Après, certes, cette situation me convient et je ne cherche pas particulièrement un autre travail car cela a ses avantages au final (peu de frais de garde en l’occurrence), mais j’ai envie de vous dire que c’est MON choix et que je trouve inadmissible que vous vouliez vous ingérer dans la vie privée des familles!! Pourquoi ne pas plutôt accorder un congé paternité plus long? Car 11 jours c’est bien mais c’est bien loin d’être suffisant…. Mais comme d’habitude, personne n’écoute les personnes qui, elles sont réellement concernées par cette réforme… Mais ce n’est pas grave, pour mon prochain enfant, je devrais choisir entre démissionner de mon travail afin de garder mon enfant (car à temps partiel et pour 6 mois, je suis très loin d’être prioritaire ne vous en déplaise Mme la ministre) ou me débrouiller avec 1000 € de budget en moins, ce qui correspond grosso modo à la totalité des frais fixes par mois qui sont prélevés car malheureusement je fais partie de cette classe sociale qui est trop riche pour bénéficier d’aide mais que l’on peu taxer allègrement!! …..

  6. Sandish

    Si certaines choses sont belles et bien pensées, je suis formellement opposé à votre loi sur la réduction du congés parental. Je parle de mon cas personnel, mais jamais mon mari ne pourra prendre 6 mois sachant combien il gagne et combien la caf nous verserait. De plus comment pouvez vous prétendre que les places seront données en priorité aux parents sortant du congés parental !? Ceux qui travaillent des la ci. Du congés maternité devront se débrouiller ? Pas de places pour eux ? Je suis assistante maternelle, et ce n’est pas avec tous les bâtons dans les roues qu’on nous met quotidiennement qu’on va être plus nombreuses. Et encore moins prendre le risque de perdre un contrat de 3 ans pour garder un enfant pendant 2 mois avant sa rentrée scolaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>