Une grande et belle voix du féminisme s’est tue

20131213-Najat-Vallaud-Belkacem-Antoinette-Fouque
Droits des femmes Publié le 21 février 2014

La disparition d’Antoinette Fouque est une immense perte : son engagement intellectuel et militant a marqué d’une empreinte profonde l’histoire du combat pour les droits des femmes.
Sa contribution à l’émancipation d’une génération de Françaises est immense, et continuera d’inspirer longtemps celles et ceux qui s’engagent pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. Sa voix s’est tue, mais son œuvre reste vivante.

Tags : , ,

5 commentaires sur Une grande et belle voix du féminisme s’est tue

  1. Pedro CORDOBA

    Antoinette Fouque a dit : « L’identité « femme » n’est ni un artifice ni une construction composée de bric et de broc, et d’injonctions extérieures qui nous tomberaient dessus à la naissance. Je suis opposée à la théorie du genre, portée par des féministes américaines pour qui seul le costume existe et qui nous expliquent que, sous leurs habits, les hommes et les femmes sont pareils. Jusqu’à nouvel ordre, les hommes ne portent pas d’enfant. L’expérience de la gestation, l’accueil d’un autre dans son corps, est pour moi fondatrice, et a été minorée par des siècles de machisme. Les femmes ont une compétence – qu’elles mettent en œuvre ou pas – que les hommes n’ont pas. »
    (Antoinette Fouque, interview dans le magazine Elle, 23 décembre 2012)
    Et aussi : « Je ne suis pas féministe. Le féminisme c’est une servitude volontaire… Les féministes dénient la différence des sexes et veulent que si un homme sur deux est une femme, deux hommes sur deux deviennent des hommes. A ce moment-là il n’y a plus de femmes. Les féministes jettent la femme avec l’eau du féminisme. »
    Autrement dit, Antoinette Fouque n’était pas féministe, s’opposait farouchement à la théorie du genre et affirmait la différence des sexes. Pas très « politiquement correct » tout ça.
    Sur la polémique actuelle voir « Trouble dans le genre : La quenelle, l’eau bénite et le loukoum » http://pedrocordoba.blog.lemonde.fr/

  2. marie florence

    Madame,
    la voix de ces femmes,leurs souffrances ,les sacrifices qu taisent pour leurs enfants ,elles sont isolées et desespérées Elles portent courageusement et même méritantes par millions à travers la crise leur enfants à travers la précarité et vous ne les entendez pas ? serions nous la géneration sacrifiée sans même un remerciement mais que du mépris pour ces génerations de femme ? Pourtant ,elles ne demandent qu’ à travailler suffisamment pour contribuer à l’éducation de leurs enfants ,mais ce systéme ne les favorisent pas à la retraite pas même à l’abri du besoin ,alors qu elles portent encore jusqu a leur dernier souffle le soutien à leurs enfants et petits enfants ? De quoi donc ces génerations de femmes s’enrichissent au fil de ses années ? des mesures d’égalité qui ne laissent aucunement paraitre cette asymétrie et qui sont obsoletes quant a la tâche éducative des enfants avec la demission paternelle comme un fleau galopant mais peut être innocent ! Alors lorsque l une des nôtres s en va, lorsque nous perdons l une de ces battantes ,une autre doit se relever pour brandir l’etendard …Madame ,il faut se relever , traverser les tempêtes sous les sifflets et les balles …de vos détracteurs de tout bord ! nous voulons proteger nos enfants de ce monde absent de toute compassion,lutter contre la pédophilie qui envahit les reseaux sociaux ,nes valeurs familiales implosent,nous les défendrons envers et contre tout …votre tâche est infinie,mais vos actions n ont pas incidence visibles pour ces méres dans ce pays elles portent leurs enfants à bout de bras ,seules ,victime d irresponsabilité parentale ,et écrasées par la crise ! Mais Quelle urgence accordez vous aux besoins alimentaires de nos enfants ? ce n est plus l’heure de l’écoute,ce n’est plus l heure de prévenir ,ce n est plus l heure d’expérimenter ,c est l heure d agir,d apporter des mesures concrétes à la vie de tous les jours ! reporter des mesures à 2018 c’est un abandon de trop!

  3. LANCIEN Dominique

    Là encore Najat! Notre télévision Publique est bien « Timide » sur ce FAIT!!! Et je reste poli! Preuve supplémentaire s’il en fallait,que Vous avez vraiment un travail COLOSSAL sur la table! Pauvre France!!! Tenez bon.

  4. guilloteau thérèse

    Personne n’est une perte. Chacun passe et apporte ce qu’il peut ou ce qu’il veut. Merci à ces dames qui ont porté les luttes avec toutes les autres. Maintenant, retrouvons des Antoinette FOUQUE pour reprendre le flambeau car le combat ets encore d’actualité.

Commentaires fermés.