Réaction aux déclarations de Mme LE PEN, députée européenne, présidente du Front national

Presse Éducation nationale Publié le 8 décembre 2016

La présidente du Front national a annoncé aujourd’hui sa volonté de mettre fin à la scolarisation des enfants étrangers si elle était élue présidente de la République, précisant par la suite à l’AFP, qu’elle évoquait « uniquement le cas des enfants étrangers en situation irrégulière. »

Le principe républicain d’égalité d’accès au service public de l’Éducation est un principe de droit commun. Il doit s’appliquer à tous, sur tout le territoire, quels que soient leur nationalité, leur statut migratoire ou leur parcours antérieur, sans distinction ni exception.

Je tiens à rappeler ici que c’est l’honneur de la République française de garantir aux enfants, à tous les enfants, le droit à l’éducation, c’est à dire le droit à un avenir. Par ces mots, que je condamne avec la plus grande force, Mme Le Pen fait preuve tout autant de son indifférence la plus totale à des situations humainement terribles affectant de jeunes enfants, que sa méconnaissance de tous les principes républicains et de toutes les conventions internationales dont la France est signataire :

  • La déclaration universelle des Droits de l’Homme dans son article 26 affirme que « toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. »
  • La convention internationale relative aux Droits de l’Enfant dans son article 28 garantit que « les Etats parties reconnaissent le droit de l’enfant à l’éducation, et en particulier, en vue d’assurer l’exercice de ce droit progressivement et sur la base de l’égalité des chances » et rappelle que ces Etats « rendent l’enseignement primaire obligatoire et gratuit pour tous. »
  • L’article 2 de la Convention européenne des Droits de l’Homme dans son protocole additionnel, article 2, affirme que « Nul ne peut se voir refuser le droit à l’instruction. L’État, dans l’exercice des fonctions qu’il assumera dans le domaine de l’éducation et de l’enseignement, respectera le droit des parents d’assurer cette éducation et cet enseignement conformément à leurs convictions religieuses et philosophiques. »
  • Le Code de l’Education de la République française dans son article L131-1 rappelle que « l’instruction est obligatoire pour les enfants des deux sexes, français et étrangers, entre six ans et seize ans. »

Cette déclaration vient abîmer l’image de notre pays et rappelle à tous ceux qui semblaient l’oublier que Mme Le Pen refuse de s’inscrire dans le cadre républicain qui forge l’histoire et la force de notre Nation.

En tant que ministre en charge de l’Éducation nationale de la France, je continuerai à me battre sans relâche pour que le droit à l’éducation soit respecté pour tous les enfants.

Le combat pour l’éducation de tous les enfants est un combat contre l’ignorance, source de toutes les violences et de tous les extrémismes, en France comme partout dans le monde.

 

Najat VALLAUD-BELKACEM
Ministre de l’Éducation nationale,
de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

13 commentaires sur Réaction aux déclarations de Mme LE PEN, députée européenne, présidente du Front national

  1. mathe yvette

    félicitations Najat…pour tout ce que vous faites . Continuez à tenir tête .Bon courage
    Yvette Mathe

  2. Riccardo LOCCI

    Il nous faut du concret pour faire échouer ses plans FN qui plaisent beaucoup aux xénophobes. Par exemple, le choix de Manuel Valls. C’est de toute façon un très bon choix s’il a décidé de s’inscrire à la primaire de la Belle Alliance populaire, alors que Macron et Mélenchon ne font absolument pas le bon choix en restant individualistes et hors d’elle. Eh bien, aucun des ces deux n’a bien compris ce que l’essentiel de ce scrutin de la présidentielle c’est bien ceci : tout faire pour faire rester la candidate FN hors du deuxième tour. Pour tout le reste des idées et des programmes politiques il y a bien sûr les législatives. JLM e EM se désintéressent de ce qui est le plus important. Ils devraient se proposer individuellement seulement quand avec certitude ils auront quelques peu de chances d’être en capacité d’atteindre le deuxième tour, ce qui c’est bien loin d’être possible, c’est pourquoi ils devraient s’inscrire à la primaire de la Belle Alliance populaire et dans ce contexte convaincre les plus de gens possible pour contribuer intelligemment à la victoire de ce camp politique. Ils me font politiquement pitié dans leur attitude individualiste.

  3. Abel Elfenna

    J’ai remarqué que certaines personnes critiquent les rappels de la ministre de l’éducation nationale en matière de droit à l’education, aussi bien au niveau national qu’international. Vu le niveau de leurs écrits, on comprend vite que quand ils étalent jeune, le ministre de l’ éducation nationale ne s’ appelait pas Najat. Pour ces personnes l’école doit être obligatoire au delà de 16ans à moins qu’elles ne soient irrécupérables auquel cas on les laisserait volontier dans leur obscurentisme, terrain préféré du FN

  4. Desgrois Didier

    Madame la Ministre de L’éducation Nationale,
    Merci pour votre intervention rapide et juste contre cette proposition du parti d’extrême droite ainsi que pour votre énergie, vos convictions etc..pour lutter et argumenter contre le programme proposé par ce parti.
    Les fonctionnaires de l’éducation nationale et les autres ne devraient plus avoir de « devoir de réserve » mais un « devoir d’expression » dans le cadre de leurs missions face à des propositions, des propos qui « abîment » les valeurs de notre République, de l’école et du « vivre tous ensemble » (déclaration des droits de l’enfant adoptée par l’Assemblée Générale des Nations unies le 20 novembre 1989).
    Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité et Humaniste.

  5. Hellal

    Vous avez plus à dire et à faire que Fillon ou Macron pour votre pays,car,vos principes de bases sont honnêtes.Un parti de France avenir vous irez bien.Il y a tellement de gens de bonnes volontés et personne n’ose tracer des perspectives.

  6. NomNonNom

    je n’ai vu nul part qu’elle refusait l’éducation aux enfants étrangers en situation irrégulière. Ce que j’ai vu, c’est qu’elle refusait que celle-ci soit « gratuite », ou plutôt au frai du contribuable, du travailleur qui payes des impôts.

    Je ne vois pas où, dans le fond, cela est si scandaleux que ce que vous souhaitez le faire entendre.

  7. JeanValJean

    Le niveau d’argument de cette critique est décevante, c’est article n’est pas une critique mais un crachat pure et simple d’une personne assument pas ses responsabilité politique de ministre de l’éducation national.
    Je ne défend pas Marine Le Pen, mais un minimum de respect envers un être humain
    à croire que vous la traiter au niveau sous citoyen a lynché.
    Mais cela fait longtemps que vous versé votre haine contre M.Le Pen et ses idées a imaginer que vous souhaiter la disparition de ce parti politique qui représente 30% de la population française et qui continue a attirer les gens déçue du gouvernement comme moi.
    Moi gardé mes arrières j’ai décidé de rester anonyme pour garder mes arrière au cas ou cela vous donnerais envie de donné des ennuis judiciaire .
    Merci.

  8. calas

    bonsoir
    je ne souhaite ni vous agresser, ni vous insulter
    juste vous poser des questions

    si des personnes vivant en france vous font subir de la violence, c’est peut etre qu’ils en subissent eux meme !?
    dans le droit de notre pays où est il marqué que l’on doit imposer a des enfants de primaire qui ne savent pas encore tout a fait parler la langue du pays dans lequel ils vivent, une autre langue qui n’est même pas nécessaire de parler pour vivre, pour travailler ou partir en voyage ?
    en vous remerciant de votre reponse
    cordialement
    nac

  9. Cadot

    Il faut des réponses factuelles face à ce genre de propos basé juste sur le racisme de base que la Marine essaye de maquiller en cachant au quotidien la vérité sur les fondamentaux de ce parti. La nièce plus proche du grand-père Le Pen parle et répète bêtement les propos qui a bercé son enfance, mais elle n’a pas compris que du coup elle se met hors la loi… Et tout ces gens qui vont voter Le Pen, ne le remarque même pas ou à peine qu’ils sont tout simplement raciste point barre…

  10. LANCIEN Dominique

    Et oui ! Là encore ! Rappelons bien que ce Rapport de l’OCDE concerne les Dégâts Intolérables commis par les Droites durant 10 ans au Pouvoir !!! Les Médias une fois de plus,s’abstiennent bien de le préciser !!!

  11. BREYE

    Ulysse et les sirènes est une des aventures de l’Odyssée.
    à mon avis nous sommes sur cette route ??Nous risquons fortement d’en boire le bouillon malheureusement !!!! Les politiques se palpent trop leur nombril (pour ne pas dire autre chose) :::: j’en suis venu à croire que la gauche préfère l’opposition , il est plus facile de dire du mal , de casser que de construire :::: je vous propose un autre nom de partie « LES GAUCHES CONTRARIES »avant on obligeait les gauchers à devenir droitiers (de ce fait cérébrale ment ils étaient diminués)
    Ulysse et ses compagnons reviennent de l’île des morts. Alors qu’ils s’apprêtent à aller vers les sirènes, Ulysse se rappelle ce que lui avait dit Circé :
    • Faites attention, vous allez rencontrer des sirènes. Si vous écoutez leur chant, elles vous attireront avec elles et vous mourrez. Tu devras préparer des boules de cire pour mettre dans les oreilles de tes compagnons et pour éviter qu’ils n’entendent les sirènes. Je te laisse le droit de les écouter mais à une seule condition : tu devras être attaché au mât de ton bateau et quand tu supplieras tes compagnons de te détacher ils devront resserrer tes liens.
    Ulysse prépare des boules de cire et les donne à ses compagnons. Son équipage l’attache au mât du bateau. Ulysse et ses hommes arrivent au royaume des Sirènes.
    Celles-ci chantent d’une voix mélancolique :
    • Viens donc par ici Ulysse, arrête ton bateau et viens nous rejoindre
    Ulysse supplie ses compagnons de le détacher pour rejoindre les sirènes mais ils résistent et resserrent ses liens. Ils s’éloignent peu à peu des sirènes.

  12. Gross-Bentolila Sonia

    Bravo et merci Najat ,
    d’opposer pour nous tous une fin de non recevoir aux propositions de Mme Le…
    Fraternellement.

Commentaires fermés.