Le canton de Montchat

Le quartier de Montchat forme la partie orientale du 3e arrondissement de Lyon avec plus de 20 000 habitants. Il se termine par une butte, limitrophe de Bron. Il accueille plusieurs hôpitaux et reste essentiellement résidentiel.

Les commerces se situent le long de l’axe principal, le cours Docteur Long, et de la place du Château, qui accueille également le marché. L’ambiance tranquille , conviviale et très verte ainsi que la présence nombreuses maisons individuelles à quelques kilomètres seulement du centre de Lyon en font un quartier très apprécié, et très attachant.

Au début du 20e siècle, le quartier de Montchat a été profondément marqué par la construction de plusieurs établissements de santé : l’Hôpital Edouard Herriot construit par Tony Garnier, inauguré en 1933, la Clinique Mutualiste inaugurée en 1935, et l’Hôpital d’instruction militaire des armées Desgenettes inauguré en 1930.

Montchat est ainsi devenu le « quartier des hôpitaux ». De nombreuses structures médicales ont choisi ce secteur pour leurs implantations: les faculté de Médecine et de Pharmacie partiellement financés par Rockefeller en 1930, l’école d’infermières, les hôpitaux neurologiques et cardiologiques (années 70) et le centre international de recherche contre le cancer en 1972 (CIRC).

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, le quartier fut un foyer de la Résistance avec notamment la figure du docteur Jean LONG, membre du résau « Coq Enchaîné » qui distribuait des tracts et fournissait des soins aux clandestins et aux Résistants de la région, assasiné en 1943.

On peut évoquer aussi le souvenir de René TAVERNIER, écrivain, journaliste et Résistant, père de Bertrand Tavernier, qui se cacha à Lyon entre 1941 et 1944. C’est au n°4 de la rue Chambovet que fut créée et publiée la revue « Confluences » pendant cette période. C’est là que se réunissait le Conseil National des Ecrivains de la Zone Sud. Elsa Triolet et Aragon y vécurent de 1942 à 1943.

Qu’est-ce que le Conseil Général du Rhône et comment fonctionne-t-il ?

Depuis 1790, le Département est une circonscription administrative de la République, un découpage du territoire de la France, les 2 premiers chiffres du code postal, les derniers de la plaque d’immatriculation (qui va d’ailleurs bientôt disparaître sous sa forme actuelle).

Les Lois de décentralisation successives de 1982, 1986 puis 2003 ont érigé le Département en Collectivité Territoriale. Tout comme la Commune ou la Région, cette collectivité s’administre librement par un Conseil élu indépendant de l’Etat et règle les affaires de sa compétence. Concrètement, le Département possède une assemblée délibérante, le Conseil Général, qui a son siège à l’Hôtel du Département (29-31 Cours de la Liberté 69003 Lyon), délibère sur les affaires départementales et vote les budgets, ainsi qu’un organe exécutif, le Président du Conseil Général, qui préside les séances publiques de l’assemblée départementale, prépare ses délibérations, exécute ses décisions, dirige l’administration départementale (5 500 agents) et dispose de pouvoirs propres.

Les 54 Conseillers Généraux du Rhône sont élus au suffrage universel direct pour 6 ans, au scrutin uninominal majoritaire à 2 tours, la circonscription électorale de base étant le canton. Pour ma part, je me présente dans l’un des 14 cantons de la Ville de Lyon, le XIIIe canton, celui de Montchat, qui est délimité au Nord par l’Avenue Félix Faure et la Route de Genas, à l’Est par le Boulevard Pinel, au Sud, par l’Avenue Rockefeller et le Cours Albert Thomas, à l’Ouest, par la Rue du Docteur Rebatel puis l’Avenue Lacassagne. Les 9 et 16 mars 2008, seuls 27 Conseillers Généraux seront élus, puisque le Conseil Général est renouvelable par moitié, tous les 3 ans. Le Président est par voie de conséquence élu pour 3 ans.

Le Conseil Général possède un large champ de compétences afin de régler les affaires départementales. Il est le pivot de l’action sanitaire et sociale : politique d’aide aux personnes âgées, aux enfants en difficulté, aux handicapés, aux familles, prévention des fléaux, prévention et dépistage des maladies graves, responsabilité et financement du RMI etc… Il a la responsabilité de la construction et de l’entretien de la voirie départementale et des ouvrages d’art qui y sont incorporés (ponts), la construction, reconstruction, réhabilitation, rénovation et équipement des collèges. Il a également la charge des transports scolaires.

Le budget annuel est d’environ 1 500 M€. Les recettes du Département sont constituées essentiellement de 5 taxes (taxe d’habitation, taxe foncière sur le bâti, taxe foncière sur le non bâti, taxe professionnelle et taxe intérieure sur les produits pétroliers) et les dotations et compensations provenant de l’Etat. Concernant les dépenses, il faut retenir que la moitié est consacrée à l’action sanitaire et sociale, un peu moins d’un quart à la voirie, transport, tourisme et éducation/formation, et un 8e à la sécurité incendie (pompiers) et culture/sport.

Un commentaire sur Le canton de Montchat

  1. Valentin

    Madame,

    A l’heure où de nombreux français fustigent la politique actuelle du gouvernement, sans nécessairement saisir (il me semble) les contraintes et les enjeux auxquelles il est confronté, je voulais simplement vous apporter tout mon soutien et vous dire à quel point vous incarnez un espoir d’honnêteté et de réalisme dans tout ce capharnaüm.

    Je ne suis pas étiqueté politiquement, je ne l’ai jamais été, et je ne sais pas si je franchirai un jour le pas, car malheureusement l’affiliation à un quelconque parti peut rapidement tourner aux préjugés et à la stigmatisation. Mais en tant que jeune français, sensible aux idéaux que sont la liberté, la paix, l’égalité, la démocratie, l’Europe, j’ai profondément foi dans ce que vous entreprenez, et j’ose espérer qu’un jour vous serez amenée à exercer à la plus haute responsabilité de notre pays. Vous avez les qualités pour y arriver, j’en suis convaincu.

    Ne lâchez rien. Excellente continuation à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *