En dialogue avec les internautes de Yagg sur l’égalité des droits.

En campagne Publié le 18 avril 2012

La semaine dernière, je répondais aux questions de internautes sur le site yagg.com: voici la retranscription de ce dialogue en direct.

Bonne lecture!

Najat-Vallaud-Belkacem

« Il est 9h30 au QG de François Hollande. Nous attendons Najat Vallaud-Belkacem, porte parole du candidat PS à l’élection présidentielle. Adjointe au maire de Lyon, Najat Vallaud-Belkacem est très engagée sur les questions d’égalité des droits. Elle a bien voulu répondre aux questions des internautes. Il est 9h34, elle nous rejoint, le chat peut démarrer.

Najat Vallaud-Belkacem: Bonjour, je suis prête à répondre à vos questions.

Anonyme: Bonjour Najat. Vous vous êtes impliquée dans la lutte contre l’homophobie, notamment dans une vidéo pour le projet Entourage LGBT. D’après vous, qu’est-ce qui fait qu’en France peu de politiques et de stars s’engagent dans la lutte contre l’homophobie alors que cela parait normal pour la lutte contre le racisme, la xénophobie?
Bonjour, le projet Entourage LGBT visait plus encore qu’à lutter contre l’homophobie à banaliser l’homosexualité, bien sûr, mais aussi l’homoparentalité. J’ai été heureuse d’y participer parce que je trouve que l’on manque, en effet, dans ce pays de discours politiques sur ce sujet. On ne lutte pas contre l’homophobie autant qu’on le fait contre le racisme ou d’autres types d’exclusions et c’est pour cela qu’il faudra par exemple revoir les délais de prescription des injures homophobes. Il faudra surtout veiller à ne plus laisser passer le moindre dérapage langagier au sommet de l’État, dans la bouche de responsables politiques qui s’y sont trop souvent prêtés ces dernières années.

Gil:  En tant que porte-parole de Brigitte Goldberg, Présidente d’Avenir-2012 et ancienne candidate à la Présidentielle 2012, qui défend les droits LGBT, quelles sont les mesures que François Hollande prendra pour les personnes transsexuelles?

François Hollande commencera par inclure l’identité de genre parmi les motifs de discrimination sanctionnés. Il veillera à ce que la proposition de loi de Michèle Delaunay visant à permettre la rectification de l’état-civil des personnes concernées sans condition médicale aboutisse. Pour celles et ceux qui auront recours à des transitions, ces dernières seront prises en charge qu’elles aient été réalisées en France ou à l’étranger et avec le libre choix du médecin. Enfin, au niveau international, nous œuvrerons pour le retrait des troubles de l’identité de genre de la liste des maladies mentales de l’OMS.

Anonyme: Je suis Fabrice Ryckebusch de Toulouse et vous connaissez un peu l’histoire de mon fils Nathanaël… toujours en Inde. Je voudrais donc vous poser une question sur le candidat Hollande et la régularisation des enfants nés par GPA… Quelle sera sa position définitive alors qu’il a dit non, puis oui, puis je ne sais pas pour ce qui concerne l’état civil de ces enfants? Pour mémoire, la CDEH concernant les enfants adultérins a dit qu’ils ne pouvaient pas être responsables de fautes qui ne leur étaient pas imputables.

Bonjour Fabrice, je suis heureuse de vous retrouver sur ce chat. J’espère que Nathanaël va bien. Comme vous le savez, le Parti socialiste a pris position contre l’autorisation encadrée de la gestation pour autrui considérant les risques d’exploitation et de marchandisation du corps des femmes trop importants. Pour autant, se pose en effet la question de la transcription des actes de naissance des enfants nés légalement de GPA à l’étranger. Il y va en effet de l’intérêt des enfants en question, petits fantômes de la République qui n’ont pas choisi leur condition. François Hollande s’est prononcé en faveur de cette transcription.

Thierry Schaffauser: Bonjour, je suis travailleur du sexe depuis 10 ans et je suis très inquiet de la possible pénalisation des clients. Ne pensez-vous pas à l’impact sur nous en termes de perte de revenus, de clandestinité, santé, et sécurité si jamais nous devons exercer davantage à l’abri du regard policier pour maintenir notre clientèle?
Bien sûr que je pense à tout cela. La position du Parti socialiste sur ce sujet vise à vous défendre. Plutôt que de pénaliser les travailleurs du sexe comme l’a fait le dernier gouvernement, nous estimons nous que si la prostitution est condamnable, ce sont les clients qu’il faut pénaliser. L’objectif n’est sûrement pas que vous vous retrouviez à travailler à l’abri des regards mais de vous accompagner pour sortir d’une condition que beaucoup d’entre vous n’ont pas choisie. En matière de prostitution, le Parti socialiste est en effet abolitionniste. Cela ne se fera évidemment pas en un claquement de doigts. Mais une action déterminée doit être entreprise pour lutter contre les filières, l’exploitation, la précarité qui peuvent conduire tant d’hommes, de femmes, voire d’étudiant-e-s à se faire enfermer dans ce rôle.

Cat: Je suis prof et je constate que les insultes homophobes sont de plus en plus fréquentes dans les classes ou dans les cours. Alors que c’est une mission de l’école, beaucoup de collègues laissent passer ce type d’insulte (moins grave que d’autres ?). Le prochain ministre de l’EN donnera-t-il des missions et des directives plus claires quant à ce sujet?
Bonjour Cat. C’est une vraie question. Comme souvent, l’essentiel s’apprend dès le plus jeune âge et c’est à l’école en effet qu’il faut commencer à lutter contre toutes les discriminations et à éduquer à la diversité des sexualités et identités de genre. Cela vaut d’ailleurs pour les élèves comme pour les personnels de l’éducation. Pour lutter contre l’homophobie, il faut lutter contre les préjugés et les stéréotypes. D’où la nécessité d’aborder ces questions dès les plus jeune âge. Un film comme Le Baiser de la Lune est, à cet égard, un bon outil de communication pour banaliser ce qui l’est aujourd’hui dans la société.

Rémi: Croyez-vous à un vote gay ou LGBT? Si oui, les gays sont-ils, selon vous, plutôt de gauche ou sont-ils passés à droite, comme l’a écrit Didier Lestrade?
Je ne crois pas à l’hypothèse d’un vote LGBT. Il y a même quelque chose d’irrespectueux et d’infantilisant à considérer qu’une «communauté» vote au canon. Et constitue une clientèle pour tel ou tel parti. Il y a parmi les personnes LGBT des individus aux parcours divers, aux expériences et aux situations socio-professionnelles variées. Tout cela influence sans doute davantage leurs votes que leur sexualité. Cela étant dit,

«Si j’étais gay, je ne serais pas indifférente aux engagements des partis en faveur de l’égalité des droits, d’une part, et surtout à leur pratique quotidienne en matière de lutte contre l’homophobie et contre les préjugés et les stéréotypes.»

Bruno Wiel: Bonjour, M. Hollande prévoit-il de mettre plus de personnel dans les tribunaux? En effet, victime d’une tentative de meurtre en juillet 2006 reconnu et jugé à caractère homophobe en janvier 2011, faute de moyens, je suis toujours en attente du procès civil déterminant mon préjudice et donc dans l’attente dans l’impossibilité de travailler? Les experts sont débordés!
Bonjour Bruno. J’ai suivi avec émotion la terrible agression que vous avez subie et nous mettrons tout en oeuvre pour que cela ne se reproduise plus. Par l’éducation des esprits, bien sûr — je parlais tout à l’heure des écoles –, mais aussi par une fermeté absolue à l’égard des violences homophobes. Pour ce faire, il faut plus de police, plus de justice. François Hollande s’est engagé à remettre des personnels dans ces deux secteurs. Un millier par an dont les fameux experts qui manquent aujourd’hui. Au-delà, il faut donner au Défenseur des droits les moyens d’être présent sur le territoire et d’accompagner les victimes dans leurs démarches. Il faudra enfin soutenir les associations qui, au quotidien, luttent contre les discriminations et les violences et forment un rempart si précieux.

Pegs: Hier, sur France Inter, François Bayrou a expliqué qu’il fallait reconnaître la place du e parent dans un couple homo, au nom du réalisme, de la générosité et de l’intérêt de l’enfant. Quelle est la position de M. Hollande sur cette question? Est-elle fondée aussi sur la «générosité»?
Je ne veux pas préjuger de ce que M. Bayrou a voulu dire mais c’est vrai que la formulation semble étrange. La raison pour laquelle il faut permettre aux couples qui le souhaitent de fonder une famille et de vivre dans la sécurité juridique et affective, c’est tout simplement l’égalité des droits. C’est le refus des discriminations fondées sur l’orientation sexuelle.

Thomas: Bonjour, une controverse a vu le jour après la mort de Richard Descoings, l’ancien directeur de Sciences-Po. Certains lui reprochent de ne pas avoir révélé publiquement qu’il était homosexuel. Estimez-vous que l’orientation sexuelle d’une personne relève de sa vie privée?
J’ai été très affectée par le décès de Richard Descoings qui était un grand homme et qui a fait beaucoup pour des générations entières d’étudiants, beaucoup aussi pour faire évoluer les esprits sur la diversité de la société française. Toutes les polémiques qui ont suivi sa disparition m’ont parues exécrables. Je pense à sa famille et veux lui dire tout mon soutien. Pour répondre à votre question, je suis pour la liberté. Y compris celle de garder pour soi ce que l’on a envie de garder pour soi.

Marion Gil: Si François Hollande est élu, continuerez-vous à vous occuper des problèmes de sociétés dont les droits LGBT au sein du futur gouvernement ou envisagez-vous juste un titre de députée?
Que ce soit en tant que députée ou à d’autres titres, je me battrai sans relâche pour l’égalité des droits. C’est vrai qu’il y a quelque chose de très enthousiasmant à voir aboutir enfin dans les mois qui viennent, si les Français choisissent François Hollande, l’ouverture du mariage, de l’adoption et de procréation médicalement assistée pour les couples homosexuels. Sans parler des mesures que j’évoquais plus haut (identité de genre, lutte contre l’homophobie, etc.). Participer à cette aventure collective serait un plaisir. Et un honneur.

John: Bonjour. L’égalité des droits sera-t-elle pour 2012 ou 2013? Il me semble avoir lu les deux…
Le projet de loi est prêt. Nous lancerons la procédure d’adoption parlementaire dès les tous premiers mois. François Hollande s’est en effet fixé comme deadline maximale le printemps 2013. Mais je n’exclus pas, moi, que les choses aillent plus vite car la société est bien plus prête que ce que l’on veut bien en dire et que les députés et sénateurs auront à coeur de se faire les porte-voix de cette société en demande absolue d’égalité. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que de la même façon que les combats pour l’égalité hommes-femmes dans les années 970 ont servi la société toute entière, les réalisations pour l’égalité sans distinction d’orientation sexuelle seront un progrès pour l’ensemble des Français. Un progrès en terme d’émancipation, de «dé-corsetage», de liberté tout simplement.

Yagg: Le chat est maintenant terminé. Le mot de la fin à notre invitée…

Il reste dix jours avant le premier tour. Prenez votre destin en main. Et si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me rejoindre sur blogwww.najat-vallaud-belkacem.com et pour ceux que cela intéresse, retrouvons-nous dimanche 15 avril à Vincennes à partir de 12 heures pour l’un des derniers grands rassemblements de François Hollande.

Tags :