Stratégie Maths : les engagements du plan d’actions tenus

Villeurbanne-Lyon Éducation nationale Publié le 25 septembre 2015

A l’occasion de sa venue le vendredi 25 septembre 2015 au Forum des mathématiques vivantes, une formation organisée à Lyon dans le cadre du Plan National de Formation et mise en œuvre par la Commission Française pour l’Enseignement des mathématiques (CFEM), Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a tenu à saluer la mise en place dès cette rentrée des engagements de la Stratégie Mathématiques, qu’elle avait annoncée le 4 décembre 2014.

L’objectif de cette stratégie d’une ampleur inédite est d’améliorer le niveau des élèves en mathématiques à travers des programmes actualisés, une formation des enseignants renforcée et une image des mathématiques rénovée pour donner le goût de cette matière aux élèves.

Les nouveaux programmes des cycles 2, 3 et 4 vont donner à la « maîtrise du nombre » la même place centrale que celle accordée à la « maîtrise de la langue », et comporteront des contenus nouveaux (algorithmique, informatique).

Pour rappel : 44% des élèves en fin de collège ont des compétences en mathématiques fragiles et sont encore en cours d’apprentissage sur tout ou partie des fondamentaux de la discipline. Parmi eux, 15% des élèves sont en difficulté dont 3% en très grande difficulté. Les résultats obtenus par les élèves français en culture mathématique lors des tests PISA 2012 sont en baisse et marqués par de forts déterminismes sociaux.

A 17-18 ans, près de 10% des jeunes Français rencontrent des difficultés dans l’utilisation des mathématiques de la vie quotidienne (résultats mesurés lors de la Journée Défense et Citoyenneté 2013). Pour la moitié d’entre eux, ces difficultés sont très importantes : ils sont alors considérés en situation d’innumérisme.

20150925-68-NajatVB-Web20150925-55-NajatVB-Web 20150925-63-NajatVB-Web  20150925-66-NajatVB-Web 20150925-67-NajatVB-Web


Photos © Philippe Devernay / MENESR

Tags : ,

4 commentaires sur Stratégie Maths : les engagements du plan d’actions tenus

  1. Hassan

    David

    Vos remarques, en grande partie, n’assouvissent que vous même, ne le prenez pas mal mais le)s sujet)s mis en ligne au fil des semaines ne se hasardent d’aucun discrédit et ne conduisent guère vers l’inadvertance…

    Pour cela, au minimum et quel que soit votre imaginaire, participer contribuer évaluer questionner… n’ont rien de facultatifs à chaque énoncé)s…

  2. Hassan

    @ X 2 = @ROmat ;-)

    Des questions* et des soins*…

    Donc pour bien vous « rassurez » ni les unes* ni les autres*, de toutes évidences les problèmes ne sont pas seulement mathématiques, « vous » en conviendrez, et « vos » réponses/échanges n’interrogent pas plus singulièrement les chiffres ou les lettres qui, au gré de leur apprentissage puis de leur usage, comportent à la fois leur virage, leur rivage et leur étage, « évitons » dès lors toutes les périphrases et donc toutes les « @rocases »…

    Les langages obéissent à leur « code », ou à leur règle, il n’y a donc pas matière à « vous » préciser sur quel tableau, sur quel écran les valeurs de chaque ensemble situe la hauteur ou détermine la profondeur d’une formule ou d’un propos, le fait est, et demeure, que tout ensemble évolue, surtout de par les supports qu’il emploie, et c’est bien ce qu’annonce Madame La Ministre:

    « L’objectif de cette stratégie d’une ampleur inédite est d’améliorer le niveau des élèves en mathématiques à travers des programmes actualisés, une formation des enseignants renforcée et une image des mathématiques rénovée pour donner le goût de cette matière aux élèves. »

    Comme bon nombre d’articles ou de signes invariables et appropriés à leurs circonstances, à leurs doutes, à leurs résultats, le)s but)s exalte)nt, ou non et dans une inextricable ambiguïté, les parcours d’une volonté et les souhaits d’une réussite quant ils s’avèrent acquis d’une étape à l’autre; comme parmi toutes définitudes permettant et admettant le discernement d’une matérielle relativité et l’acquiescement d’une immense pluralité; l’infinitude quant à elle caractérise et ouvre le plus souvent les champs d’une recherche ou littéraire ou numéraire mais parfois, selon certaines difficultés pas toujours si banales ou si faciles à réduire sans critères probables ou sans possibilités interchangeables, au plus près ou très au loin d’un mur rien n’est moins dur…

    Quelle valeur ancienne et/ou nouvelle dans son ensemble gagne ou perd de son progrès à force de méthode)s égale)s…

    Bien à « vous »…

  3. Oh là là @Hassan

    @Hassan
    Il va peut-être falloir penser à se soigner : c’est bien gentil, les métaphores filées, mais vos propos ne veulent strictement rien dire : j’espère pour mes enfants que vous n’êtes surtout pas enseignant !!!
    Copié-collé de votre dernier mail :
    « Le « dialogue » mathématique est une source tout aussi positive que négative dans sa course, dès lors comment ne peut-elle se tarir sans marcher ni courir au fil des courants, des retenues…
    Les contes et les comptes sont donc bien distincts de leurs valeurs comparatives mais ils se rejoignent peut être dans l’idée « d’un parcours » réfléchi et mesuré au gré de leurs flux, surtout dans cet espace réservé ou presque infini, le fait est que la logique exprimée dépend de la recherche escomptée… »

  4. Hassan

    Le « dialogue » mathématique est une source tout aussi positive que négative dans sa course, dès lors comment ne peut-elle se tarir sans marcher ni courir au fil des courants, des retenues…

    Les contes et les comptes sont donc bien distincts de leurs valeurs comparatives mais ils se rejoignent peut être dans l’idée « d’un parcours » réfléchi et mesuré au gré de leurs flux, surtout dans cet espace réservé ou presque infini, le fait est que la logique exprimée dépend de la recherche escomptée…, l’intelligence dépend-elle de la conscience, car nul)le n’oserait évoquer le contraire sauf dans sa totalité…

    D’autre part, beaucoup, tellement de nature ne se compare assez, vraiment, dans le/leur/chaque temps…

    Bien à Vous…

Commentaires fermés.