Répartition académique des créations de postes pour la rentrée 2017 : un effort sans précédent au service de la réussite de tous

À la une Éducation nationale Publié le 15 décembre 2016

Najat Vallaud-Belkacem a présenté devant le comité technique ministériel la répartition académique des 8 711 créations de postes d’enseignants pour la rentrée 2017. En hausse de 2 072 postes par rapport à la rentrée 2016, le nombre de créations de postes va donner aux académies des marges de manœuvre sans précédent au service de la réussite de tous les élèves.

L’enquête PISA 2015 l’a mis en évidence, la première des bonnes pratiques à mettre en place pour avoir un système éducatif performant et équitable est le soutien aux élèves et aux établissements défavorisés.

L’effet sera particulièrement perceptible dans le premier degré, où 4 311 postes vont être créés alors même que le nombre d’élèves va diminuer de 12 158. Tous les territoires bénéficieront ainsi à la prochaine rentrée de marges de manœuvre exceptionnelles.

Trois priorités politiques gouvernent la répartition des moyens entre les académies :

  • Renforcer les moyens de remplacement et de la formation continue des enseignants avec la création de 1 500 postes de remplaçants.
  • Donner la priorité au premier degré à laquelle 4311 nouveaux postes sont consacrés. Ils vont permettre de généraliser le « plus de maîtres que de classes » dans les écoles de l’éducation prioritaire ou encore de faire monter en puissance la scolarisation des moins de trois ans.
  • Renforcer les écoles des territoires ruraux et de montagne qui bénéficieront de 100 nouveaux postes, qui s’ajoutent aux 120 postes de la rentrée 2016, au titre des conventions ruralité en préparation. Les conventions permettent de compenser tout ou partie des effets de la démographie par des réorganisations du réseau des écoles en lien avec les élus locaux.

Dans le second degré, les 4 400 nouveaux postes vont permettre d’accompagner la hausse démographique (+ 41 650 élèves), et de mettre en œuvre les priorités éducatives de Najat Vallaud-Belkacem :

  • Achever la création de 4 000 postes sur les rentrées 2016 et 2017 pour accompagner la mise en œuvre de la réforme du collège.
  • Mettre en œuvre le plan 500 nouvelles formations en lycée professionnel par la création de 1 000 postes dans les établissements qui les accueilleront.
  • Renforcer par 450 postes nouveaux les lycées et lycées professionnels les plus fragiles au vu de la population scolaire qu’ils accueillent.

Cette répartition académique est la première étape de la préparation de la prochaine rentrée. En janvier, les postes du premier degré seront répartis au niveau départemental.

 

Tags : ,

13 commentaires sur Répartition académique des créations de postes pour la rentrée 2017 : un effort sans précédent au service de la réussite de tous

  1. Fabrice

    Notre enfant aura peut-être enfin un professeur de physique-chimie au collège public de Pacy sur Eure … Depuis septembre, pas de professeur en 5ème alors que cette matière fera partie du nouveau brevet … alors après les effets d’annonce, on attend de voir la réalité sur le terrain …

  2. Prof

    Bonjour,
    Spécifiquement combien de poste en technologie sera créer en région Midi Pyrénées.

  3. Yonnet Daniel

    Les postes c’est bien la baisse d’impôts aussi mais on en verras pas les effets vu que la droite va tout défaire des le mois de Mai 2017 cela aurait était profitable des le début du quinquennat

  4. Martin Veronique

    Effort appréciable après la casse et tous les retraits effectués sous le précédent gouvernement. Le terrain souffre dans un département (59) socialement et économiquement très touché….

  5. Martin

    Effort appréciable après la casse et tous les retraits effectués sous le précédent gouvernement. Le terrain souffre dans un département (59) socialement et économiquement très touché….

  6. Fred M

    C’est bien, certes un peu démago, mais c’est l’année dernière avec la mise en place de la réforme dans le second degrés que ces postes auraient été utiles.
    Malgré les annonces du ministère, faute de moyen, la réforme ne passe pas si bien que ça!

  7. sanmiguel

    le felon pardon le fillon va se charger de tout supprimer dès son arrivée (s’il y arrive)

  8. Clara

    l’année dernière 500 postes dans l’aca de montpellier dans le 1er degré et cette année 301 ^^ bel effort..

  9. Myriam

    Manque la Polynésie française sur la carte des créations de postes, j’ai beau chercher toujours rien.

Commentaires fermés.