Discriminations LGBT : garantir l’égalité, un acte nécessaire pour mettre fin aux violences

Presse Publié le 23 mars 2011

Communiqué de presse

Najat Vallaud-Belkacem

Secrétaire nationale aux questions de société (PS)

« Discriminations LGBT : garantir l’égalité, un acte nécessaire pour mettre fin aux violences »

Un tiers des personnes homosexuelles ou bisexuelles déclarent avoir déjà fait l’objet d’insultes à caractère homophobe et 14% affirment avoir été victimes d’une agression physique en raison de leur homosexualité, selon un sondage Ifop publié mardi.

Il est urgent de mener des politiques volontaristes afin de garantir le respect et la sécurité de tous les citoyens et citoyennes et d’assurer l’égalité des droits pour toutes et tous. Cela passe notamment par la fin des discriminations légales que rencontrent les personnes LGBT, et l’ouverture du droit au mariage, à l’adoption et à l’AMP. C’est aussi en affirmant l’égalité de tous devant les lois que l’on pourra faire reculer les discriminations et les violences subies en raison du genre ou de l’orientation sexuelle.
En récusant ces avancées progressistes, la droite divise dangereusement le corps social : elle sanctuarise des droits pour certains et refuse leur accès à d’autres. Nier l’égalité des droits pour l’ensemble des citoyen-ne-s ne fait qu’encourager les stigmatisations, discriminations en violences envers les personnes LGBT.

Afin de transformer les mentalités, et de construire l’égalité réelle au sein de notre société, les socialistes proposent en outre de mettre en place pour tous les élèves, de la classe de CP à la terminale, et tous les ans, six heures d’éducation à la sexualité, à l’égalité et au respect mutuel ; et de former tous les acteurs éducatifs à partir d’un travail sur les stéréotypes et les assignations de genre.

Lien vers le communiqué de presse sur le site du Parti Socialiste

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

3 commentaires sur Discriminations LGBT : garantir l’égalité, un acte nécessaire pour mettre fin aux violences

  1. alphonse

    Pourquoi, Ignorant Synonyme..?!!

    On ne croit déjà plus à DSK, à Lyon? Simplement parce que Hollande va rester Président de la Corrèze….

    L’idéal, si je vous comprends bien, c’est un candidat tellement consensuel qu’il s’appellerait comme vous…(Chez moi, on dit: « Quand je ne sais rien, je me tais », mais je vous jure, en patois c’est beaucoup plus expressif)

    Continuez ainsi, Sarkozy restera président avec une grande ouverture au FN, et la majorité des élus PS continuera à bénéficier d’une opposition durable dans ses tribus territoriales…

    En attendant l’ONU…

  2. j'sais pas moi...

    « …elle ne demande à personne de se renier pour construire une société unie »
    société unie? société unie? Euh… un peu vite dit, c’est à voir.
    Le problème de Ségolène, c’est qu’elle est clivante, comme Sarkozy. On l’aime ou on la déteste.
    On voit ce que çà donne après trois ans de pouvoir de Sarko. On imagine ce que çà donnerait après trois ans de Ségolène: le pays à feu et à sang!
    Il vaut mieux un candidat consensuel. Tiens son ex FH ferait bien l’affaire, non?

  3. alphonse

    « La vraie force politique de Ségolène Royal c’est qu’elle ne demande à personne de se renier pour construire une société unie. »

    C’est de « garland » une fan de DA…

    Je trouve que cela va parfaitement avec ce sujet. Et pour faire fondre la banquise de la réserve de voix françaises.

Commentaires fermés.