« Argus Flash » de l’UMP sur les droits des LGBT: un peu plus de « Flash » que d’ « Argus »

Éditos Publié le 26 avril 2011

Pfff… je viens de parcourir (Faut-il que je sois curieuse!…) le dernier argumentaire envoyé par l’UMP à ses militants et à ses cadres. Il porte le nom nuancé et léger d’ « ARGUS FLASH : Le projet du PS ? Des mesures d’un autre siècle ! ». L’UMP y donne des arguments en prêt-à-penser pour critiquer le projet des socialistes pour 2012. Du grand art de la part d’un parti au pouvoir depuis 10 ans, sans qu’on ait franchement vu la situation de la France s’améliorer…

Un de ces « argus » a particulièrement retenu mon attention : Revenant sur la proposition socialiste (à laquelle j’ai fortement contribué) d’ouvrir le mariage, l’adoption et  l’AMP (pour les femmes)  aux couples de même sexe, l’UMP y voit « une attaque en règle contre les familles ».

Un « couple d’un homme et d’une femme, ce n’est objectivement pas la même situation qu’un couple de deux personnes de même sexe, il n’y a donc pas d’inégalité de situation entre les couples hétérosexuels et homosexuels » justifie le rédacteur de cet « argu ». Quant à  l’adoption, il faudrait la refuser au nom de « l’intérêt de l’enfant » qui serait « d’être élevé, dans la mesure du possible, par son père et sa mère. ». Quand on sait que l’adoption est depuis longtemps ouverte aux célibataires, il y a de quoi sourire.

N’en déplaise aux militants et cadres de l’UMP, oui, il y  a bien une inégalité criante entre un couple qui aurait le droit de se marier et d’adopter au titre de son hétérosexualité et un autre qui n’aurait pas ce droit au titre de son homosexualité. Non, il n’est pas naturel que l’État Français, à rebours des progrès effectués dans de nombreux autres pays, continue à discriminer en fonction de l’orientation sexuelle.

Dès lors que l’homosexualité est considérée comme une simple orientation sexuelle et non plus comme une maladie ou une anomalie, dès lors que plusieurs dizaines (voire centaines) de milliers d’enfants vivent d’ores et déjà au sein de familles homoparentales sans, loin de là, que cela nuise à leur épanouissement personnel, au nom de quoi, devrions nous accepter aujourd’hui encore ces inégalités d’un autre temps? Au nom de principes religieux peut-être? Mais,  Monsieur Copé rappelez moi, nous vivons bien dans une République laïque, n’est-ce pas ? Il eût été fort interessant de mettre à l’ordre du jour de votre inénarrable débat sur la laïcité, l’ouverture du mariage « laïc » à tous les couples, quoi qu’en pensent les religions… Mais vous aviez d’autres obsessions que celle là, je le conçois. Ce qui vous inquiète, vous, c’est le co-mmu-nau-ta-risme.

Eh bien, précisément! Réserver des droits à certains et en exclure les autres, au nom de leur orientation sexuelle, c’est du  co-mmu-nau-ta-risme: celui d’une classe politique aveugle aux multiples formes de parentalité qui peuplent désormais nos vies, et arc-boutée sur une vision fantasmée et totalement dépassée de la famille qu’elle voudrait imposer à l’ensemble de la société. Quant à l’argument du « droit de l’enfant » contre le « droit à l’enfant », il est tellement ridicule et insultant pour ceux qui souhaitent fonder ou donner une famille à un enfant abandonné, qu’il entache ce document d’indécence à l’encontre des milliers de français dans cette situation qui, quelle que soit leur orientation sexuelle,  n’ont jamais perdu de vue « l’intérêt de l’enfant » .

De cet « Argus Flash » il ne restera malheureusement que la certitude que, sur le plan de la réflexion, l’UMP fait preuve encore une fois, de plus de « flash » que « d’argus ».

Photomontage: TÊTU

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

4 commentaires sur « Argus Flash » de l’UMP sur les droits des LGBT: un peu plus de « Flash » que d’ « Argus »

  1. bestmishu

    Et !! c’est bien d’être curieuse…ça permet d’être moins bête … Ton Fffff…en disait long avant de commencer cette fastidieuse lecture de l’argumentaire umpiste et qui résume tout!

  2. Cécile

    Erratum, je ne voulais pas dire que la lecture de cet argumentaire umpiste, rend moins bête. ( )

    Mais, parce que tu es intelligente et curieuse, toi tu as vaincu ton aversion envers le parti qui t’es opposé, pour lire un monceau d’insanités, « décrété » par des d’imbéciles qui, eux, ne prennent pas la peine d’être curieux.
    Non eux ils rejettent tout simplement, n’évoquant même pas les liens familiaux..
    Mais ce qui me fait plus peur, c’est que je n’ai plus du tout confiance et que pour avancer leurs « thèses » ils soient prêts à tout… je comprends que certaines familles préfèrent encore se « cacher » pour se protéger quand on lit des trucs pareils.

  3. Cecile

    Et !! c’est bien d’être curieuse…ça permet d’être moins bête … Ton Fffff…en disait long avant de commencer cette fastidieuse lecture de l’argumentaire umpiste et qui résume tout!

Commentaires fermés.