Entretien pour Nice Matin: « Le risque FN existe ».

Presse Publié le 27 octobre 2011

J’ai accordé un entretien à Nice Matin dont le compte-rendu paraissait ce matin: par définition, ce quotidien régional n’est pas dans tous les kiosques; je vous invite donc à en prendre connaissance ici.

Najat Vallaud-Belkacem : «Il existe aujourd’hui des électeurs de gauche qui sont tentés par le FN.»

La secrétaire nationale du PS estime que Marine Le Pen, déjà très haut dans les sondages, pourrait être présente au second tour. Proche de Ségolène Royal, secrétaire nationale du PS chargée des questions de société, Najat Vallaud-Belkacem cosigne avec Guillaume Bachelay, secrétaire national du PS à l’industrie, un livre intitulé « Réagissez ! Répondre au FN de A à Z » (Ed. J.-C. Gawsewitch) dans lequel ils examinent les principaux arguments du Front national et les démontent un à un. Un ouvrage écrit pour devenir un outil de campagne, face à la tentation Marine Le Pen.

La menace de Cécile Duflot pour qui « sans sortie du nucléaire, il n’y aura pas d’accord avec le PS », c’est sérieux ?

Il paraît normal que les écologistes aient des positions un peu distinctes des nôtres et puissent les faire valoir. Mais il faut avoir à l’esprit que l’essentiel pour la gauche, comme pour le pays d’ailleurs, c’est de remporter cette élection présidentielle et refermer la désastreuse parenthèse Sarkozy. Menacer d’empêcher  la formation qui est en mesure de le faire, le PS,  d’y parvenir, au nom de quelques désaccords me semble tout à fait problématique.

Est-ce que Ségolène Royal a eu raison d’annoncer vouloir présider l’Assemblée ?

Elle a ainsi mis un terme à des rumeurs qui circulaient depuis longtemps. Martine Aubry et François Hollande se sont entendus sur le sujet. Présider l’Assemblée est une position institutionnelle forte et très intéressante pour une femme comme Ségolène qui compte bien continuer à participer activement au cheminement intellectuel et politique de la gauche.

Qui a le plus à craindre le FN au premier tour : Sarkozy ou Hollande ?

C’est la république qui a le plus à craindre du vote FN. Nous avons écrit ce livre pour tous ceux, cassés par la crise, déphasés et n’ayant plus confiance dans les partis traditionnels, qui finissent par adhérer aux idées du FN parce qu’ils croient aux propositions économiques et sociales de Marine Le Pen. Ce n’est plus un simple vote de protestation mais un vote d’adhésion.  Aujourd’hui, la seule façon de contrer le FN, ça ne peut plus être la diabolisation ou la stigmatisation. Au contraire, c’est de le prendre comme un parti à part entière et de discuter  sur le fond de ses propositions. C’est en détricotant ces dernières qu’on met en lumière les impostures (sur la laïcité, sur les questions sociales, sur les questions de société, etc.), la vacuité (des réponses apportées à l’insécurité ou à la dégradation de l’enduction nationale, etc.) et enfin les dégâts que causeraient la plupart de ses idées une fois mises en œuvre (sortie de l’euro, protectionnisme, préférence nationale, immigration zéro, etc.).

Que répliquez-vous au FN qui confond PS et UMP dans l’UMPS ?

Contrairement à l’idée développée par le FN selon laquelle c’est entre la gauche et la droite qu’existerait la plus grande proximité, aujourd’hui la convergence se fait entre l’UMP et le FN autour de la banalisation de la parole d’exclusion. La droite populaire est une sorte de poisson pilote qui prépare une alliance future entre une partie de l’UMP et le FN.

Marine le Pen peut-elle être présente au second tour en 2012 ?

Marine Le Pen est à 20 % au tout début de la campagne présidentielle. C’est le score que son père atteignait au summum de la sienne ! Bien sûr que le risque est là ! C’est pour cela qu’avec Guillaume Bachelay nous avons voulu alerter y compris notre propre famille politique en rappelant que même si c’est désagréable de le reconnaître, il existe aujourd’hui des électeurs de gauche qui sont tentés par le FN, qui l’ont même choisi aux dernières cantonales. On ne veut pas que cela se reproduise en 2012.

Tags : , , , , , , , , , ,

4 commentaires sur Entretien pour Nice Matin: « Le risque FN existe ».

  1. Labied

    Chère Najat, évoquer publiquement  » un scénario catastrophe  » pour 2012. Cela consisterait à  » voir d’un côté une montée de l’extrême droite et de l’autre une droite capable de tout faire pour être réélu au pouvoir.

    Certes la montée de Marine Le Pen inquiète la majorité des classes politiques

    Faut-il rappeler que lors de son passage à  » A vous de juger « , un jeudi soir sur France 2, la fille du fondateur du Front national a également attiré plus de téléspectateurs que François Fillon et Martine Aubry.

    Dans ce contexte actuel de crise économique, sociale et politique de nombreux français touchés par la précarité tendent à se replier vers une extrême droite populiste et démagogique mais qui peut être rassurante pour certains. Nous devons face à cela savoir répondre aux préoccupations des français, proposer une politique ambitieuse tant sur l’emploi, que sur les salaires.

    Revivre un 21 avril 2002, cela n’est pas possible, nous avons donc la responsabilité notamment auprès des jeunes de mettre en évidence que le front national n’est absolument pas la solution à la crise.

    Merci pour ce beau livre, le FN gagne de plus en plus de suffrages en racontant des mensonges au français, qu’il est urgent de réagir.

  2. Jean-Claude BRIZION

    Merci de ton alerte Najat sur ce sujet,parlant il y a peu de temps à propos des législatives de 2012, de l’inexistence de candidatures ouvrières au sein des instances représentatives de la République.
    Ce qui pose une responsabilité de taille pour le PS et la Gauche dans son ensemble.

    François Mitterrand à chacune de ses campagnes ne manquait jamais de souligner l’intérêt pour chaque composante de la société.

    Depuis notre parti à oublier de s’adresser au monde ouvrier.

    C’est Ségolène Royal qui au cours de la campagne de 2007 s’en est souvenue et qui a également durant cette campagne des primaires citoyennes pour 2012 mis en avant l’importance des quartiers populaires dans lesquels nous comptions sur le effets d’un porte à porte de nos militants.

    La réponse nous est venue le 9 et 16 octobre, la faible participation des électeurs de ces quartiers.
    Alors effectivement,nous pouvons avoir de sérieuses inquiétudes!Je souhaite évidemment que le candidat à l’élection Présidentielle affirme ses attentions particulières pour les ouvriers;mais aussi pour le non cumul des mandats et le respect de la parité.

  3. Gérard Eloi

    « Parler vrai ».

    Analyse parfaite, Jean-Louis.

    Il faut maintenant espérer que ces arguments sincères et complets auront une écoute suffisante.

  4. jean louis prime

    Ca c’est parler vrai!! vous savez regarder la vérité en face et dire les choses telles qu’elles sont sur tous les sujets. C’est peut être ce qui fera que ces électeurs de gauche récupérés par le FN renoueront avec la gauche, sensibilité cohérente avec leur appartenance de classe.
    Mme j’espère que d’autres sauront vous imiter.

Commentaires fermés.