Parcours

Najat Vallaud-Belkacem

« Mon parcours ressemble à celui de nombreuses jeunes femmes de ma génération.  Des jeunes femmes qui, comme moi, ont fait le choix des études pour exercer pleinement un métier, être autonome et accéder à assez de responsabilités pour espérer changer la société, la rendre plus juste, plus solidaire, plus heureuse.

Née au Maroc dans un milieu rural, j’ai grandi dans la banlieue d’Amiens avant de rejoindre Paris pour achever mes études à l’Institut d’Études Politiques.

Engagée dans la vie politique, militante du parti socialiste,  j’ai été élue pour la première fois en mars 2004 Conseillère Régionale Rhône-Alpes sur la liste de Jean-Jack Queyranne, et j’ai dès lors assumé les fonctions de Conseillère déléguée en charge de la Culture sur le territoire rhônalpin.

Membre du Conseil national du parti socialiste, j’ai été l’une des trois porte-parole de Ségolène Royal pendant la campagne présidentielle 2007 puis à nouveau porte-parole de la campagne de François Hollande en 2012.

Le 15 mai 2012, le Président de la République François Hollande et le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault me nommaient Ministre des Droits des femmes, porte-parole du gouvernement. Une importante responsabilité. Celle d’un ministère de plein exercice des Droits des femmes qui avait disparu 26 ans durant, qui doit combattre les inégalités femmes-hommes et les violences qui malgré les lois passées perdurent toujours. En septembre 2012, le Premier ministre m’a confié une autre responsabilité, celle de la lutte contre l’homophobie, contre toutes les discriminations et les violences liées à l’orientation sexuelle et l’identité de genre.

Le 2 avril 2014, le Président de la République François Hollande et le Premier Ministre Manuel Valls me confiaient une responsabilité élargie en me nommant ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports puis le 26 août 2014, je succède à Benoît Hamon au ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

J’ai été élue Conseillère Générale du Rhône dans le canton de Montchat (Lyon 3e) : j’ai siégé en effet depuis 2008 dans l’opposition de l’Assemblée départementale, jusqu’à la création de la métropole de Lyon en janvier 2015.

De mars 2008 à janvier 2013, j’ai été élue du 3e arrondissement, Conseillère Municipale de Lyon et exercé un mandat exécutif dans l’équipe de Gérard Collomb en tant qu’Adjointe au Maire de Lyon, déléguée aux Grands Évènements, à la Vie associative et à la Jeunesse. A ce titre, j’ai siègé au  Conseil Communautaire du Grand Lyon, une agglomération de 57 communes.

Au sein du PS, j’ai été membre du Bureau national, puis à partir de février 2009  Secrétaire Nationale en charge des questions de société. A partir de mars 2010, j’ai assuré à Sciences po Paris, un enseignement d’ouverture auprès des élèves de master « affaires publiques », consacré à la prospective politique. Passant en revue les grands enjeux et défis du monde de demain, déjà en germes dans celui d’aujourd’hui, il s’agissait d’apprendre a anticiper l’avenir pour mieux le construire.

Parce que je sais ce que je dois à l’école et aux institutions de la République, je sais que l’action politique, lorsqu’elle est au service du bien commun et qu’elle respecte un certain nombre de valeurs fondamentales, a le pouvoir de faire progresser la société.

C’est dans cet esprit que j’assume au quotidien mes responsabilités gouvernementales et électives.

Mêmes opportunités et chances de réussite sans préjudice du sexe, du lieu d’habitation ou des origines, lutte contre les violences faites aux femmes ou la précarité spécifique des jeunes, développement des outils d’autonomisation et d’émancipation … c’est avant tout une société de l’égalité que je souhaite contribuer à construire pour demain. »

Quelques émissions et portraits pour mieux me connaître :

Retrouvez ici les bonnes feuilles de mon livre « La vie a plus d’imagination que toi » publié par Grasset le 1er mars 2017 :

Retrouvez ici en anglais l’entretien avec Najat Vallaud-Belkacem publié  au printemps 2017 par le magazine Porter dans sa rubrique « Life lessons », leçons de vie :


Quelques documents pour mieux me connaître.

Mes ouvrages

Save

Save

Save

Save

168 commentaires sur Parcours

  1. ali chemchi

    Bonjour:
    je suis impressionné de votre « steps of éducation »une immigrante exceptionnelle,j’espère que si tous les expatries vous ressemble de cœur,de prés et de proche…je suis,aussi,proche de vous…bonne continuité »incredible but reel »

  2. Dubreuil

    Bonjour madame la ministre, j’admire votre détermination et votre capacité à prendre des coups tout en maintenant le cap. Vos réformes vont dans le bon sens, ne lâchez rien. Cordialement

  3. Béatrice

    j’ai connu toutes les failles du système collegien actuel. En me faisant confiance j’ai quand même réussi. Je suis très heureuse d’apprendre que mes enfants vivront enfin une école moderne, reflet de ce que nous souhaitons majoritairement assumer.
    Bravo pour votre courage, en espérant vous revoir rapidement sur la scène politique.

  4. DAVID

    Mon fils a bénéficié de ce projet au collège, or en privée ce qui coûte 600 euro par mois !! Mais l’avantage c’est qu’il a eu son BAC. L’année passée en privée avec cette méthode pédagogique, lui a permis de reprendre un cycle normal en college public, après avoir construit assez acquis en math, français histoire, langues !! Bravo mon fils !!! Ne sommes nous pas dans  »l’inégalité » , puisque nous avons pu payer !! 43 ans d’attente après Pierre Bourdieu dénonçant ce phénomène de reproduction sociale :- “La reproduction des inégalités sociales par l’école vient de la mise en œuvre d’un égalitarisme formel, à savoir que l’école traite comme “égaux en droits” des individus “inégaux en fait” c’est-à-dire inégalement préparés par leur culture familiale à assimiler un message pédagogique” Oser le faire Mme Belkacem, surtout en passage en force s’attaquer à l’Éléphant qu’est l’Éducation Nationale , respect !!!

  5. Jacques

    Madame la Ministre, quel beau parcours ; Quel bel exemple d’une ascension sociale acquise grâce à un parcours scolaire dans faille… Bel exemple pour nos enfants…
    Une question : Où s’arrêtera votre parcours ? Moi je vous vois, dans un avenir plus ou moins proche, la première femme Présidente de la République! Y pensez-vous parfois ? Souvent ?
    Bravo pour votre parcours sans faille !
    Jacques

  6. M.kemal adil

    Bonjour madame la ministre de l’éducation française, j’espère que vous lirez mon message et qu’il aura des repercussions car je viens mettre en évidence une définition érroné depuis plusieurs années dans la langue française.

    Le mot antisémite, de mémoire m’a été appris lors de ma scolarité ( collège – histoire de la 2nd guerre mondiale ) avec pour définition :  » L’antisémitisme (originellement : anti-sémitisme) est le nom donné de nos jours à la discrimination et à l’hostilité manifestées à l’encontre des Juifs en tant que groupe ethnique, religieux ou racial.  » Or, je suis plus qu’outré par le fait qu’on puisse donner l’exclusivité de cette définition a un unique peuple sachant que si l’on décompose ce mot, anti = contre et sémite designant les peuples utilisant la langue sémitique qui selon le dictionnaire regroupe :  » l’arabe (plus de 240 millions de locuteurs), l’amharique (27 millions), l’hébreu (8 millions), le tigrigna (6,75 millions). Elles constituent aujourd’hui, avec le maltais (400 000 locuteurs), les seules langues sémitiques officielles bien que d’autres langues utilisées en Éthiopie, en Érythrée, à Djibouti et en Somalie, ainsi que les divers parlers néo-araméens du Moyen-Orient, se rattachent à cette famille.  »

    Pourquoi de nos jours, lorsque l’on tape sur les juifs le monde entier se soulève et crie a l’antisémitisme ( qui est de plus lourdement condamné en france ) alors que lorsque l’on dénigre ouvertement la religion musulmane et son prophète , aucune peine n’est prononcé ni aucune autre action que de resumer cela a l’islamophobie…..

    Vu que la langue arabe est la langue sémitique la plus parler dans le monde entier, pourquoi n’est elle pas mentionné dans la définition de l’antisémitisme ainsi que toutes les autres au lieu de donnée l’exclusivité au peuple juif ??? Pourquoi taper sur un juif est il plus grave que taper sur un musulman ?

    Pourriez vous, en tant que ministre de l’éducation national de france, rectifier la définition de l’antisémitisme afin que tout les peuples parlant la langue sémitique aient la même protection que les juifs et surtout par soucis d’ exactitude car sans quoi la langue française ne se differencierais en rien d’une propagande pro sioniste et serait une raison valable dans le futur pour une 3eme guerre mondiale , une guerre de religion.

    Voila, merci d’avoir lu mon message un peu long , en esperant que justice soit faite afin d’éviter de continuer a se diriger vers un avenir apocalyptique dans lequel les musulumans d’aujourd’hui seraient les juifs d’hier.

  7. DOUME GERMOND KABONGO KAPANGO

    Bonjour Madame la Ministre Najat,
    C’est avec un grand plaisir et honneur de passer par celle – ci pour vous saluer et vous encourager.
    Je voudrais juste vous encourager dans ce que vous êtes entrain de faire pour la République et pour toute l’humanité, et l’histoire enregistre vos efforts et vos prouesses.
    Je tiens à vous signifier que vous êtes entrain d’anticiper votre avenir et devenir ( considérez ce que êtes aujourd’hui comme une école dans ce que vous serez).
    Conseils : restez attentives à vos objectifs, gardez les regards fixés vers là où vous allez ( cap)tout en prenant soins de vous même ( votre petite famille et vous même).
    Tous mes profonds respects.

  8. Ludovic Leplat

    Bonsoir Madame la Ministre,

    Mediateur professionnel et délégué géographique Nord Grand Est de la Chambre Professionnelle de la médiation et de la Négociation, je suis à votre disposition pour vous aider à travailler sur la relation dans l’Éducation Nationale, je vais préparer une intervention prochainement dans un lycée de la ville de Douai, le thème « les incivilités », vous êtes cordialement invité.
    Je promeut la médiation et la bonne qualité relationnelle dans de nombreux domaines: entreprises, justice, organisation, etc…
    Je sais par mon expérience que c’est l’Éducation qui donne et qui aide à se construire, je sais qu’il est possible de changer l’adversité en altérité, je sais que la reconnaissance à un sens!
    Mon épouse enseigne les lettres et j’ai une grande fierté pour elle et particulièrement pour la volonté et la passion qui la motive, tout n’est pas noir, il y a de belles vérités à partager!
    Madame la Ministre, je vous prie d’agréer l’expression de ma plus haute considération,
    Ludovic Leplat

  9. LANCIEN Dominique

    Ho! Comme c’est bizarre! Devinez ce que le Père-Noël m’a laissé devant la porte Najat ! Et bien tout simplement « Raison de plus » !!! Hé ouais!Du coup,je le consomme en ce moment! Merci pour avoir écrit cet excellent Livre très stimulant.Meilleurs voeux pour cette délicate année qui vient.

  10. LANCIEN Dominique

    Ah! Je partages également la réaction de « SEM ». Car effectivement,le désaccord n’autorise en rien des propos vulgaires-insultants voir tendancieux!!!

  11. LANCIEN Dominique

    Bonjour Najat. Tout d’abord,je tiens à vous remercier très sincèrement pour toutes vos actions depuis Mai 2012.Et je vous souhaites de passer d’agréables Fêtes reposantes je l’espère!Car vous ne ménagez guère votre implication dans toutes ces avancées remarquables quelque soit la « férocité » de vos adversaires!!! Encore Merci.

  12. Dolgyras Elias

    Madame la Ministre, bonsoir!

    Je suis de grece, professeur de grec ancien.
    Je suis de tout cœur avec vous.
    Pour vraie egalite
    Je vous souhaite bonne continuation et beaucoup de succès.

    Bon courage a vous!

  13. SEM

    Bonjour,

    je viens de parcourir vos commentaires…
    Autre la vulgarité et l’irrespect, je note que l’orthographe n’est également pas au rendez-vous. Vous pouvez exprimez un désaccord, une opinion, sans tomber aussi bas.

    Salutations

  14. David ETTON

    Bonjour madame,
    J’ai à peu prêt le même age que vous et vis à coté d’Abbeville, c’est pour les coïncidences… Je tiens surtout à vous féliciter pour le courage, le travail, et la volonté que vous avez, surtout par rapport à vos origines ethniques et sociales, que vous êtes la preuve que malgré les stéréotypes que certains vous reproches, qu’une Femme, d’origine Maghrébine, et de milieu Modeste peut réussir et se hisser au plus hautes responsabilité de l’état. Merci madame, je suis fier de vous avoir comme ministre

  15. guyonnet corinne

    Madame,

    Gardez le cap, il est courageux et votre courage est exemplaire; décidément lorsque je lis les commentaires de ces messieurs, le chemin est encore long; c’est difficile pour eux de descendre de leur pied d’estale qu’ils ont si longtemps défendus…mais enfin place aux femmes…et je propose un nouveau slogan pour notre république: « égalité, respect, bienveillance »; notre monde en a bien besoin!

    Merci

  16. Isabelle Hirayama

    Madame, continuez votre chemin de la même manière et sans jamais oublier que le peuple a besoin d’avoir confiance. Vous avez l’art et la manière. soyez la gauche que nous espérons. Courage et bravo pour le parcours sans faute!

  17. Olivier

    Madame la Ministre,
    Chère Najat Vallaut-Belkacem,

    Vous faîtes partie des responsables politiques en qui j’ai positivement espoir, et – même si il y a peu de chance que vous ayez dorénavant le temps de consulter votre blog que je viens de découvrir – je préfère ne pas me priver de vous l’écrire; mon message ne vous voulant après tout que du bien et ne vous souhaitant que du courage et de la réussite :-)

    Expatrié depuis presque 20 ans et de quelques années seulement votre aîné, je reste malgré l’éloignement un observateur modeste mais assidu de la vie politique française, de ses acteurs et actrices.

    Il est vrai que l’évolution actuelle de la qualité du spectacle politico-médiatique liée sans aucun doute en partie à l’évolution des méthodes et des outils d’information ne rassure pas en une période où l’intolérance et les extrémismes – le Front National en particulier – semblent justement ne cesser de grossir leurs rangs.

    C’est en contraste de tout ce spectacle, que je vous apprécie particulièrement.

    J’apprécie il est vrai tout d’abord la grande majorité de vos opinions. Au delà de cela et plus généralement, la clarté de votre expression et votre lucidité, votre capacité d’écoute et votre capacité de synthèse, votre ouverture à la critique et à la perfectibilité, votre apparente sérénité, votre ambition et détermination; et je dois y ajouter naturellement votre beauté, fraîcheur et élégance, sans que cela n’ait influencé cependant mes premiers compliments ;-).

    Et donc, tout comme le visage d’un quidam sur le bord la route estivale du tour de France à la télé, le flou de mon message ne se distinguera certainement pas sur le parcours de votre vie d’actrice politique, mais le petit fils d’enseignants que je suis vous souhaite en tout cas « alles gute und herzliche Glückwünsche » pour la suite et en particulier dans le cadre de vos nouvelles fonctions. :-)

    Je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de ma haute considération.
    Herzliche Grüße aus Bayern.

  18. LICHA

    Bonjour,

    Pourriez-vous revenir sur les raisons qui vous ont poussées à cumuler votre fonction de ministre et celle de conseillère générale ? Ne pensez-vous pas que quand on veut (et qu’on peut) incarner le renouvellement de la classe politique, on se décrédibilise ainsi à peu de frais ? N’y avait t-il pas d’autre solutions que celle du cumul ? Quel dommage, vous incarniez à mes yeux une forme d’espoir de renouveau de l’engagement politique au sens noble du terme, engagement pour le bien public, pour les autres… Par rapport à la faiblesse des salaires des instituteurs ne trouvez-vous pas indécent de toucher une indemnité de 3000 euros/mois issue du produit de l’impôt pour un travail que, dans les faits, vous ne pouvez pas réellement assumer, hormis « les week-ends »?…Personne dans votre entourage n’a pensé à vous mettre en garde contre ce genre de pratiques, légales mais pas éthiques du tout ?

  19. Brincourt

    Madame la Ministre, bonjour.

    Pouvez-vous me dire si la lettre que vous auriez adressée aux maires ou à des maires le 28 août 2014, et qui circule sur le web, pour leur demander de prévoir des cours de langue arabe dans leurs écoles a bien été envoyée par vous ?
    D’avance merci.
    Avec mes salutations les plus distinguées.
    Georges Brincourt

  20. Cecile B.

    Tous mes encouragements pour votre lourde tâche au ministère de l’éducation nationale.

    Une professeure des écoles heureuse

  21. romaric

    je vous aime mme vallaut belkacem tout simplement.
    je suis de tout cœur avec vous!
    respect et tendresse

  22. Dubreuil

    Madame,

    Avant toutes choses, sincères félicitations pour votre courage et votre engagement face au « sorkosisme ».
    Ensuite, évitez de pratiquer la même politique du « non référendum »…
    Et enfin, si vous connaissez J.M. de Nantes, dites lui de prendre garde à Notre Dame des Landes…

    Kenavo

    M.A. Dubreuil

  23. Renato

    Madame la Ministre,
    Je vous félicite et vous encourage dans votre parcours.
    Nous comptons sur votre génération pour renouveler la classe politique, qui m’exaspère…
    Je rêve d’un destin similaire pour ma fille de 4 ans…qui comme vous, vient du monde réel…
    Vous démontrez que la France offre toutes les possibilités d’études et de réussite.
    Respectueusement.

  24. lamoureux stephane

    bonjour Najat je vous souhaite un joyeux anniversaire bonne continuation

  25. khalid RHOULAM

    je suis de Marrakech, je vous soutien Madame vous êtes une fierté pour nous, bonne continuation et beaucoup de succès.

  26. Florent

    Bonjour Madame,

    Message d’encouragement et d’admiration pour votre parcours, vos actions d’aujourd’hui
    Je suis fier de vous avoir comme ministre et je suis admiratif de votre engagement, votre courage
    vous êtes un magnifique exemple pour la jeunesse française d’aujourd’hui
    Merci
    Florent

  27. cas val

    A quel moment allez vous prendre enfin en compte l’absurdité de cette réforme.Un référendum ne serait il pas le bienvenue?

  28. Schulze Lydia

    Courage, merci pour votre (notre) combat… les attaques que vous recevez ne sont pas contre vous mais contre ce que vous représentez. Faire avancer la société n’est pas chose facile !!! Sachez que nous sommes nombreuses derrière vous, à vous soutenir et soutenir votre (notre) combat. Tenez bon.
    Merci.

  29. pandam

    Tenez bon Madame Vallaud-Belkacem contre l’ensemble des attaques dont vous êtes la cible.
    Félicitation, vous êtes la preuve que l’idéal républicaine perdure.
    Cordialement

  30. tschaen pierre

    Madame,

    Permettez moi encore de vous féliciter pour votre nomination. Modernisez svp notre éducation nationale et redonnez envie à tous ces profs découragés d’ éduquer correctement nos jeunes. Nous devons approfondir nos programmes scolaires et les rendre plus attractifs et plus complets : l’ enseignement me semble un peu léger en ce moment auprès de nos jeunes par rapport à ce que j’ ai pu connaître à l’ époque au collège ou au lycée.
    D’ autre part il est déplorable de voir certains de nos compatriotes proférer des insultes inqualifiables à votre en contre, c’ est honteux et lamentable, surtout quand il s’ agit de racisme mal placé. Vous devez rester forte et avez à mon avis le soutien d’ une majorité de la population.

    D’ autre part je voudrais vous faire part d’ une certaine inquiétude que je vis au quotidien. Je constate de plus en plus autour de moi des parents qui éduquent leurs enfants dans une idéologie raciste et xénophobe. Autant il y a encore quelques années, je riais un peu de ces blagues un peu salaces me disant que c’ était de l’ humour « noir » faisant un peu parti du folklore, autant aujourd’hui je m’ inquiète de ces propos qui démontrent le basculement d’ une partie importante de la population dans un totalitarisme et un radicalisme profond. Que ferons ces jeunes plus tard lorsqu’ ils appliqueront ces indignes théories enseignées au sein de leur foyer ? L’ inconscience de ces parents qui préparent de façon irresponsable et insensée nos jeunes enfants à un probable affrontement intra-communautaire ne peut-elle pas être freinée en reciblant au sein de l’ école ces jeunes qui s’ affichent fièrement racistes aujourd’hui ? Je vous parlent de jeunes en école primaire et au collège : pour votre information je vis dans une commune de moins de 400 habitants donnant une priorité absolue au vote FN, comme dans toute la vallée aux alentours d’ ailleurs.

    J’ aimerais mettre ne place des actions dans ce sens mais je me sens totalement isolé et malgré mes interventions auprès de certains élus, mes requêtes sont restées sans suites, ni conseil. Existe-t-il au sein du gouvernement des possibilités de rencontrer des personnes susceptibles d’oeuvrer dans ce sens ?

    Sincères salutations

  31. Cécile

    Madame la ministre,

    Quelles explications apportez-vous concernant ces écoles privées qui n’appliquent pas la réforme, et tous ces parents qui fuient l’école publique pour l’école privée de ce fait, et aux classes qui risquent de fermer dans le public du fait de la baisse des effectifs. Quelles explications apportez-vous concernant les recteurs qui traitent de façon inégalitaire le public et le privé, les demandes de pont (au mois de mai avec rattrapage des demi journées non travaillées) étant systématiquement refusées pour les lycée et collèges publics alors qu’elles sont accordées au privé. Ces journées, les professeurs ne peuvent pas travailler normalement, à cause d’un absentéisme important…
    cordialement,
    Cécile

  32. Jean - Pierre FAURE

    Bonjour Madame la Ministre, bonjour Najat,
    J’ai décidé de t’écrire pour t’apporter tout mon soutien, tout notre soutien car c’est toute la famille qui veut te soutenir dans ces phases difficiles où la haine se substitue à la raison.
    Nous t’apportons toute notre sympathie pour toi, ton mari, tes enfants et toute ta famille. Nos espoirs se fondent sur ta capacité à gérer ces moments difficiles. Nous te souhaitons bon courage et bon travail à l’éducation nationale.
    Courage, courage… bien à toi.
    Jean – Pierre

  33. Alain ROGER

    C’est avec intérêts et joies que j’ai suivi depuis Toulouse (2006/2007) ton parcours ascensionnel jusqu’à ta dernière nomination.
    Malgré mes 75ans je continue de te soutenir à distance en rappelant à ceux que je rencontre avec ou sans DA31, tes qualités, tes capacités d’analyse et de travail autour d’un dialogue avec tous à la recherche de consensus.
    Ton rayonnement naturel dévoile par ton sourire communicateur le bonheur de ta famille et tes capacités à la protéger des attaques des jaloux.
    J’espère que tu resteras longtemps à ce poste permettant ainsi l’ouverture de l’Éducation Nationale à un rayonnement au sein des pays francophones pour les années à venir.
    Je te souhaite un franc succès et le bonheur pour tous les tiens.
    Mon épouse et moi te transmettons nos amitiés et un immense courage pour la tache à accomplir. Alain & Marie-France

  34. Mansfield

    Madame la Ministre,
    Je vous félicite pour votre nomination en tant que Ministre de l’Education, de l’Enseignement ,et de la Recherche.J’ai eu l’honneur d’avoir à mes côtés,Mme Marie Pau-langevin, Ministre de L’Outre-Mer,dans le cadre de sa visite ministérielle,lors d’une réunion de travail le 01 septembre.
    Veuillez recevoir Mme La Ministre l’expression de ma parfaite considération.
    http://www.publibook.com/librairie/livre.php?isbn=9782748350128

  35. Sarah Petitpas

    Bonsoir madame la ministre
    Fille du peuple, picarde, ayant lutte pour suivre les études choisies et me faire une place professionnelle dans un milieu du travail toujours aussi sexiste, je vous félicite. J ai honte de lire les déclarations d élus locaux choisis par le peuple pour incarner et faire perdurer le triptyque de nos valeurs républicaines.
    Membre de l association HF Bretagne j espère que toutes les femmes vont peu a peu imposer leur légitimité dans les rôles clés de notre société.
    Bon courage a vous

  36. Diane

    Bonjour Madame La Ministre,

    Vous savoir à ce poste de responsabilités me rassure au plus haut point. Je suis dans de longues études, dans le domaine scientifique, je serai dans un an sur le marché du travail et il est difficile de trouver sa place, en tant que jeune, et en tant que femme. Lire des articles sur vos actions, votre façon de pensée, la société, la vie, l’école, me réconforte au plus profond de moi. Dans cette période hostile pour les jeunes, et les femmes, et même plus généralement pour beaucoup de monde. Il y a au moins une chose qui me soulage,réconforte, et qui fait sincèrement du bien, c’est de vous savoir Ministre de l’éducation nationale !
    Continuez à vous battre et imposez vos idées, vous êtes pleinement soutenu !

    « Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront. » René Char.

    Merci de vous battre, au nom des autres.

  37. Eric KRAMP

    Bonjour Najat Vallaud-Belkacem,
    Je tiens à vous apporter mon soutien face aux insanités que propage certains médias à votre égards ! Nous vivons à une époque où il est devenu difficile de plaisanter et rire sur certains sujets comme au temps de Pierre Desproges par contre des journaleux peuvent diffuser en tout impunités des propos diffamatoires ! C’est infame ! Bien que je sois de gauche et pas du tout d’accord avec le politique de M.VALLS et F.HOLLANDE, je sais que vous avez les capacités à tenir le poste que vous tenez actuellement ! Et que toutes ces critiques vous donnent la forcent de réussir à ce ministère !
    Eric

  38. LN

    Bonjour Madame Le Ministre..

    Une question, vous avez dit lors de votre discours d’entrée dans votre nouveau ministère que les maires ne respectant pas les dernières lois sur les rythmes scolaires seraient sanctionnés.

    Qu’en est il pour les chefs d’établissements qui refusent des enfants en situation de handicap, même déjà inscrits dans leurs établissements? Car il faut savoir que ces faits sont récurrents !

    Vous n’imaginez peut être pas combien d’enfant sont dans cette situation de discrimination et de privation de leur liberté d’éducation..
    En voici un exemple parmi tant d’autres… (car peu oseraient filmer ceci ou simplement se risquerait à la confrontation avec un chef d’établissement récalcitrant)

    https://www.youtube.com/watch?v=RbwzYGCQAyo&feature=youtu.be

    Qu’en pensez vous? que peuvent faire les parents? que pouvez vous faire?

    Merci de votre réponse.
    En espérant qu’un jour, dans notre pays, ce type de discrimination n’existe plus…

  39. Annouck

    Madame,

    Comme vous, j’aimerais que les femmes trouvent (ou retrouvent ?) une juste place dans cette société où l’on veut que tous soient égaux et identiques…
    Au contraire de vous, je pense que toutes les femmes ne doivent pas nécessairement travailler, qu’elles doivent pouvoir être aux côtés de leurs enfants – pour leur bien-être et leur équilibre futur et qu’il n’y a pas lieu de mener des combats -comme vous l’avez fait- qui vont à l’encontre de ce que de nombreuses femmes estiment être leur premier devoir: leurs enfants.
    Je refuse l’idée que toutes les femmes doivent travailler. Je pense qu’un enfant a besoin d’être soutenu, écouté et qu’il doit grandir auprès de ses parents et non auprès d’une nourrice ou d’animateurs de garderie…
    Vous ne connaissez rien à la vie des femmes ordinaires, même si vous le prétendez.
    Vous ne connaissez rien au quotidien de nos enfants…
    Vous rejoignez malheureusement cette classe politique pour qui seule la carrière compte et qui se fiche éperdument de ce que pensent et vivent les gens « ordinaires »

  40. May

    Bonjour,
    Je voudrais savoir si vous êtes croyante ? Si oui , êtes – vous musulmane ?
    Répondez moi c’est très important ?
    Merci

  41. BROCHAY REGINE

    Je suis très fière de votre parcours, en tant que femme et fille d’ouvrier. Tenez bon face aux outrances.
    amicales salutations.

  42. CABROL

    Madame la Ministre,

    Les critiques odieuses dont vous faites l’objet m’indignent en tant que femme et en tant que citoyenne soucieuse d’égalité. Au delà de vous-même, ce sont toutes les femmes qui sont touchées!
    Je souhaite vous témoigner tout mon soutien et ma reconnaissance sur votre action: viser à plus d’égalité filles/garçons est primordial, et cela passe en premier lieu par l’éducation reçue dans la famille et à l’école. Les stéréoptypes sont tellement ancrés que même en étant vigilent sur le sujet, nous pouvons en véhiculer malgré nous. C’est pourquoi je trouve fondamental de sensibiliser les enseignants à ces notions et de l’introduire dans les programmes scolaires.
    Bravo pour votre travail, continuez!

    Une femme et mère de famille pour l’égalité

  43. Fabien G.

    Mme la ministre j’aimerais vous exprimez tous mon soutien face aux critiques inutiles et illégitimes que vous subissez votre courage et votre intelligence vous a porté au poste que vous occupez et vous le méritez. Félicitations et bon courage.

    Fabien Gainnet

  44. SADNI GISELE

    Madame la Ministre
    Ma famille, mes amis et moi même vous témoignons tout notre soutien dans votre nouveau ministère .
    Votre parcours sans faute et votre réussite dérangent, suivez votre route avec la sagese et la détermination qui est la votre, les imbéciles et les jaloux se lasseront et trouveront une autre cible .
    Vous pouvez être fière de vous et votre famille peut s’enorgueillir de votre fonction . VOUS LA MERITEZ .
    Nous vous souhaitons le meilleur .

    Gisèle et Mohamed SADNI

  45. Debelle

    Bonjour madame la ministre,
    je ne partage pas vos options politiques mais je veux vous dire mon soutien quand je vois déferler la médiocrité orchestrée par quelques têtes vides. Jaurès disait : « la principale vertu de l’encadrement c’est le courage ». Vous en avez. Rien que pour ça, vous méritez mon respect et mon amitié.

  46. Isabelle

    Bonjour Najat. Je te dis tu. Parce que ta liberté, ton courage et ta force sont aussi, parfois, un peu les miens. Avec Toi, Najat, aujourd’hui, je suis fière d’être une femme. Avec Toi, Najat, aujourd’hui, je suis fière d’aimer les femmes. Avec Toi, Najat, aujourd’hui, je suis fière d’être la maman (« sociale ») d’une petite fille adorable. Avec Toi, Najat, je suis fière d’être ( ou bien, hier, d’avoir été ?) professeur de philosophie. Je suis fière, avec Toi, d’agir et de penser. Je suis fière aussi d’être celle que je suis. Toi, résiste et, surtout, reste Toi. Bien des mots qui portent et réchauffent, des mots que, peut-être, tu entendras…

  47. Deroo

    Madame la Ministre,
    Nous sommes de tout cœur avec vous et vous apportons tout notre soutien pour la réussite de votre mission.
    Nous sommes indignés des attaques ignobles dont vous êtes l’objet. Mais Vous y avez répondu avec l’élégance souveraine et souriante dont vous êtes coutumiere.
    Tenez bon, nous comptons sur vous.
    Vive la République!

  48. vincent ARNAUD

    Bien lancez pour minute!
    je souhaite que l’éducations des enfants devienne un enjeu prioritaire. Les petite guerre de chefs doivent cessez!

    Quitte a revenir sur la loi de decentralisation et que l’ecole les lycèes les collèges soint sur l’égide du ministère directement. Stop au guerre de ville region departement.
    pour que les enfants soient fier de la France

  49. VICTOR bernard

    fils de résistant déporté je lis le figaro sans acheter du champagne ou du caviar
    triste femme qui insulte les gens simples comme moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *