Parcours

Najat Vallaud-Belkacem

“Mon parcours ressemble à celui de nombreuses jeunes femmes de ma génération.  Des jeunes femmes qui, comme moi, ont fait le choix des études pour exercer pleinement un métier, être autonome et accéder à assez de responsabilités pour espérer changer la société, la rendre plus juste, plus solidaire, plus heureuse.

Née au Maroc dans un milieu rural, j’ai grandi dans la banlieue d’Amiens avant de rejoindre Paris pour achever mes études à l’Institut d’Études Politiques.

Engagée dans la vie politique, militante du parti socialiste,  j’ai été élue pour la première fois en mars 2004 Conseillère Régionale Rhône-Alpes sur la liste de Jean-Jack Queyranne, et j’ai dès lors assumé les fonctions de Conseillère déléguée en charge de la Culture sur le territoire rhônalpin.

Membre du Conseil national du parti socialiste, j’ai été l’une des trois porte-parole de Ségolène Royal pendant la campagne présidentielle 2007 puis à nouveau porte-parole de la campagne de François Hollande en 2012.

Le 15 mai 2012, le Président de la République François Hollande et le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault me nommaient Ministre des Droits des femmes, porte-parole du gouvernement. Une importante responsabilité. Celle d’un ministère de plein exercice des Droits des femmes qui avait disparu 26 ans durant, qui doit combattre les inégalités femmes-hommes et les violences qui malgré les lois passées perdurent toujours. En septembre 2012, le Premier ministre m’a confié une autre responsabilité, celle de la lutte contre l’homophobie, contre toutes les discriminations et les violences liées à l’orientation sexuelle et l’identité de genre.

Le 2 avril 2014, le Président de la République François Hollande et le Premier Ministre Manuel Valls me confiaient une responsabilité élargie en me nommant ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports puis le 26 août 2014, je succède à Benoît Hamon au ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

J’ai été élue Conseillère Générale du Rhône dans le canton de Montchat (Lyon 3e) : j’ai siégé en effet depuis 2008 dans l’opposition de l’Assemblée départementale, jusqu’à la création de la métropole de Lyon en janvier 2015.

De mars 2008 à janvier 2013, j’ai été élue du 3e arrondissement, Conseillère Municipale de Lyon et exercé un mandat exécutif dans l’équipe de Gérard Collomb en tant qu’Adjointe au Maire de Lyon, déléguée aux Grands Évènements, à la Vie associative et à la Jeunesse. A ce titre, j’ai siégé au  Conseil Communautaire du Grand Lyon, une agglomération de 57 communes.

Au sein du PS, j’ai été membre du Bureau national, puis à partir de février 2009 Secrétaire Nationale en charge des questions de société. A partir de mars 2010, j’ai assuré à Sciences po Paris, un enseignement d’ouverture auprès des élèves de master « affaires publiques », consacré à la prospective politique. Passant en revue les grands enjeux et défis du monde de demain, déjà en germes dans celui d’aujourd’hui, il s’agissait d’apprendre a anticiper l’avenir pour mieux le construire.

Parce que je sais ce que je dois à l’école et aux institutions de la République, je sais que l’action politique, lorsqu’elle est au service du bien commun et qu’elle respecte un certain nombre de valeurs fondamentales, a le pouvoir de faire progresser la société.

C’est dans cet esprit que j’assume au quotidien mes responsabilités gouvernementales et électives.

Mêmes opportunités et chances de réussite sans préjudice du sexe, du lieu d’habitation ou des origines, lutte contre les violences faites aux femmes ou la précarité spécifique des jeunes, développement des outils d’autonomisation et d’émancipation … c’est avant tout une société de l’égalité que je souhaite contribuer à construire pour demain.”

Quelques émissions et portraits pour mieux me connaître :

Retrouvez ici les bonnes feuilles de mon livre “La vie a plus d’imagination que toi” publié par Grasset le 1er mars 2017 :

Retrouvez ici en anglais l’entretien avec Najat Vallaud-Belkacem publié  au printemps 2017 par le magazine Porter dans sa rubrique “Life lessons”, leçons de vie :



Quelques documents pour mieux me connaître.

Mes ouvrages

Save

Save

Save

Save

Save

173 commentaires sur Parcours

  1. bouchta

    bonjour
    MADAME le ministre
    Il y’a beaucoup de monde permis des parents sur la question de l ‘adaptation ,même qui va être étudié a l’école,moi personnellement j ai rien vue officiellement, je vous remercie,de l’effort que vous faite pour amélioré,la qualité d’éducation,pour les élèves,

  2. domi s

    bnj
    je me fais le porte parole de mes collegues en tant que président
    d’ association.
    nous ne pouvons pas etre jaloux envieux etc… de cette nomination .
    Nous ne tolérons pas l’incompétence à des postes aussi importants.
    voyez le résultat chers citoyens!!!!

  3. Matthieu

    Madame la ministre,

    Félicitations pour votre nomination, je suis fier que dans notre pays, le courage, la diversité et la retenue soient récompensés.
    N’écoutez pas les jaloux, continuez votre route, nous avons confiance en vous.
    Continuez à être pragmatique et juste. Faites aimer l’innovation et l’entreprise aux petits français. Soyez vous-même tout simplement.

  4. Rattinon Sonia

    bonjour madame la ministre , je regrette que vous n’ayez pas répondu à mon mail

  5. DOUMBIA MARIEME

    Bonjour Madame
    Vous voila propulsee a un poste tres valorisant de l’education nationale .
    Toutes mes felicitations et mes encouragements et vous en avez besoin car les defies sont enormes et les attentes sont nombreuses .
    j’ai un enfant qui suis le cycle francais a l’etranger car pour moi c’est un des meilleur en tout cas dans mon pays .
    J’espere qu’il sera plus accessible aux renfants qui ont la capacite avec des parents a revenus modestes.
    Car donner la chance a ces enfants c’est aussi promouvoir la culture de l’excellene francaise a travers le monde.
    faites promouvoir l’egalite des chances en dehors de la France en facilitant l’acces et le maintien dans les ecoles francaidses des enfants issus de familles modestes .
    Felicitations
    Cordialement

  6. Bureau

    Félicitations pour ce grand Ministère qui offre des opportunités intéressantes de réformes . Belle route pour vos messages clairs pour les objectifs et les personnels.
    Dommage, je suis retraitée du CNRS!

  7. alawad

    Bonjour Madame,
    Je suis un étudiant syrien / doctorat à l’Université de Limoges
    J’aimerais vous féliciter à l’occasion de la nouvelle position (la ministre de l’Éducation)
    Je suis fier de vous
    Bien Cordialement

  8. Eléonore

    Madame,félicitations pour ce beau parcours qualifié au service des autres.Il va vous falloir les reins solides pour intégrer cette gde maison.Vous ne pourrez pas faire pire que les autres, sachant qu’il faudra composer avec des fachos, des machos, certains syndicalos pétris de certitudes, certains parents et maires réfractaires qui préfèrent claquer l’argent des contribuables pour refaire des centres- villes pas spécialement vétustes et autres gadgets coûteux sans intérêt, qui oublient que les communautés de communes pourraient aider l’harmonisation des TAP.
    Bon courage en cette veille de rentrée. Une enseignante un peu blasée mais réjouie de votre venue.

  9. SOS CULTURE

    Madame,

    Je voudrais parler de ces fameuses “activités” périscolaires. Il se trouve que justement, là où le bât blesse, c’est que les communes pensent “activité” et pas ouverture culturelle ou sportive par des vrais professionnels.
    Donc ces temps périscolaires se transforment en garderie par des animateurs BAFA ou autres, mais il n’y a aucune politique culturelle ou sportive, donc très peu d’intérêt dans ces temps périscolaires pour les enfants.
    Les communes n’ont pas compris l’intérêt de faire appel à des vrais professionnels, comme par exemple pour le théâtre, car elles ne savent pas faire la différence entre “activité” et “apprentissage”. Ce qui les intéresse, c’est de payer des jeunes “animateurs” et donc pas “professeurs” le moins possible.
    Encore une occasion de tirer par le haut ratée.
    Cordialement.

  10. Blanchet

    Bon courage avec le mammouth :
    en France, en classe élémentaire, il y a :

    18,4 élèves par enseignant, soit 365 158 enseignants
    23 élèves par classe, soit 292 126 enseignants
    Donc rien qu’en classe élémentaire, il y a 73 032 enseignants qui n’enseignent pas, soit 25% de sureffectifs.

    A priori ces enseignants se répartissent comme suit :

    7,2% servant au remplacement en cas d’absence pour raison individuelle (maladie, etc…) source 1 et source 2. En fait le taux d’absence est de 12%, mais seulement 60% sont remplacés (60% x 12% = 7,2%).
    le chômage technique correspond donc au solde, soit 18%,
    Ces 25% représentent 2,8 milliards d’Euros en grande partie gaspillés,
    soit 7% du budget de l’enseignement élémentaire.

    En extrapolant ce calcul aux 6 millions d’autres élèves dont le coût annuel est proche de 10000Euros, les sommes dilapidées sont estimées à 14,7 milliards d’Euros ,soit environ 10 % du budget de l’Education Nationale (137,4 Milliards). La moitié pourrait être facilement économisée avec une gestion classique des ressources humaines.

    La pléthore de non enseignants

    A ces enseignants qui n’enseignent pas, il faut ajouter:

    le personnel académique, 24 100 personnes (3.6%),
    les non enseignants, 177 400 personnes, soit plus de la moitié du nombre des enseignants (26.3%)
    En dehors des directeurs d’établissement (voir paragraphe ci-dessous), ces effectifs doivent certainement comprendre des personnes dédiées à la maintenance, à la sécurité, au gardiennage et aux services divers des établissements. Ces postes n’ont rien à faire parmi les fonctionnaires.

    Effectifs
    Ratio effectif /
    heures enseignants présents
    A Enseignants (statut) 841 700
    B Enseignants actifs (80%) 673 360
    D Personnel académique 21 400 3.6%
    E Non enseignants 177 400 26.3%
    F = A – B Enseignants inactifs 168 340 25.0%
    G = D + E + F Total non enseignants 369 840 54.9%
    L’impact des horaires de classe des enseignants

    En fait, les enseignants ne passent qu’une partie de leur temps de travail en face des élèves.

    Temps de présence des enseignants
    source

    Si l’on veut évaluer la proportion de non enseignants, il faut en fait rapporter ces effectifs à la population d’enseignants présente. En effet, ces derniers n’étant présent en salle de classe(19h20) que 55% du temps de travail d’un administratif (35h), il est normal de pondérer les statistiques avec ce ratio (un administratif ne prépare pas de cours ni ne corrige de copies):

    Effectifs
    Ratio effectif /
    heures enseignants présents
    A Enseignants (statut) 841 700
    B Enseignants actifs (80%) 673 360
    C = B x 35 / 19.3 Enseignants actifs équivalent 35h 370 348
    D Personnel académique 21 400 6.5%
    E Non enseignants 177 400 47.9%
    F = A – B Enseignants inactifs 168 340 45.5%
    G = D + E + F Total non enseignants 369 840 99.9%
    On constate qu’il y a autant de personnel non enseignant que d’enseignants présent dans les établissement scolaires.

    La direction d’établissement

    La direction d’établissement scolaire utilise peu de ressources car pour 86% des établissements, le faible nombre moyen de classes (5.5 en moyenne) nécessite 1/4 de poste seulement.

    Total
    Education Nationale
    Enseignement élémentaire
    Autres
    A Élèves 12 672 900 6 718 900 5 954 000
    B Enseignants actifs 673 360 292 126 381 234
    C Établissements 64 300 52 900 11 400
    D=B/C Enseignants par établissement 10,5 5,5 33,4
    E=A/C Élèves par établissement 197 127 522
    source

    Par conséquent, peu de postes non enseignants correspondent aux directions d’établissement.

    Conclusion

    Si l’on décortique les statistiques de l’Education Nationale en refusant les biais de présentation, des gisements d’économies apparaissent évidents au niveaux des effectifs de non enseignants.

    Les récentes mesures, tel que les 60 000 postes supplémentaires ne vont certainement pas dans le bon sens, d’autant que l’objectif n’est pas la réduction du nombre d’élèves par classe, mais une diminution de la charge des enseignants :«plus de maîtres que de classes»…

  11. dubief

    En fait vous n’avez jamais exercé en entreprise ? C’est bien là le problème…. Petit rappel l’école prépare à des emplois en entreprise…

  12. MAMADOU

    @JAY : Petite précision : le mot “après-midi” peut être considéré comme féminin ET masculin, il est invariable. De plus, ce n’est point une règle de grammaire mais une règle d’orthographe lorsqu’on évoque le genre d’un mot.

    De ma part, je suis ravi et vous félicite de votre accession à ce poste qui révèlera encore mieux votre professionnalisme et votre engagement pour la France.

  13. DEVILLE Sophie

    oups… petite coquille que je rectifie: “en nous faisant confiance”
    Sophie Deville

  14. DEVILLE Sophie

    Madame la Ministre de l’Education Nationale,

    Tout d’abord toutes mes félicitations pour ce parcours sans faille, vous êtes un exemple de réussite et vous incarnez les valeurs d’égalité pour lesquelles l’école se bat au quotidien.
    Pour que votre parcours soit celui des autres, nous avons besoin de votre soutien pour ce travail de fourmi que nous effectuons jour après jour, besoin que notre travail soit revalorisé et permettez-nous de mener à bien notre tâche en nous écoutant.
    Votre combat est le nôtre…aidez-nous en nous faisons confiance.
    Sophie Deville, Professeure d’Espagnol

  15. Lambert Eric

    Bonjour Madame,
    je suis admiratif de votre énergie et de votre parcours que je viens de survoler également sur wikipedia. Ne vous laissez pas prendre par le tourbillon du pouvoir, n’oubliez pas en chemin d’où vous venez et le peuple Français vous le rendra bien.
    Félicitations, Respect et…bonne chance pour l’avenir!
    Signé,
    Un Européen du Luxembourg.

  16. BJ 69

    Bonjour et félicitations pour votre nomination –

    Je suis comme beaucoup de personnes contre la scolarité du mercredi matin ! tout d’abord pour les enfants qui auront une perte de repos, pour les emplois menacés des nourrices, et surtout pour les parents qui ne peuvent rentrer à midi, et qui n’ont aucun proche pour récupérer leurs enfants. Beaucoup d’écoles dans les petits villages n’ont pas de moyens pour envisager le financement de ces activités, donc les enfants auront tout simplement “garderie”. Pensez à ceux qui y sont déjà de 7 h 30 à 18 h ? Merci de revoir ce problème d’urgence – Bonne chance dans votre nouveau poste –

  17. Jean-Louis RIGUET

    Bonjour Madame,
    Bien que n’étant pas de votre bord ni de celui des extrêmes d’ailleurs, je vous félicite de votre nomination à ce poste-là.
    Pour moi, jusqu’à maintenant, vous avez fait du bon boulot et je vous souhaite de continuer dans ce ministère très difficile.
    Bon courage, vous en aurez besoin.
    Bien cordialement,
    Jean-Louis

  18. Instit Petite section

    Madame la ministre (pour combien de temps?),

    Je suis enseignante et ne sais si je dois me réjouir ou pas de votre nomination. En effet, Mr Hamon a quitté le ministère de l’Education une semaine avant la rentrée scolaire. C’est dire le peu d’intérêt qu’il nous portait. La gueguerre du pouvoir politique l’emporte trop. Il faut que cela cesse!
    Nous avons besoin d’une personne qui redonne foi en l’Ecole. Et différents points nous affaiblissent dans notre mission:
    – la formation des enseignants: pourquoi réclamer un MASTER pour passer le concours? trop peu de personnes se présentent et cette année, le recrutement a commencé à 4/20 dans l’Académie de Versailles. Vous rendez-vous compte?
    J’ai passé mon concours en 2006 et il fallait avoir au moins 11 voire plus pour être accepté.
    L’année précédente, nous avons pu constater cette nouvelle génération de professeurs “bas de gamme”. Une jeune enseignante a eu un poste sur l’école… grossière, pleine de préjugés sur les enfants, des fautes de syntaxe, de grammaire, un oral qui ne permet pas aux élèves de progresser, ne prenant pas bonne note des conseils des collègues…
    – La réforme des rythmes scolaires: cette réforme est une hypocrisie. Les enfants passent autant de temps à l’école, sinon plus (mercredi matin). Et cette idée de Benoît Hamon de laisser libre un après-midi aux TAP? C’est n’importe quoi.
    J’ai vécu le désordre et le chaos toute l’année dernière avec des enfants fatigués et énervés. Le problème n’est pas le fait de venir le mercredi matin. Nous savions qu’un jour cela se produirait. Mais pas ainsi.
    L’école devient tout à coup un centre de loisirs.
    Je travaille aux Mureaux. La ville propose tout aux enfants. Il y a TOUT!(et pas cher) Bien plus que dans la petite ville où j’habite. Ce qu’il faut c’est responsabiliser les parents. Il faut juste qu’ils accompagnent leurs enfants, qu’ils se déplacent un peu plus.
    Avec cette réforme, les enfants dont les parents ne se bougent pas profitent des activités. Les autres en revanche, doivent se lever le samedi matin, et les parents (ceux qui se bougent pour leurs enfants) font le taxi tout le samedi s’ils le peuvent, sinon plus rien!
    Voilà, le problème est qu’on assiste trop les familles au lieu de les responsabiliser. Nous, l’Ecole faisons déjà beaucoup pour palier certains manques, il faut qu’ils s’investissent aussi!!!
    – Les effectifs des classe: comment être efficace avec 32 élèves? Etant en ZEP, j’en ai 25. Cela devrait être la norme partout.
    – Redonner de l’importance aux enseignants. Nous faire confiance.

    Bon courage et j’espère que nous ne serons pas déçus.

    Professeure des écoles en Petite section aux Mureaux.

  19. Christine

    Madame,
    C’est avec espoir que j’apprends la nomination d’une femme, votre nomination, au poste de ministre de l’Education Nationale.
    Je me permets d’attirer votre attention sur le fait qu’ “Avec en moyenne générale 63,2% d’hommes pour 36,8% de femmes et une faible variation des taux par catégories d’IEN (61,8% d’hommes chez les IEN du 1er degré, 66,7% chez les IEN-ET et EG), la répartition par sexe des IEN apparaît déséquilibrée par rapport aux viviers dont les inspecteurs sont issus ; c’est particulièrement net pour ce qui concerne les IEN du premier degré puisque le pourcentage de femmes dépasse 80% chez les maîtres des écoles. ”
    source :http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/044000114/0000.pdf
    Ces chiffres datent de 2004, ils seraient peut-être à réévaluer …
    D’après mes observations personnelles, empiriques certes, il en serait ainsi à tous les niveaux : proportionnellement, les hommes deviennent plus facilement directeurs d’école, maitres formateurs, conseillers pédagogiques…
    L’école reproduit les inégalités sociales (auprès des élèves), a-t-on coutume d’entendre. C’est aussi vrai pour son personnel.
    Je me réjouis que le Parlement ait définitivement adopté le projet de loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.
    Mais si l’école se doit d’être le lieu où l’on combat les inégalités, l’Education Nationale ne devrait-elle pas être un exemple à suivre plutôt qu’une illustration des inégalités entre femmes et hommes?
    Suis-je crédible quand j’essaie de faire passer le message à mes élèves de maternelle qu’une femme peut réussir comme un homme alors que le personnel de l’école est 100% féminin et que notre inspecteur ainsi que le directeur de l’école élémentaire et les maitres du cycle 3 sont des hommes (au cycle 2 ce sont des maitresses)?
    Ce qui m’attriste le plus, c’est quand j’essaie d’attirer l’attention de mes collègues sur cet état de fait : elles semblent résolues…

    Respectueusement

    Votre correcteur semble ignorer la “nouvelle” orthographe (maître pour maitre).

  20. fayet

    félicitation pour votre nouveau poste ou j’éspére que vous allez revoir la semaine de 4 jour car ce rytme scolaire et trés compliqué pour mes 5 enfants en bas ages et qui seront épuise avec cette réforme désastreuse qui touche nos cher enfant Merci d’avance a vous et bon courage Meur et Mame FAYET Patrick

  21. Julie

    Bonjour,
    Félicitations pour votre nomination ! Je vous apprécie depuis longtemps et je suis contente qu’une femme arrive à l’éducation.
    Mais s’il vous plait supprimez la réforme des rythmes scolaires pour les maternelles ! c’est inadapté et inadaptable !!! Les NAP n’apportent rien à des petits de 2-5 ans, cela ne fait que compliquer leurs journées !
    Merci de prendre en compte ma remarque.

  22. Dominique N

    Félicitations.
    Résistez aux conservatismes et aux critiques. Poursuivez les actions entreprises en faveur de l’égalité et permettez à l’Education Nationale de rester un grand service public de qualité. ( à votre détracteur grammairien JAY, je rappelle que après-midi se décline dans les deux genres).

  23. christophe

    Bonjour à vous !

    Que vos convictions se confirment sur le terrain.
    L’avenir de notre école en a besoin en tout point.

    Bonne rentrée, Madame la Ministre.

  24. JAY

    Ce matin, France Bleu diffusait un extrait de votre allocution sur les nouveaux rythmes scolaires. Sauf le respect que je vous dois, je voudrais vous rappeler, Madame le Ministre, que le mot ‘après-midi” n’est pas un nom commun féminin mais MASCULIN !!! Révisez vos règles de grammaire avant de prétendre à une fonction (au plus haut niveau) d’Education.

  25. Chantelot Marie

    Poste qu’il convient d’aborder moins avec des certitudes et des plans qu’avec amour et compassion.L’Ecole est depuis des décennies un véritable champs de bataille ou s’affrontent les égos au détriment de l’avenir des enfants.La partie sera rude mais pas impossible si un climat de confiance s’instaure entre les parties au préalable.Je suis de tout coeur avec vous
    Respectueusement
    Marie

  26. Lefèvre

    Mme Vallaud-Belkacem,
    Stop a la réforme des rythmes scolaires!!!! Abrogation de ce décret qui n a ni queue ni tête!!! Décret coûteux pour les communes et pour les parents! Fatigues des enfants! TAP non pédagogiques!!! Mort des associations sportives qui ne peuvent pas survivre a cause du décret! ( ayant été ministre des sports vous devez en avoir connaissances biensur!!!)
    QUEL EST LE BÉNÉFICE DE CE DÉCRET!!!
    Notre maire Mr vilain de viry chatillon refuse d appliquer ce décret faute de moyen humain, de temps et financier a la rentrée je soutiens son geste!!! ET TANT QUE JE LE POURRAI J NE METTRAI PAS MES ENFANTS LE MERCREDI MATIN ET AUX TAP!!!!
    Nous espérons que vous serez plus sensible que vos prédécesseurs(Mr Peillon et Mr Hamon!) a nos remarques et a nos mécontentements!!!
    Cordialement
    Mme Lefèvre

  27. riparbelli

    bonjour madame la ministre le rhyme scolaire de mr hamon est zéro pourriez vous faire quekque chose merci

  28. Flore Duchemin

    Madame,

    Mon message concerne deux points importants pour votre nouveau ministère :

    Le premier est une demande de suppression de la réforme des rythmes scolaires qui n’a engendré que des coûts et de la fatigue supplémentaire, tant pour les enseignants que pour les élèves. En tant que maman, en particulier d’une petite fille de 4 ans, je témoigne de sa fatigue plus importante cette année que l’an dernier, et de l’insatisfaction de tous les enseignants alors que pourtant nous ne sommes pas dans une zone très défavorisée.

    Le second point est la suppression des ABCDaires en maternelle qui je cite “sont ennuyeux” dixit les enfants et pendant lesquels ils ne font “rien d’intéressant”. Alors plutôt que d’expliquer aux petites filles qu’elles devraient jouer au foot (ce qu’elles font déjà sans demander l’autorisation de l’éducation nationale) et aux petits garçons qu’ils devraient jouer à la poupée (id. mon fils de 18 mois joue aussi à la poupée sans que cela ne pose de problème) laissons nos enfants dormir le mercredi matin !!!!!

    J’espère que vous tiendrez compte de ces remarques partagées par un très très très grand nombre de personnes autour de moi.

    Bien cordialement

    Flore Duchemin

  29. Linette

    Bravo, Quelle chance d’avoir enfin une femme à l’Education Nationale, je profite de cette nomination pour vous demander de l’aide. Elue Enfance Jeunesse de 2008 à 2014 dans une petite commune, j’ai reçu beaucoup de plainte de parents pour des maltraitances d’une enseignante sur des enfants de classe maternelle, j’en ai averti l’inspection académique de mon département (44) et rien n’est fait pour protéger ces enfants. 5 plaintes au pénal ont été portées cet été et j’apprends aujourd’hui, avec stupeur que l’enseignante sera de retour à la rentrée. Je n’ose vous donner les détails de ces maltraitances, car je n’en dors plus. Je vous demande donc de l’aide pour qu’enfin ces maltraitances cessent.

  30. MARTIN Hubert

    Chaleureuses félicitations pour votre nomination au poste de Ministre de l’Education Nationale.

    Enseignant depuis 37 ans, j’estime que vous représentez un souffle d’Avenir et d’Espérance pour notre beau métier. J’ai toujours apprécié vos interventions à la fois pertinentes et souriantes.
    Ne changez pas !

  31. jean-mathieu

    Bonjour Madame La Ministre,
    Qu’avez-vous fait pour défendre les Chrétiens d’Orient actuellement martyrisés, assassinés, et expulsés par la force de leur pays ?
    Je ne vois rien à ce sujet sur votre site web ?
    Que veut dire votre silence sur ce sujet ?

  32. Sophie

    Félicitations Madame la ministre,

    J’espère que vous trouverez le moyen de remettre de l’ordre dans la réforme des rythmes scolaires, faite sans aucune justice ou les mairies “friquées” proposerons de supers activités et les mairies en difficultés auront des garderies payantes comme plusieurs ville de notre entourage. Quelle idée une réforme ou chaque maire fait ce qu’il veut, ou est l’équité?

    Et pensez aux petits de 3 ans qui auront 5 jours d’affiler sans pouvoir dormir un peu plus le matin. Cinq jours sans pouvoir relâcher le rythme des matins “speed”…

    Le mot que Monsieur Hamon a fait à toutes les écoles est faux, l’expérimentation dans certaines villes n’est pas concluante, les enfants sont épuisés, et n’ont pas fait de progrès particuliers.

    Pourquoi vouloir absolument changer l’école sans consulter réellement les enseignants en premier lieu et les parents en second lieu?

    Dans une commune près de chez moi il n’y aura pas de cantine le mercredi et aucune navette pour le centre de loisirs. Certains parents se voient obligés de payer une baby-sitter pour emmener l’enfant au centre de loisirs car évidemment il ne peuvent pas quitter leur travail 2h pour le faire.

    Je ne comprend pas, et ne suis vraiment pas la seule, pourquoi agir ainsi en prétextant le bien être des enfants, juste histoire de changer les choses peut être mais sans y mette de bon sens visiblement?

    J’espère vraiment que vous trouverez la solution. Car les parents, pour la plupart, se sentent désabusés face à la politique et face à la gauche, en particulier à cause de ce type de réforme.

    Bon courage et que Dieu vous bénisse dans ce que vous allez entreprendre.

    Sophie

  33. Roger Nomis

    Bonjour Madame La Ministre de l’Education Nationale.

    C’est avec grand plaisir qu’au moment où je quitte la grande maison que j’apprends votre nomination à sa tête.
    Toutes mes félicitations et bonne chance pour votre nouvelle mission.

    Je me tiens à votre disposition pour parler de cette école qui est malade et qui a besoin que l’on remette à sa vraie place le couple formé par les deux éléments fondamentaux que sont les élèves et les enseignants.
    L’un sans l’autre n’a aucun sens, les deux doivent être le coeur du système.
    Il est urgent de redonner un sens à l’organisation fonctionnelle de l’école, peu importe comment elle est organisée hiérarchiquement !

    Je me tiens à votre disposition pour aider à trouver une solution au mal-être de ce couple afin que l”Ecole puisse remplir convenablement sa mission.
    Un recteur a dit ” … mais avec les élèves en difficulté, on ne sait pas faire.” Je prétends que oui on peut savoir faire à condition de faire de ces élèves en difficulté, de bons élèves. Ce n’est qu’une question de bon sens et qui ne demande aucun surplus financier.
    Au plaisir de notre dialogue !

    Roger Nomis
    Professeur de Mathématiques en collège
    Futur retraité

  34. HOCINE

    Félicitations pour cette nomination au ministère dont je relève en tant qu’assistante sociale en faveur des élèves dans une Zus; poste passionnant mais aussi parfois frustrant de ne pouvoir mener à bien toutes nos missions ….Ssfe service peu connu de l’éducation nationale?

  35. Lucas Boudet

    Félicitations Mme Vallaud-Belkacem pour votre nomination à la tête du Ministère de l’Education Nationale ! J’approuve vos idées et vos principes à 200% !
    Bon courage,
    Lucas Boudet
    Professeur d’Histoire-Géographie

  36. Richard Magaldi

    Je me permets un message non conforme à la hiérarchie mais je tenais à vous transmettre mon bonheur et ma satisfaction à vous avoir comme ministre.
    J’ai fait inscrire au règlement de l’école et au projet d’école l’égalité filles-garçons et la lutte contre toutes les discriminations, racisme et homophobie.
    Je fais ma 40e rentrée enfin comblé
    Très respectueusement
    Richard Magaldi
    Directeur école maternelle Croulebarbe Paris 13e

    Envoyé de mon iPhone

  37. Véronique

    Félicitations Madame La Ministre pour votre parcours et votre nomination au Gouvernement.
    A.E.S.H.: Accompagnants des Elèves en Situation de Handicap ; nous comptons beaucoup sur vous et votre équipe pour faire de notre mission un métier reconnu, et vous en remercions par avance.

  38. Bensid Ali

    Félicitation Najat j ai beaucoup d estime pour votre parcours et je vous souhaite de réussir dans cette grande mission. Vous prouverez à ces haineux que vous avez un cerveau et que vous savez vous en servir bon courage et rester fidèle à vos principes nous vous confions l éducation de nos enfants. Ali

  39. Ginguené

    Madame la Ministre,
    C’est avec grande joie que j’apprends votre nomination à la tête du ministère de l’Education Nationale.
    Tous mes vœux de réussite.
    Vous êtes la première femme à occuper ce poste et je m’en réjouis.
    Bien cordialement ,
    Philippe Ginguené
    Professeur de mathématiques

  40. HOSSAINY

    Madame la Ministre de l’Education Nationale,

    Félicitations pour ce poste, j’espère avec force que la première femme à ce poste saura marquer les esprits par une écoute intelligente à l’égard des professionnels de l’Education pour prendre les meilleures décisions qui permettront la mise en place de mesures efficaces qui augureront d’un avenir meilleur pour les jeunes et donc pour la France!

    Avec mes respectueuses salutations,
    Fouzia Hossainy
    Professeur en Lycée

  41. Pierre

    Bonjour Madame

    Je vous souhaite beaucoup de courage à la tête de l’Education Nationale.

    Je fais partie des enseignants qui sont heureux de vous avoir comme Ministre.

    La profession d’enseignant est discréditée et sans cesse attaquée, pourtant j’ai choisi ce métier et je l’exerce avec passion et dévouement depuis près de quinze ans.
    Nous sommes nombreux à compter sur vous pour faire changer les choses sur ce point.

    Bonne route à vous.

    Bien cordialement

  42. Matteo

    Chère Najat,

    J’espère que tu feras parti de la nouvelle équipe Valls.
    Beaucoup de français, dont je suis, apprécient ta façon de faire de la politique : travail, humilité, simplicité, fidélité et esprit d’équipe…
    Les français ont besoin de pouvoir compter à leur tête sur des hommes et des femmes solides, même par gros temps…

    Bon courage Najat, à toi et à toute l’équipe

  43. Paput

    Super grand bravo pour la loi d’égalité Femme-homme !! Sans doute la loi pourrait t’elle l’imposer en milieu ecclésiastique, ou la femme ne peut même pas songer à être prêtre ou diacre! Il y aurais du monde femme pour saisir cette opportunité!

  44. Muse Sarrazine

    Madame VALLAUD-BELKACEM,

    La sphère du pouvoir est terrible et impitoyable,vous devez voir l’horreur de l’humanité et être contrainte à faire des choix que votre conscience ne supporte pas.Invoquez Dieu si jamais vous vous sentez mal.Faites attention à vous et votre santé (alimentation,boissons,coiffure et maquillage,hygiène du corps) restez naturel ou faites appel à des produits naturels surtout pour ne pas vous abîmer.Que Dieu vous Vienne en aide et vous Protège vous et vos proches.Prières à Dieu pour vous.
    Sincères SALUTations
    Tourya

  45. Frédéric Temps

    [Procès Verbal] : Litige Majeur suite à conflit d’intérêts

    Salutations,

    L’Espace social public est un lieu où la revendication ostentatoire doit être effacée.

    Malheureusement, ce principe n’est pas respecté.

    La pratique de l’ésotérisme Kardéciste et de l’anthroposophie Rosicrucianiste, est source de problèmes permanents, qui impactent la région et le territoire.

    L’afflux régulier de personnes revendicatrices d’états d’âmes, est source de problèmes existentiels pour la population locale.

    La gène ambiante attaque le bien-être des particuliers, et les mène à des troubles dans leur vie intérieure.

    Le ressenti casse les motivations, et nivèle petit à petit, l’ensemble de l’Espace social vers le bas.

    L’Importance économique de la région mènera à une régularisation sociale, à travers l’affirmation de l’État dans la séparation stricte du superflu. Pour l’application formelle de la nécessité, jusqu’à étiolement des mauvais principes véhiculés.

    Cordialement,

    Frédéric Temps

  46. gourio

    Madame,
    J’ai sauvé une jeune femme de 23ans acheter en afrique par son mari agée de 54 ans, cette jeune femme à été torturée, sequestrée, violée, le mari à été arrété 72 de garde a vue, comparution immédiate et voila ce monsieur rentré chez lui avec 3 mois de sursis, la jeune femme a du s enfuir . c’est ça votre aide en faveur des femmes violentées ?

  47. henkinet

    bonjour.je vous mets au defi de me contacter par tel 0698689732.
    j’ecris ca car je trouve pitoyable qu’une personne representant l’etat ayant un compte twitter ne reponde a aucuns tweets.
    j’appele ca du mepris.
    sur ce …..

  48. BENEZECH

    Je ne sais comment joindre Madame le Ministre Najat Vallaud Belkacem
    Mon téléphone mobile est le 06 37 37 60 68
    C’est très très URGENT cela concerne une affaire de prostitution
    entre Strasbourg Saint-denis et Château d’eau à Paris 10 ème arr.
    Je vous renvoie un doublon au cas où le premier message ne vous serai pas
    parvenu. Merci de bien vouloir me rappeler en URGENCE.
    Veuillez agréer Madame le Ministre mes respectueuses salutations
    Jean-Claude BENEZECH
    Courriel: jcbenezech@free.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *